Nouveau président pour l’Association des constructions industrialisées et modulaires Vie des sociétés | 08.01.18

Partager sur :
Nouveau président pour l’Association des constructions industrialisées et modulaires
L’Association des constructions industrialisées et modulaires (ACIM) vient de nommer son nouveau président. Il s’agit d’Eric Aurenche, Directeur général de ProContain SAS. L’ACIM, qui regroupe 27 membres, s’est également dotée d’un nouveau bureau. Les priorités de la nouvelle présidence ? Raisonner « Off site building » et penser collaboratif.
Eric Aurenche a été nommé président de l’ACIM. Il évoluera aux côtés d’un tout nouveau bureau composé de Sandra Lapierre (Actimodul), Alexis Salmon-Legagneur (Algeco), Laurent Burdin (Saolfab France / Bodard), Christophe Cougnaud (Cougnaud Services), Philippe Beato (Locacuisines), Florent Saint Martin (Loca MS) et Michel Gourmelon (Loxam).

Âgé de 49 ans, Eric Aurenche est diplômé de l’Institut national agronomique Paris-Grignon (désormais AgroParisTech). Ingénieur agronome de formation, il a été amené à prendre des responsabilités techniques et commerciales en France comme à l’international, puis de direction générale, chez Saint-Gobain notamment.

Depuis 2013, il occupe le poste de directeur général de ProContain, filiale française du groupe allemand Alho, spécialisé dans la fabrication industrielle de bâtiments modulaires. Installé en Seine-et-Marne, ProContain se spécialise depuis quelques années, dans la fabrication de bâtiments « hors site ».

Suite à sa nomination, Eric Aurenche a déclaré que les acteurs du modulaire devaient désormais raisonner « off site building » et collaboratif. « Comment valoriser le « hors site » ? Comment repenser la manière dont nous concevons nos bâtiments modulaires par un développement plus collaboratif et moins séquentiel et qui tient compte de leur usage ? Voilà les sujets que je m’attacherai à développer au cours de mon mandat », a-t-il précisé ajoutant : « Et si je devais voir plus loin ? La création d’un module e-learning, comme ça existe déjà Outre-Manche, afin de former les professionnels aux défis de demain ».

L’ACIM en quelques mots

L’ACIM se compose de 27 membres issus du secteur de la construction industrialisée et modulaire. Les adhérents de l’association représente près de 3 500 emplois pour un chiffre d’affaires de près de 750 millions d’euros.

Ses missions, promouvoir les métiers de la construction modulaire et des bâtiments industrialisés, représenter les acteurs du marché auprès de toutes instances normatives et/ou réglementaires, valoriser l’offre produits/services et définir des minima de qualité et de sécurité et les faire connaître.

En juillet 2016, l'ACIM a rejoint la Fédération DLR.

R.C
Photo de une : ©ACIM
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Transformable et transportable, un collège construit à la mode industrielle à Clisson

Transformable et transportable, un collège construit à la mode industrielle à Clisson

Sous son apparence ordinaire, le chantier du collège de Clisson dissimule un processus de fabrication inédit. Semi-industrialisé, celui-ci repose sur l'assemblage d'une centaine de modules en bois de grandes dimensions dont la construction se fait juste à côté du site, dans un atelier éphémère. La gestion de leur fabrication a été confiée à l'entreprise Leco XJ qui a synchronisé la production selon le mode Lean, en faisant appel à des entreprises locales.
ACIM : dix ans pour aller du module de chantier à la maison individuelle

ACIM : dix ans pour aller du module de chantier à la maison individuelle

De huit membres fondateurs en 2004, ils sont aujourd’hui passés à vingt-sept pour souffler les dix bougies de l’Association des Constructions Industrialisées et Modulaires, l’ACIM. Cette association s’est fixée plusieurs objectifs qui, au delà de la promotion de solutions bien connues sur les chantiers, visent à accompagner la montée en gamme, les nouvelles attentes et les nouvelles exigences réglementaires.
La FFB présente deux outils pour « mieux valoriser » les déchets de chantier

La FFB présente deux outils pour « mieux valoriser » les déchets de chantier

Alors que le Gouvernement a publié, le 23 avril dernier, sa feuille de route économie circulaire, la Fédération Française du Bâtiment (FFB) annonce le lancement de deux outils à destination des artisans et entrepreneurs. Soutenus par l’Ademe, ils visent à accompagner le secteur dans la valorisation des déchets de second œuvre issus de site de démolition/réhabilitation.
L'IRIS-ST lance un nouveau kit pour sensibiliser les TPE du BTP à la santé et sécurité

L'IRIS-ST lance un nouveau kit pour sensibiliser les TPE du BTP à la santé et sécurité

De tous les secteurs d'activité, la construction est certainement l'un de ceux où les risques sont les plus élevés pour les salariés. Afin de former et sensibiliser les entreprises artisanales du bâtiment, l'IRIS-ST a créé un nouveau kit de prévention composés de neuf mémos rappelant les bonnes pratiques à adopter en matière de Santé et sécurité au travail (SST). Une initiative saluée par Patrick Liébus, président de la Capeb.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter