« Les Copros Vertes », nouveau programme pour massifier la rénovation des copropriétés Vie des sociétés | 25.11.19

Partager sur :
La FNAIM et l’association Qualitel annoncent le lancement des « Copros Vertes », un mouvement national d’information et de formation à la rénovation énergétique des copropriétés. L’initiative vise notamment à faire des syndics « des relais » de la rénovation, et ce afin de massifier les travaux. Rappelons que le bâtiment représente à lui seul 25% des émissions de gaz à effet de serre.

Les copropriétés s’engagent en faveur de la rénovation et le font savoir ! Il y a quelques jours, nous vous présentions La Copro des possibles, un programme soutenu par le ministère de la Transition écologique et solidaire dans le cadre d’un appel à projets CEE.

 

Cette fois-ci, nous vous parlons des « Copros Vertes », une vaste opération de sensibilisation, d’information, de formation et d’échanges lancée par la FNAIM et l’association Qualitel. Destinée aux copropriétaires et aux syndics, l’initiative vise à accélérer le mouvement de la rénovation énergétique des immeubles.

 

Dans une enquête réalisée avec le CSA, « Les Copros Vertes » dévoilent que les copropriétaires placent le bâtiment dans le top 3 des secteurs produisant le plus de gaz à effet de serre. Ainsi, si peu d’entre elles ont, à ce jour, engagé des travaux (seuls 26% des sondés ont déclaré des opérations de rénovation à l’agenda de leur copropriété), 9 copropriétaires sur 10 comprennent l’importance de rendre les bâtiments moins énergivores et donc de réduire les émissions de CO2. 68% souhaiteraient que leur copropriété se lance dans des travaux et près d’1 sur 2 en ont déjà parlé aux autres copropriétaires de leur immeuble.

 

Pourquoi rénover ? 91% des copropriétaires se réfèrent au confort du logement et estiment que des travaux l’amélioreraient (88%) et réduiraient la facture énergétique (87%). Parmi les freins cités, des coûts trop élevés (90%), le risque d’arnaque (87%) et la difficulté de mise en œuvre des travaux (79%).

 

L’étude souligne en outre que 82% des copropriétaires ayant déjà réalisé des travaux se disent « satisfaits » et que 88% d’entre eux recommanderaient cette démarche à des copropriétaires.

 

Massifier les travaux

 

Pour combattre les freins à la rénovation, « Les Copros Vertes » proposent aux acteurs concernés de s’informer et de se former. L’objectif ici est de leur donner « les moyens d’agir », en explicitant par exemple, les différentes étapes à mener pour réaliser « des travaux efficaces ».

 

L’idée est également de leur rappeler les bénéfices immédiatement perceptibles pour eux : diminution des charges de copropriété, amélioration du confort et valorisation des biens immobiliers.

 

Ateliers et formations

 

Le programme va s’articuler autour de trois axes principaux : une formation en ligne gratuite pour le grand public, des sessions de formation pour les syndics développées avec l’École supérieur de l’Immobilier, et un grand « Tour des régions » qui aura lieu dans 15 villes de France, de mars à juillet 2020 (toutes les informations sont disponibles ici).

 

Les syndics formés pourront valoriser leur expertise par un diplôme à apposer dans leur cabinet. Les copropriétaires auront la possibilité de mettre en avant leurs compétences grâce à un kit de mobilisation en copropriété qui leur sera fourni. Une façon de reconnaître l’engagement des différents acteurs et d’en faire « des relais » de la rénovation énergétique.

 

Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM, souligne que « les syndics constituent un relai indispensable, car ce sont les interlocuteurs quotidiens des copropriétaires. Leur proposer ces modules de formation permet bien entendu de valoriser leur expertise, mais aussi de renforcer leur capacité à rassurer les copropriétaires face à ces enjeux perçus à tort, comme complexes, et parfois coûteux ».

 

Bertrand Delcambre, président du Groupe Qualitel, complète : « Ces formations permettront de combattre les idées reçues sur la rénovation énergétique. Et notamment d’insister sur les bénéfices que ces travaux apportent. En matière environnementale bien sûr, mais aussi, plus individuellement, en termes de bien-être et d’économies. La formation et la pédagogie nous semblent essentielles pour enclencher le mouvement au sein des copropriétés, aujourd’hui trop peu investies dans cette dynamique ».

 

R.C
Photo de une : ©Adobe Stock

 

 

 

 

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Rénovation énergétique : Diggloo lance un outil de diagnostic à destination des collectivités - Batiweb

Rénovation énergétique : Diggloo lance un outil de diagnostic à destination des collectivités

Créé en 2017, Diggloo a fait de la rénovation énergétique des bâtiments une priorité. Après s’être spécialisée dans la réalisation du Diagnostic Technique Global pour les copropriétés, la start-up vient d’annoncer le lancement du Diagnostic de Rénovation Energétique. Exclusivement dédié au patrimoine public, le logiciel se présente comme un véritable outil de gestion durable au service des collectivités locales. Précisions.
La rénovation énergétique au cœur des « Défis Bâtiment Santé » 2019  - Batiweb

La rénovation énergétique au cœur des « Défis Bâtiment Santé » 2019

Depuis 2011, les Défis Bâtiment Santé s’attachent à faire progresser le sujet de la santé dans le bâtiment. Cette année, l’événement soulignera les bénéfices d’une approche globale de la rénovation énergétique. Santé, bien-être, environnement, énergie sont autant de thèmes qui seront abordés. Deux temps forts marqueront l’édition 2019 : les Trophées Bâtiment Santé et le Colloque qui sera organisé le 4 juillet prochain au CAP SMA à Paris.
Le Gouvernement présente « Initiative Copropriétés » - Batiweb

Le Gouvernement présente « Initiative Copropriétés »

Le ministère de la Cohésion des territoires lance ce jour « Initiative copropriétés », un plan d’action visant à accélérer la lutte contre les ensembles immobiliers dégradés. L’initiative introduit un nouveau « mode de faire » et s’articule autour de trois axes : transformer, redresser et prévenir. Des moyens nationaux et de nouvelles offres de service seront mobilisés sur 10 ans pour accompagner l’engagement des collectivités locales et la mobilisation des acteurs du logement.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter