« Le secteur du bricolage se porte bien » selon le président de la FMB Vie des sociétés | 29.01.20

Partager sur :
La FMB, Fédération des magasins de bricolage, publie un bilan graphique de la valeur et du volume de ses ventes en 2019 par rapport à l'année précédente. Malgré une fluctuation de la fréquentation des grandes surfaces de bricolage, le secteur s'est bien porté par rapport à 2018, même si les résultats de certains mois restent négatifs sur le ratio volume-valeur.

La FMB (Fédération des magasins de bricolage et de l’aménagement de la maison), publie le bilan de la fréquentation des magasins de bricolage sur l’année 2019. Le rapport valeur et volume y est détaillé tous les mois, et même si ce rapport entre volume et rapport est en général équivalent, la FMB constate qu'il peut y avoir, sur certains mois de l’année 2019, des écarts importants entre ces deux notions. 

 

Si l’année 2018 s’était plutôt mal terminée avec -1,4 % de valeur et de volume, l’année 2019 a, semble t-il, rattrapé le coup. Sur douze mois de l’année, sept d’entres eux ont une valeur positive en volume de matériel vendu ainsi qu’en valeur. Si sur ces mois positifs les valeurs tournent globalement autour de 1,2 0% et 2,19 %, d’autres périodes de l’année ont permis de rehausser le marché du secteur du bricolage. 

 

Cette hausse est particulièrement marquée au mois février 2019. Le volume des ventes était de 6,43 % alors que la valeur de ces mêmes ventes atteignait péniblement les 4,5 % en 2018. En novembre, les grandes surfaces de bricolage ont connu une forte fréquentation avec un volume et une valeur de 9,02 %. Il s’agit, pour le secteur, du meilleur mois de l’année. 

 

Un bilan annuel positif malgré des ventes faibles 

 

Malgré ces hausses importantes, le secteur du bricolage a aussi connu, courant 2019, des mois avec une variation négative en volume et en valeur par rapport à la même période en 2018. Ces variations négatives par rapport à 2018 restent tout de même très limitées. En janvier, avril, mai, septembre et en octobre, elles ont atteint au maximum une diminution de 2,11 %. 

 

Mathieu Pivain, président de la FMB, s'est réjouit de la bonne santé du marché en 2019 : « après un mois d’octobre un peu moins dynamique que les précédents, le secteur du bricolage se porte bien avec au mois de novembre un excellent résultat (+8,91 %), dépassant le record déjà réalisé en novembre 2017 avec 5,73 %. L’année 2019 reste donc dans le vert avec un cumul de 1,60 % en valeur et de 1,73 % en volume ».

 

J.B

Photo de une ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le coronavirus met à mal les grandes surfaces de bricolage - Batiweb

Le coronavirus met à mal les grandes surfaces de bricolage

La FMB (Fédération des magasins de bricolage et de l’aménagement de la maison) publie l’indice mensuel des grandes surfaces de bricolage. Elle compare ainsi la valeur et le volume des ventes par rapport à l’année précédente. Avec le confinement et la fermeture des magasins de bricolage, l’indice mensuel de la Banque de France, qui permet cette publication, laisse présager le pire.
Porte d’entrée : un marché à grande portée ? - Batiweb

Porte d’entrée : un marché à grande portée ?

TBC Innovations publie chaque année un rapport sur le nombre de portes d’entrée vendues en France. Avec l’aide d’un audit téléphonique, TBC Innovations dresse un bilan positif, et prévoit même des améliorations qualitatives et quantitatives d’ici 2023. Avec la domotique, les ventes de portes connectées pourraient bien bondir et donner un nouvel élan au marché de la porte d'entrée.
Le secteur du bricolage interrompu en plein élan par la crise - Batiweb

Le secteur du bricolage interrompu en plein élan par la crise

En 2019, le secteur du bricolage a été particulièrement florissant, en grande partie porté par le nombre important de ventes dans l’immobilier ancien. L’année 2020 s’annonçait tout aussi fructueuse, avant que le secteur ne soit coupé dans son élan par la crise liée au Covid-19. Les présidents de la FMB et d’Inoha restent toutefois optimistes, étant donné le regain d’intérêt des Français pour le bricolage durant la période de confinement.
Marché de la fenêtre : les professionnels plus pessimistes pour 2020 - Batiweb

Marché de la fenêtre : les professionnels plus pessimistes pour 2020

Selon la dernière étude TBC Innovations, le marché de la fenêtre est resté stable en 2019, avec environ 1 % de croissance en volume par rapport à l'année précédente, soit plus de 10 millions de fenêtres installées en France en 2019. Les professionnels s'inquiètent en revanche de la baisse des mises en chantier pour le segment du résidentiel neuf, et apparaissent également plus pessimistes concernant le secteur de la rénovation. Le point sur les chiffres clés.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter