Pas de suspension d’activité pour la ligne ferroviaire Lyon-Turin Vie des sociétés | 21.07.17

Partager sur :
Elisabeth Borne, ministre des Transports, a confirmé mercredi dernier la mise en pause du projet de liaison ferroviaire entre Lyon et Turin, conformément aux attentes du président de la République. En effet, ce dernier avait demandé au gouvernement, pour des raisons financières, de suspendre les grands chantiers pour les évaluer plus précisément. Pour autant, la société franco-italienne TELT, en charge de la réalisation de l’ouvrage, se veut rassurante.
Alors que le Parlement avait donné son feu vert au lancement des travaux de la ligne ferroviaire Lyon-Turin en janvier dernier, voilà que le projet a été mis en pause merci 19 par la ministre des Transports Elisabeth Borne.

Selon elle, la ligne Lyon-Turin « fait partie des projets qui sont concernés par la réflexion et la pause qui ont été annoncés par le président de la République » à l’occasion de l’inauguration de la ligne TGV Paris-Rennes, le 1er juillet dernier.

Pas d’inquiétude pour le gestionnaire

Il en faudra néanmoins plus pour inquiéter TELT, la société franco-italienne responsable de la réalisation de la liaison Lyon-Turin. En effet, pour cette dernière, la mise en « pause » du projet ne signifie pas sa « suspension ».

« Ce n’est pas une suspension de l’activité, c’est-à-dire des chantiers de reconnaissance qui sont engagés », indique l’entreprise. « Il s’agit d’engager une réflexion pour poser le cadre général de la pérennisation des financements à moyen et long terme. »

Optimiste, le gestionnaire a également assuré que le calendrier annoncé était bel et bien maintenu. Les appels d’offres permettant de poursuivre le chantier seront donc lancés comme prévu dès 2018.

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Conflits et contradictions autour de la ligne ferroviaire Lyon-Turin

Conflits et contradictions autour de la ligne ferroviaire Lyon-Turin

Le torchon brûle plus que jamais entre la France et l’Italie à propos du Lyon-Turin ! La ligne ferroviaire s’est de nouveau retrouvée au cœur de conflits qui n’en finissent plus. Si le vice-Premier ministre italien Luigi Di Maio a assuré dimanche dernier que la liaison « ne se fera[it] pas », la ministre française en charge des Transports Elisabeth Borne, elle, s’est dite « confiante » quant à la réalisation du projet. Les détails.
Le Lyon-Turin bientôt débattu au Sénat

Le Lyon-Turin bientôt débattu au Sénat

Alors que le gouvernement italien peine encore à se mettre d’accord sur le Lyon-Turin, c’est en France que sera prochainement débattu le projet de ligne ferroviaire censé relier les deux villes. En effet, celui-ci fait partie intégrante du projet de Loi d’Orientation des mobilités, qui sera examiné dès ce mardi 19 mars au Sénat. Le point.
Feu vert du Parlement pour les travaux de la ligne ferroviaire Lyon-Turin

Feu vert du Parlement pour les travaux de la ligne ferroviaire Lyon-Turin

Malgré les nombreuses critiques dont il a fait l’objet, le projet de construction d’une ligne ferroviaire reliant Saint-Jean-de-Maurienne, en France, à Suse, en Italie, a finalement su convaincre le Parlement, qui a donné son feu vert définitif pour le lancement des travaux. Il faudra néanmoins attendre 2030 pour voir la nouvelle ligne enfin mise en service.
Le chantier de la liaison Lyon-Turin encore à l’arrêt

Le chantier de la liaison Lyon-Turin encore à l’arrêt

Le chantier de la liaison ferroviaire Lyon-Turin finira-t-il par arriver à son terme ? Tous les doutes sont permis, celui-ci ayant été de nouveau mis à l’arrêt pour la seconde fois de l’année. La roue de coupe du tunnelier fait en effet l’objet d’une intervention de maintenance de deux mois. Les travaux ne devraient donc reprendre qu’en janvier prochain pour s’achever, comme prévu, d’ici à 2030.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter