Porte d’entrée : un marché à grande portée ?

Vie des sociétés | 11.02.20
Partager sur :
Porte d’entrée : un marché à grande portée ? - Batiweb
TBC Innovations publie chaque année un rapport sur le nombre de portes d’entrée vendues en France. Avec l’aide d’un audit téléphonique, TBC Innovations dresse un bilan positif, et prévoit même des améliorations qualitatives et quantitatives d’ici 2023. Avec la domotique, les ventes de portes connectées pourraient bien bondir et donner un nouvel élan au marché de la porte d'entrée.

Ouvrir la porte en grand sur un marché porteur et prévoir des innovations futures développées à l’aide de la technologie. Ce sont les indications fournies par le rapport de TBC Innovations qui, chaque année, dresse le bilan de la commercialisation des portes d’entrée en France. 

 

Ce marché des portes d’entrée est en constante augmentation depuis 2015. Plus de 510 000 unités se seraient vendues en 2019 contre environ 500 000 unités en 2018 et 470 000 unités en 2017. Ce marché évolue principalement avec la fluctuation des ventes de logements neufs et anciens. 

 

Selon les statistiques du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, les mises en chantiers de maisons individuelles ont reculé en 2019, sur une année pleine, de 2,2 % à 121 900 maisons. Mais le marché des maisons collectives se porte mieux et a augmenté de 1,8 % sur la même période. L’enquête menée par TBC Innovations montre qu’environ 40 % des ventes de portes d’entrée s’effectuent lors de la construction de maisons neuves, mais que les principales ventes se déroulent lors de la rénovation d’un logement. 

 

C’est d’ailleurs ce qui explique que le marché est en pleine croissance. En effet, le nombre de transactions dans l’ancien a battu des records en 2019 avec 1,059 millions de ventes, soit une augmentation de 10,4 %. Comme le souligne TBC Innovations, ces transactions immobilières sont souvent vectrices de travaux de réaménagement, dont le changement de portes d’entrée fait partie. 

 

Une porte doit être ouverte, ou d’une autre couleur…

 

Le design d’une porte d’entrée est souvent important pour les Français. Nombreux choisissent d’accorder sa couleur et sa forme avec une porte de garage ou une clôture. Les ventes de portes d’entrée contemporaines représentent 60 % du marché en 2019. 

 

Cependant, les ventes de portes d’entrée au design plus traditionnel restent stables. En 2017, elles représentaient 45 % du marché, et 40 % des ventes en 2018 et 2019, soit une légère diminution. 

 

TBC Innovations voit en la domotique un vecteur d’avenir pour le secteur de la porte d’entrée. La porte connectée devient peu à peu un objet tendance. Serrures et structure de la porte peuvent maintenant être reliées à des box domotiques ou à des applications smartphones qui permettent de piloter la maison. Ces nouveaux gadgets permettent le déverrouillage des portes automatiques, une connexion avec une alarme, un contrôle d’accès, et d’autres innovations sont déjà en développement. Pour TBC, cette nouvelle offre a pour but de simplifier la vie des particuliers qui n’ont plus besoin aujourd’hui d’avoir une clé pour déverrouiller une porte. 

 

J.B

Photo de une ©Adobe Stock 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

2018, une année exceptionnelle pour le marché français des portes d’entrée  - Batiweb

2018, une année exceptionnelle pour le marché français des portes d’entrée

Le marché français des portes d’entrée de maison devrait enregistrer cette année un volume de ventes record. Dans une étude TBC Innovations, les professionnels du secteur viennent confirmer une année 2018 « positive » avec des projections atteignant les 520 000 portes de maison. « Du jamais vu depuis plus de dix ans ». Quelles sont les dernières tendances ? Tous les détails.
Logements neufs : la FPI s'inquiète de la baisse de l'offre - Batiweb

Logements neufs : la FPI s'inquiète de la baisse de l'offre

La Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) présentait ce jeudi 5 mars les chiffres de la promotion immobilière pour le quatrième trimestre et l'ensemble de l'année 2019. Lors ce bilan annuel, Alexandra François-Cuxac, présidente de la FPI, s'est notamment inquiétée de la baisse de l'offre de logements neufs.
Immobilier : des transactions toujours élevées, mais jusqu’à quand ? - Batiweb

Immobilier : des transactions toujours élevées, mais jusqu’à quand ?

L’activité du marché immobilier est restée au beau fixe avec 965000 ventes en 2018, soit une hausse de +0,3% par rapport à l’année précédente. Des chiffres positifs qui s’expliquent par des taux d’intérêt toujours historiquement bas. La FNAIM (Fédération nationale de l’immobilier) souligne néanmoins qu’une baisse a été constatée en novembre 2018, et rappelle que la confiance des ménages reste un facteur décisif pour l’année à venir.