« Prépa-apprentissage » : le CCCA-BTP va accompagner 17 000 jeunes

Vie des sociétés | 21.02.19
Partager sur :
« Prépa-apprentissage » : le CCCA-BTP va accompagner 17 000 jeunes  - Batiweb
En novembre 2018, le Gouvernement a lancé l'appel à projets « Prépa apprentissage ». L’objectif, créer un « sas » qui permette aux jeunes, et notamment les plus vulnérables, de mieux préparer leur entrée en apprentissage. Ce jeudi 21 janvier 2019, le ministère du Travail a annoncé l’ouverture des premières « prépa apprentissage » à partir du 1er mars. Le CCCA-BTP est l’un des lauréats de l’appel à projets. Il bénéficiera d’une subvention de près de 36M€.
Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a annoncé ce jour l’ouverture des premières « prépa apprentissage » à partir du 1er mars. Le dispositif doit permettre aux jeunes « en rupture de ban » d’accéder à un parcours d’apprentissage par un accompagnement sécurisant.

Dans le cadre de l’appel à projets « Prépa-apprentissage - #demarretastory », le comité de sélection a retenu dix-neuf projets portés par 150 CFA qui offriront 28 000 places à des jeunes majoritairement issus des 430 Quartiers Politique de la Ville qu’ils couvrent.

Les projets lauréats proposeront aux jeunes peu qualifiés des activités et des parcours leur permettant de découvrir des métiers et de mûrir leur projet professionnel. Il s'agira aussi de consolider leurs compétences et leurs savoir-être professionnels et de faciliter la signature d’un contrat d’apprentissage.

Sylvie Brunet, présidente de la section « emploi et travail » au CESE, chargée par la ministre de diriger le comité de sélection déclare : « la concertation menée en amont de la réforme de l’apprentissage a fait émerger de manière unanime le besoin de préparation spécifique des jeunes à l’apprentissage. Je suis heureuse qu’une réponse leur soit apportée aujourd’hui ».

Le BTP au cœur du dispositif

Le projet « Prépa-apprentissage - #demarretastoryBTP », porté par le CCCA-BTP, a été sélectionné parmi 96 propositions. Il est d’ailleurs l’un des grands bénéficiaires de l’appel à projets avec une subvention allouée de 35,591 millions d’euros (sur un budget total de 52,660 M€), correspondant à 23,6% de l’enveloppe totale dédiée de 150 M€.

Réunit en consortium de 78 centres de formation du bâtiment et des travaux publics partout en France, il repose sur un dispositif de cinq parcours au profit de 17 000 jeunes sur deux ans. Les publics concernés sont les jeunes :
- en poursuite d’études en recherche d’apprentissage ;
- en rupture à la suite d’une première période en contrat d’apprentissage ;
en réorientation tout au long de l’année. 
Ainsi que les mineurs non accompagnés et les moins de seize ans.

Chacun des parcours s’adapte aux différents profils de jeunes et prend en compte les réalités et les spécificités des territoires. Ils s’inscrivent dans un processus d’accompagnement en cinq étapes, pour permettre de « limiter les ruptures de contrat » grâce à une « meilleure préparation aux réalités du travail en entreprise » et à une « meilleure représentation des métiers ».

Ces parcours, positionnés sur les deux premiers niveaux de diplômes, sont déployés d’une manière homogène sur tout le territoire. Ils s’appuient sur les moyens et les ressources disponibles au sein de chaque CFA : plateaux techniques (énergétiques et numériques), Point conseil BTP ou encore Centre de ressources et d’aide à la formation (CRAF), pour assurer l’accompagnent éducatif et socio-professionnel des jeunes, précise un communiqué.

• Parcours 1 : poursuite d’étude par la voie de l’apprentissage ; pour favoriser la maturation du projet professionnel vers un contrat d'apprentissage, à travers un meilleur accompagnement des jeunes.
• Parcours 2 : repositionnement après la rupture d’un contrat d’apprentissage ; la sécurisation du parcours de l’apprenti passe par une action réactive, soit pour proposer un nouveau contrat dans le même métier, soit pour une réorientation plus adaptée au profil du jeune.
• Parcours 3 : réorientation professionnelle tout au long de l’année ; un parcours de fond pour permettre à des jeunes de rejoindre une formation en apprentissage.
• Parcours 4 : mineurs non accompagnés ; un parcours long avec remédiations (compétences de base, enseignement général) et accompagnement socio-éducatif.
• Parcours 5 : prépa métiers ; pour faciliter l'accès à l'apprentissage pour des scolaires et aider à un choix de projet professionnel.

D’une durée de quelques semaines à dix mois au maximum, en fonction de la situation du jeune, les cinq parcours proposés visent une mise à niveau éventuelle des connaissances, du savoir-être, à faire découvrir le monde de l’entreprise et à confirmer le projet professionnel des jeunes.

R.C
Photo de une : ©CCCA-BTP - Jean-Christophe Repon 

Redacteur
La sélection de la semaine
BOITCO, la référence de la boite d'incorporation - Batiweb

Main d'oeuvre : BOITCO ne nécessite aucune préparation avant son incorporation (perçage des...


Woven Gradience - Batiweb

Woven Gradience célèbre la couleur tout en se fondant parfaitement avec votre environnement. Comme dans la nature, les...


Verrière d'atelier en acier Bario H.1500mm - Batiweb

La gamme de verrières Bario se compose de verrières fixes en acier pour une installation en intérieur....

Dossiers partenaires
Quartix réalise un record de nouvelles installations de balises de suivi de véhicules - Batiweb

Quartix, l'un des leaders mondiaux en solutions de suivi de véhicules est ravi d'annoncer de solides résultats financier…


L'ouverture de la porte pour le projet pionnier - Batiweb

Le nouveau quartier, avec ses nombreux bâtiments commerciaux et résidentiels, façonnera et modifiera le paysage urbain d…


Un écrin de zinc "Nuit noire", nouvelle couleur VMZINC®, pour une ville à Onet-Le-Château (12) - Batiweb

L’agence ECOUMENE ARCHITECTURE/AMÉLIE COUFFIGNAL ARCHITECTE a imaginé une villa de 170 m2 de surface habitable, de pla…