Les femmes à l'assaut du secteur de l'immobilier Vie des sociétés | 07.03.19

Partager sur :
À l’inverse du BTP, l’immobilier semble bien moins réticent à employer des femmes. En témoignent les résultats d’une étude portant sur la parité dans le secteur, publiée le 14 janvier par KPMG. D’après le document, 67% des professionnels estiment qu’ils travaillent au sein d’une équipe mixte. Mieux encore : 85% des personnes interrogées indiquent que les postes à responsabilités sont occupés par des femmes. Décryptage.

« Le sujet de la parité dans l’entreprise n’est pas nouveau », écrit Régis Chemouny, associé KPMG et responsable secteur real estate & hotels dans l’édito du « Baromètre sur la parité dans l’immobilier » publié en janvier dernier par l’entreprise.

« Les enjeux ne sont pas uniquement sociétaux, ils sont également économiques. La 4e révolution industrielle impose à toute entreprise de revoir en profondeur son leadership pour maximiser sa performance et assurer une croissance durable. De plus, les millenials, la génération Y et demain la Gen Z, ont des attentes différentes », poursuit-il.

Ces éléments expliquent peut-être les résultats de l’enquête KPMG, de bon augure pour les professionnelles de l’immobilier. L’étude, menée auprès d’acteurs du secteur dont 69% de femmes, révèle en effet qu’une majorité de répondants (67% d’entre eux) ont le sentiment d’appartenir à une équipe mixte. Une parité qui aurait de nombreux bénéfices, puisqu’elle favoriserait la créativité (pour 15% des sondés), l’efficacité de l’entreprise (14%) et son dynamisme (13%).

De plus, 60% des personnes interrogées estiment que la mixité a progressé depuis le début de leur carrière. Ce taux est néanmoins beaucoup plus bas du côté des femmes (53%).
 

Des carrières qui progressent, mais rarement jusqu’à la direction


Au-delà de s’intéresser à la parité entre femmes et hommes, le Baromètre revient sur les responsabilités que les représentantes du beau sexe occupent au sein de leurs sociétés. Là encore, bonne nouvelle : 85% des répondants affirment que les postes à responsabilités sont occupés par des femmes.

Il semblerait qu’elles soient davantage recrutées en externe, tout comme les hommes par ailleurs. En revanche, si les professionnelles de l’immobilier reçoivent davantage de promotion interne que leurs homologues masculins, ces derniers sont plus nombreux à s’orienter vers des créations d’entreprise.

À cela s’ajoutent les nombreux obstacles auxquels les femmes sont confrontées tout au long de leur carrière. L’absence d’un réseau s'impose comme le frein le plus important, cité par plus de 25% des participants à l’étude, devant les responsabilités familiales et l’âge. 67% des répondantes affirment d’ailleurs avoir déjà fait l’objet de discriminations sexuelles dans un cadre professionnel.

Dans ce contexte, rien de bien étonnant à ce que l’étude « Grandes écoles au féminin », publiée en octobre 2018, ait alors indiqué que 80% des répondants sont persuadés qu’il est plus difficile pour une femme d’accéder à un poste de direction. Preuve s’il en est que l’immobilier, à l’instar de nombreux autres secteurs d’activité en France, a encore bien des efforts à fournir pour respecter l’égalité hommes-femmes.

 

Tous impliqués dans la mixité

Pour KPMG, la parité entre femmes et hommes est l’affaire de tous. Chacun, à son niveau, peut contribuer à la lutte contre les inégalités. Plus de 60% des répondants de l’enquête pensent que les femmes devraient davantage se positionner sur des postes à responsabilités. Ils sont également près de 60% à estimer qu’elles devraient avoir davantage confiance en elles. Côté hommes, les réponses sont plus tranchées : c’est à eux, pour plus de 50% des sondés, de porter le projet de la parité dans la société. Une belle utopie pour les femmes, qui sont environ 70% à considérer qu’il faudra encore attendre plus de 3 ans pour que les choses évoluent.


F.C
Photo de Une : ©Adobe Stock

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les femmes, bientôt des hommes comme les autres dans le Bâtiment ?

Les femmes, bientôt des hommes comme les autres dans le Bâtiment ?

Patrick Liébus, Président de la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) a remis le 26 novembre au Conseil économique, social et environnemental (CESE) un avis intitulé « Agir pour la mixité des métiers ». Ce document propose des leviers et actions en faveur de la mixité de l’emploi, notamment dans le secteur du Bâtiment où les hommes sont surreprésentés.
Les jeunes générations de plus en plus représentées dans le BTP

Les jeunes générations de plus en plus représentées dans le BTP

Pas moins de 201 chefs d’entreprises du BTP, toutes origines confondues, ont répondu à la 11ème édition de l’étude annuelle de KPMG portant sur les tendances du marché, dont les résultats ont été récemment publiés. Ces derniers reviennent ainsi sur la révolution dont le secteur fait l’objet, tant générationnelle, avec le rajeunissement de la main d’œuvre, qu’en termes d’innovations. Le bilan.
Fracture territoriale : encore trop d’inégalités entre les métropoles

Fracture territoriale : encore trop d’inégalités entre les métropoles

Le cabinet Arthur Loyd, spécialiste de l’immobilier d’entreprise, a communiqué ce 13 novembre à propos de l’édition 2018 de son Baromètre de l’attractivité et du dynamisme des métropoles françaises. S’inscrivant plus que jamais dans l’actualité, après le lancement du plan « Action cœur de ville » l’année dernière, le rapport revient notamment sur la nécessité d’adapter le parc immobilier afin d’accompagner les mutations des territoires. Les détails.
Journée de la Femme : le BTP, toujours « a man’s world », mais…

Journée de la Femme : le BTP, toujours « a man’s world », mais…

Le bâtiment a décidément bien du mal à atteindre la parité, aussi bien en termes de salaires que de représentativité. Selon la Fédération française du bâtiment (FFB), seulement 12% des professionnels du secteur sont des femmes. Néanmoins, comme le chantait James Brown, le monde ne serait rien sans elles. Et par chance, le peu de femmes recrutées ces dernières années semble occuper un poste de cadre.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter