Le patron de BTP Michel Ramery est décédé

Vie des sociétés | 09.05.16
Partager sur :
Le patron de BTP Michel Ramery est décédé - Batiweb
Le groupe de BTP Ramery, implanté dans le nord de la France, a annoncé ce vendredi le décès de son fondateur Michel Ramery à l'âge de 67 ans. Il avait développé cinq activités au sein de ce groupe : environnement, immobilier, travaux publics, bâtiment, second œuvre et lots techniques. Cet entrepreneur était également connu pour être le propriétaire de la ferme controversée appelée « 1 000 vaches » en Picardie.
Il laisse derrière lui 3 000 employés en France, et un projet controversé de « ferme des 1 000 vaches ». Michel Ramery, fondateur du groupe de BTP du même nom est décédé ce vendredi, à l'âge de 67 ans, a confirmé Véronique Rétaux, en charge de la communication du groupe.

« Les valeurs de Michel, son honnêteté, sa détermination, son exigence et sa curiosité ont influencé toutes les personnes qui ont eu la chance de le rencontrer. Tous les employés du groupe Ramery regrettent profondément sa disparition et s'associent à la douleur de sa famille et de ses proches », peut-on lire dans un communiqué du groupe envoyé à la presse.

Son groupe de BTP, fondé en 1972 et dont le siège est à Erquinghem-Lys(Nord), emploie près de 3 000 personnes en France. Il se déploie sur cinq activités : environnement, immobilier, travaux publics, bâtiment, second œuvre et lots techniques.

Fils cadet de paysans picards, l'entrepreneur avait souhaité laisser une trace dans l'agriculture. Il avait alors imaginé un modèle d'étable gigantesque, qui devait être construite à Drucat dans la Somme (80).

Surnommé la « ferme des 1 000 vaches », le projet avait fait polémique auprès des associations écologistes, de la profession et des riverains.

Le projet a été financé pour plus de 11 millions d'euros par M. Ramery, « convaincu que ce modèle novateur apporte une solution pérenne à une filière laitière en grande difficulté », explique le communiqué diffusé vendredi soir. Le promoteur misait sur une multiplication par deux des volumes de lait produits pour abaisser au maximum le prix de revient.

La semaine dernière, la ministre de l'Environnement Ségolène Royal avait demandé par courrier au préfet de la Somme qu'une nouvelle enquête publique concernant l'extension de 500 à 880 vaches laitières de la ferme soit effectuée, une décision qui avait été notifiée peu après à l'exploitant. 

C.T (avec AFP)
© Maxime Dufour Photographies

Redacteur
La sélection de la semaine
Plafond Monolithique ELEGANZA - Batiweb

Eleganza de Armstrong Ceiling Solutions offre une harmonie des sons et une élégance visuelle. Avantages...


PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de conseil - Batiweb

Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de...

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Débord SIEL : Une avancée de toit en béton de 32 cm - Batiweb

Un produit 2 en 1 qui permet de créer le débord tout en réalisant les chainages horizontaux périphériques.…


Hygiène et bien-être, WC lavant Geberit AquaClean - Batiweb

L’eau est indispensable pour l’hygiène quotidienne. Elle lave en douceur, mais aussi efficacement. C'est pourquoi de plu…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb