Paris/IDF : les prix des logements anciens en hausse

Vie des sociétés | 27.04.10
Partager sur :
Paris/IDF : les prix des logements anciens en hausse - Batiweb
La Chambre des notaires dévoile ses derniers chiffres. Résultat : à Paris et en Ile-de-France, les prix de vente des logements anciens sont repartis à la hausse. Mais ils n'atteignent pas encore le pic de l'été 2008.
"Les prix devraient continuer à croître", selon Me Jean-François Humbert, président de la Chambre des notaires d'Ile-de-France, qui se refuse toutefois à parler "d'un mouvement durable et profond de retour à la hausse des prix". Ainsi, le prix moyen des logements anciens est en hausse de 1,2% sur les trois derniers mois observés (décembre 2009, janvier et février 2010 par rapport à la période comprise entre septembre et novembre 2009).

Le prix moyen des appartements anciens (4.520 euros/m2 en février 2010) est bien supérieur à celui de juin 2009 (4.330 euros/m2) et se rapproche du record de l'été 2008 (4.730 euros/m2). Même constat pour Paris intra-muros où le prix de février 2010 (6.390 euros/m2) n'est plus très éloigné du sommet de l'été 2008 (6.620 euros/m2). Pour les maisons, le prix moyen (277.600 euros en février) est toutefois encore loin de celui de l'été 2008 (311.400 euros).

Cette remontée des prix s'explique, selon Me Humbert, par le fait qu'il y a " davantage de candidats acheteurs que de biens à vendre et par la forte baisse des taux d'intérêts pour les emprunts immobiliers qui sont tombés à 3,5% sur 15 ans". Ce qui explique que le nombre de transactions de logements anciens en Ile-de-France ait augmenté de 43% pour les trois mois de décembre 2009 à février 2010 par rapport à la même période un an plus tôt.

Laurent Perrin (source AFP)

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter