Pénuries : les entreprises du BTP ont du mal à ajuster leurs prix

Vie des sociétés | 14.09.21
Partager sur :
Pénuries : les entreprises du BTP ont du mal à ajuster leurs prix - Batiweb
Le cabinet Simon-Kucher & Partners publie les résultats d'une étude après avoir interrogé 48 décideurs du secteur de la construction en France au cours du mois d'août. Le questionnaire portait sur les pénuries et hausses de prix des matières premières, et les politiques mises en œuvre par les entreprises. Or, selon le cabinet, les entreprises du BTP sont encore trop peu nombreuses à répercuter les hausses de prix sur leurs produits, ce qui risque de peser sur leurs marges.

L'enquête menée en août par Simon-Kucher & Partners révèle que les entreprises du BTP n'ont pas toutes ajusté leurs prix malgré les hausses de prix des matières premières comme le bois, le PVC ou encore l'acier, ayant parfois augmenté de +50 % comparé à un an plus tôt. De fait, les entreprises n'ayant pas répercuté ces hausses rognent sur leurs marges.

 

Interrogés sur les causes de ces hausses de prix, les sondés évoquent notamment les répercussions de la pandémie, la forte croissance de certains secteurs, ou encore l'opportunisme de certains fournisseurs de matières premières.

 

Les principales causes de la hausse des prix selon les décideurs du BTP.

Source : résultats sondage Simon-Kucher & Partners août 2021

 

Selon le sondage, les entreprises ont globalement encore du mal à ajuster leurs prix. 38 % d'entre elles ne les ont pas encore augmentés. Et parmi les 62 % ayant déjà passé le cap, seules 48 % ont mis en œuvre plus de 50 % de la hausse prévue sur le marché.

 

« Les augmentations actuelles des coûts doivent conduire à des augmentations de prix si les entreprises veulent maintenir leurs marges », insiste pourtant Franck Brault, Senior Partner chez Simon-Kucher.

 

Un secteur réticent à la hausse des prix

 

Concernant les principaux freins évoqués par les décideurs interrogés, la moitié des répondants expliquent que les clients ont du mal à répercuter les hausses de prix dans la chaîne de valeur, et 42 % estiment que le secteur n'est pas habitué à des augmentations répétées et à court terme. 25 % trouvent également que leur propre équipe commerciale freine les ajustements par crainte de perdre des opportunités.

 

Les principaux freins à l'ajustement des prix selon les décideurs du BTP.

Source : résultats sondage Simon-Kucher & Partners août 2021

 

Le cabinet Simon-Kucher & Partners conseille donc aux entreprises d'adopter une bonne politique d'ajustement des prix, avec des explications transparentes, d'autant plus que la situation pourraient perdurer.

 

En effet, 46 % des sondés pensent que cette flambée des prix pourrait durer encore six à douze mois. L'autre moitié est encore moins optimiste, estimant qu'elle pourrait s'inscrire dans la durée, voire rester permanente.

 

Privilégier une gestion dynamique des prix et une meilleure communication

 

Parmi les moyens à mettre en œuvre pour faire face, Simon-Kucher & Partners évoque des argumentaires, une meilleure communication en interne et en externe, une validité plus courte des prix, et des clauses d'indexation des prix.

 

« Une gestion dynamique des prix, une planification stratégique et l'introduction de mécanismes de prix judicieux tels que des prix à courte validité, des surcharges ou des clauses d'indexation des prix dans les contrats sont le moyen de réagir de manière optimale à la situation actuelle en matière d'adaptation des prix », conclut ainsi Marie Verdier, Partner chez Simon-Kucher.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Claire.lemonnier
filter_list

Sur le même sujet

Comment les architectes perçoivent-ils le PVC ? (sondage) - Batiweb

Comment les architectes perçoivent-ils le PVC ? (sondage)

En début d'année, le syndicat national de l'extrusion plastique (SNEP) a commandé une étude à Batimédia pour mieux cerner le rapport des architectes au PVC. Malgré la concurrence du bois et de l'aluminium, ce matériau est jugé particulièrement intéressant en menuiserie, notamment pour son coût, ses performances en isolation, et son potentiel en termes de recyclage.
Pénuries de matières premières : le gouvernement annonce trois mesures - Batiweb

Pénuries de matières premières : le gouvernement annonce trois mesures

Une réunion sur l'approvisionnement en matières premières avait lieu ce mardi 15 juin entre les principales fédérations du BTP et les ministres de l'Economie, du Logement et des PME. Bruno Le Maire a notamment annoncé trois mesures immédiates, à savoir l'envoi d'une circulaire aux acheteurs de l'Etat leur demandant de ne pas appliquer de pénalités de retard, mais aussi la mise en place d'un comité de crise, et d'une médiation de filière.
Le manque de digitalisation pénalise les entreprises du BTP - Batiweb

Le manque de digitalisation pénalise les entreprises du BTP

Finalcad dévoile les résultats d’une enquête sur la transformation digitale dans le secteur de la construction, menée entre février et mars 2020 auprès de 400 dirigeants de grandes entreprises du BTP situées en France, en Espagne, à Singapour et au Japon. Il ressort de cette étude un retard du secteur dans la transition digitale, pourtant de plus en plus indispensable. Un retard à l’origine de problèmes de communication, de productivité et de rentabilité.