Le marché de la rénovation décrypté (enquête)

Vie des sociétés | 02.10.17
Partager sur :
Le marché de la rénovation décrypté (enquête) - Batiweb
Houzz, spécialiste de la décoration de l’aménagement de la maison, a récemment publié un rapport portant sur les grandes tendances du marché de la rénovation en France. Tiré des résultats d’une enquête menée du 15 mars au 19 avril 2017 auprès de plus de 180 000 répondants, ce document s’intéresse notamment aux projets réalisés et envisagés, aux motivations des particuliers ayant effectué des travaux, ou encore à la participation éventuelle d’un professionnel. Les résultats.
187 328 participants ont répondu à la vaste enquête menée il y a quelques mois par Houzz, site pour la décoration et l’aménagement de la maison. Centralisés dans le rapport « Houzz et la maison », les résultats s’intéressent aux projets de rénovation entrepris en 2016.

L’occasion de découvrir que ce sont principalement les maisons individuelles (dans 58% des cas) qui font l’objet d’une rénovation, loin devant les appartements (15%) et les maisons de ville ou mitoyennes (15%). Si l’année de construction du bien peut être assez variable, les propriétaires sont cependant 48% à reconnaître une valeur rapportée comprise entre 200 000 et 399 999 euros.

La rénovation, un secteur porteur

En moyenne, 37 500 euros sont dépensés chaque année pour réaliser une rénovation (contre 35 800 en 2015). Houzz précise que les propriétaires sont 77% à utiliser leurs liquidités ou leur épargne afin de financer leurs projets. Par ailleurs, les nouveaux propriétaires sont plus enclins à se lancer dans des travaux de rénovation (45 800 répondants), tandis que les futurs vendeurs se sentent moins concernés (16 300).

Certaines difficultés sont néanmoins relevées par les particuliers, et ce, quel que soit leur profil. Le respect du budget est le problème le plus souvent constaté (41% des cas), devant le fait de trouver les bons produits et matériaux (33%) et de tenir les délais (25%).

Interrogés sur leurs priorités pendant la rénovation, les sondés indiquent que l’amélioration de l’esthétique et du confort arrive en première position. L’amélioration de la fonctionnalité du bien et de son efficacité énergétique est également un critère déterminant, à l’inverse de l’intégration de la domotique.

D’autre part, les propriétaires révèlent qu’ils sont 79% à faire appel à des professionnels de la rénovation afin d’être accompagnés dans leurs démarches. En 2016, ces derniers étaient principalement des plombiers (39%), des électriciens (35%) ou des peintres (30%). Les recommandations sont un critère déterminant dans le choix du professionnel (58%), alors que l’expérience dans des projets similaires est moins prise en compte (23%).

Paradoxalement, si la chambre s’impose comme la pièce la plus rénovée en 2016 (38% des suffrages), seulement 2 100 euros sont déboursés pour la réhabiliter. La rénovation d’une cuisine, à l’inverse, nécessite en moyenne 8 400 euros, loin devant la salle de bain (5 200 euros), le salon (4 600 euros) et l’entrée ou vestibule (1 900 euros).

Enfin, 34% des répondants prévoient de réaliser une rénovation en 2017, et 77% comptent faire appel à un professionnel dans le cadre de leurs projets. De bon augure pour les acteurs du secteur !

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Domofinance s’intéresse aux emprunteurs engagés dans des travaux de rénovation énergétique (enquête) - Batiweb

Domofinance s’intéresse aux emprunteurs engagés dans des travaux de rénovation énergétique (enquête)

En mars dernier, Domofinance, partenaire financier d’EDF, faisait part de sa volonté de créer une offre de financement dédiée aux professionnels du chauffage dans le cadre de travaux de rénovation énergétique. Ayant analysé les 253 186 financements réalisés entre 2012 et 2016, l’organisme a récemment publié une étude portant sur le financement des travaux de rénovation. Verdict.
Transition énergétique des collectivités : un manque de moyens qui se fait trop ressentir - Batiweb

Transition énergétique des collectivités : un manque de moyens qui se fait trop ressentir

Effy, spécialiste en efficacité énergétique, a partagé ce 13 novembre les résultats d’une enquête menée auprès de 200 élus locaux par l’IFOP afin d’« évaluer leur perception de l’efficacité énergétique ». Résultats : si cette problématique est considérée comme une priorité par la majorité des maires, ils manquent cependant de moyens pour mener à bien des actions visant à mettre en œuvre la transition énergétique des collectivités qu’ils représentent.
Rénovation énergétique : des aides limitées et toujours aussi mal connues (étude) - Batiweb

Rénovation énergétique : des aides limitées et toujours aussi mal connues (étude)

Manque d’information ou d’attrait ? Pour 52% des Français, les leviers fiscaux incitatifs à la rénovation énergétique sont encore insuffisants pour passer à l’action. C’est en tout cas l’un des principaux enseignements d’un sondage réalisé en décembre dernier par PAP Événements et YouGov. L’étude révèle également que la réduction de la facture énergétique demeure la principale raison poussant les ménages à mener une rénovation.
Rénovation énergétique : quel soutien apporter aux petites entreprises du BTP ? - Batiweb

Rénovation énergétique : quel soutien apporter aux petites entreprises du BTP ?

Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable, a confié à Sabine Basili et Ingrid Nappi-Choulet, le co-pilotage d’un nouveau groupe de travail sur l’organisation des petits chantiers de rénovation énergétique et le soutien aux petites entreprises. Les premières pistes d’actions sont attendues pour le premier semestre 2014 pour permettre d’identifier les leviers d'optimisation.