Le nouveau terminal de l'aéroport Lyon-Saint Exupéry confié à Bouygues

Vie des sociétés | 22.10.13
Partager sur :
Le nouveau terminal de l'aéroport Lyon-Saint Exupéry confié à Bouygues - Batiweb
GFC Construction, filiale de Bouygues Construction pour le sud-est de la France, vient de signer avec Aéroports de Lyon un contrat de 142 millions d'euros pour la conception-construction du futur Terminal 1 de l'aéroport Lyon-Saint Exupéry.

GFC Construction, mandataire du groupement constitué également des architectes RHSP et Chabanne et partenaires, Technip TPS, Cap Ingélec et Inddigo, créera une nouvelle infrastructure, d'une surface de 70 000 m² sur trois niveaux, qui permettra d'augmenter la capacité d'accueil de l'aéroport Lyon-Saint Exupéry et de doubler la surface des terminaux existants. Cette construction viendra en extension des actuels terminaux 1 et 3. Au total, près de 10 millions de passagers pourront y être accueillis.

Les travaux, qui mobiliseront près de 400 collaborateurs en période de pointe, parmi lesquels des partenaires régionaux, démarreront à l'automne 2014, pour une livraison à partir de 2016 pour la première phase du projet. Le bâtiment, qui sera certifié HQE, est conçu dans le respect d'une démarche de construction durable.

Malgré l'augmentation de la capacité aéroportuaire, l'étalement de l'aéroport sera limité. De plus, le projet vise la réduction de la consommation d'énergie et d'eau, à travers le recours à des solutions passives et la performance de l'enveloppe du bâtiment.

B.P

Image credit: poendl / 123RF Banque d'images
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Le projet du Futur Terminal 1 de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry est lancé - Batiweb

Le projet du Futur Terminal 1 de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry est lancé

Le Conseil de surveillance d’Aéroports de Lyon a donné son accord au Directoire pour lancer le chantier du Futur Terminal 1 de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry. Cette nouvelle infrastructure accompagnera le développement de l’aéroport de Lyon pour pouvoir accueillir 15 millions de passagers en 2020. Le contrat sera signé en septembre 2013, pour un montant global de 142 millions d’euros. Les travaux doivent démarrer à l’été 2014.
Vinci, Bouygues et ADP s’exportent en Iran - Batiweb

Vinci, Bouygues et ADP s’exportent en Iran

A l’occasion de la visite du président iranien, Hassan Rohani, à Paris, les géants de la construction Bouygues et Vinci, ainsi que le gestionnaire des aéroports de Paris, ADP, ont signé des protocoles d’accord pour développer trois aéroports en Iran. Depuis 2014, le pays a vu le tourisme croître de près de 35%, devenant ainsi une priorité pour le gouvernement. La tendance devrait encore s’accentuer suite à la levée des sanctions internationales, rendant possible de nouveaux partenariats économiques.
Aéroport en Iran : Bouygues renonce temporairement - Batiweb

Aéroport en Iran : Bouygues renonce temporairement

Depuis la levée des sanctions contre l’Iran, le pays a vu de nombreuses entreprises étrangères revenir sur son marché. Parmi ces dernières, Bouygues, qui avait signé un accord pour développer l’aéroport de Téhéran. Un projet qui, face à des problèmes de financement venant notamment de banques américaines, a été pour l’instant annulé, même si des discussions sont toujours en cours.