Malgré un chiffre d'affaires en repli au 1er trimestre, Saint-Gobain garde son cap Vie des sociétés | 28.04.16

Partager sur :
Saint-Gobain, spécialiste des matériaux de construction, présente un chiffre d'affaires de 9,14 milliards d'euros, en repli au 1er trimestre. S'il a été pénalisé par un effet de changes négatif, le groupe progresse cependant dans ses ventes sur tous ses pôles. Son PDG Pierre-André de Chalendar confirme donc ses objectifs pour l'année 2016.
Pénalisé, le chiffre d'affaires de Saint-Gobain s'est replié de 1,9 % au premier trimestre à 9,136 milliards d'euros (contre 9,309 milliards un an auparavant). Le groupe français a en effet subi un effet de changes négatif (- 3 %) lié à la dépréciation de certaines devises par rapport à l'euro, ainsi qu'un effet périmètre de -0,7 % qui reflète les cessions d’optimisation de portefeuille dans la Distribution Bâtiment.

Cependant, à structure et taux de change comparables, le chiffre d'affaires consolidé du groupe progresse de +1,8 %, grâce à des volumes en amélioration (+2,3 %) dans tous les pôles et toutes les zones géographiques, malgré la légère érosion des prix (-0,5 %) dans un contexte plus déflationniste.

Par pôle, le chiffre d'affaires «Matériaux innovants » (vitrage et matériaux haute performance) augmente de +4,3 %. Le pôle « Produits pour la Construction » (aménagement intérieur et extérieur) voit ses ventes croître de +0,9 %, « freinées comme anticipé par la poursuite du fort recul de la Canalisation », précise le groupe.

Enfin, le pôle « Distribution Bâtiment » affiche une croissance de +1,4 % bénéficiant de la reprise des volumes en France et d’une poursuite des tendances positives dans les pays nordiques, au Royaume-Uni et en Allemagne.

Des perspectives dynamiques en Europe

« Le premier trimestre a vu des volumes en amélioration dans toutes les zones géographiques. L’activité en France progresse hors Canalisation. Les autres pays d’Europe occidentale poursuivent leur croissance. L’activité en Amérique du Nord rebondit malgré des marchés industriels atones. Les pays émergents continuent de bien progresser. Les prix ont enregistré comme anticipé une légère érosion, en particulier en Europe de l’Ouest et aux Etats-Unis », détaille Pierre-André de Chalendar, Président-Directeur Général de Saint-Gobain.

En 2016, les perspectives en Europe de l'Ouest devraient être plus dynamiques « avec une stabilisation de la France et malgré une pression sur les prix de ventes ». L'Amérique du Nord devrait également progresser, tirée par les volumes dans les marchés de la construction. En Asie et dans les pays émergents, les activités du groupe devraient réaliser un niveau de croissance interne dans l’ensemble satisfaisant, mais freiné par le ralentissement du Brésil.

Dans ce contexte, « nous poursuivons notre programme d’excellence opérationnelle et confirmons notre objectif d’une nouvelle amélioration du résultat d’exploitation à structure et taux de change comparables, » a déclaré Pierre-André de Chalendar, Président-Directeur Général de Saint-Gobain.

Les priorités du groupe durant cette année porteront sur les prix de vente, son programme d'économies à hauteur de 250 millions d'euros, les investissements industriels notamment hors Europe occidentale (de l’ordre de 1 400 millions d’euros) et la poursuite de l’acquisition de Sika.

C.T
© Saint-Gobain – Inauguration d'un centre de R&D au Brésil

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Saint-Gobain confirme ses objectifs 2015, malgré une activité freinée en France

Saint-Gobain confirme ses objectifs 2015, malgré une activité freinée en France

Le groupe français de matériaux de construction et de distribution Saint-Gobain affiche un chiffre d'affaires en ligne avec ses prévisions, marqué par un léger repli au 1er trimestre 2015, à 9,86 milliards d'euros (-1,2 %). Le groupe maintient ses perspectives pour l'ensemble de l'année 2015, à savoir une nouvelle amélioration du résultat d'exploitation et le maintien d'un autofinancement libre élevé. Détails.
En dépit du Brexit, Saint-Gobain maintient ses objectifs

En dépit du Brexit, Saint-Gobain maintient ses objectifs

Le groupe français de matériaux de construction et de distribution Saint-Gobain a publié ses résultats pour le 1er semestre 2016. Affichant un bénéfice net en hausse de 6,8 %, à 596 millions d'euros, le groupe anticipe une reprise de la construction neuve en France et une poursuite de la croissance dans les autres pays d'Europe occidentale, en dépit des incertitudes liées au Brexit.
Saint-Gobain vise une amélioration de ses résultats en 2015

Saint-Gobain vise une amélioration de ses résultats en 2015

Le groupe français de matériaux de construction et de distribution Saint-Gobain se veut optimiste pour 2015. Selon son PDG, Pierre-André de Chalendar, le groupe devrait bénéficier de la poursuite de la bonne dynamique aux Etats-Unis, ainsi qu’en Asie et pays émergents. En 2014, malgré un contexte macroéconomique difficile en France et en Allemagne, le groupe a atteint ses objectifs de croissance. Détails.
Saint-Gobain acquiert le leader indonésien des mortiers industriels

Saint-Gobain acquiert le leader indonésien des mortiers industriels

Le groupe français Saint-Gobain spécialiste des matériaux de construction vient d'acquérir le groupe industriel Cipta Mortar Utama, spécialiste des mortiers, en portant à 100 % sa participation dans le groupe. Cette acquisition permet à Saint-Gobain de renforcer sa présence en Indonésie où il est déjà présent dans les abrasifs, les plastiques et la plaque de plâtre.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter