Saint-Gobain prêt à céder sa filiale DMTP à Frans Bonhomme Vie des sociétés | 22.07.19

Partager sur :
Frans Bonhomme, premier distributeur français de réseaux et canalisations, a annoncé ce jeudi 18 juillet être entré, avec le soutien de son actionnaire principal, Centerbridge Partners, en négociations exclusives avec Saint-Gobain pour lui racheter sa filiale Distribution de Matériaux de Travaux Publics (DMTP). Ce rapprochement permettrait la création d’un nouveau leader du BTP, avec 438 points de vente, 2 500 collaborateurs, et un chiffre d’affaires de 850 millions d’euros.

Frans Bonhomme serait prêt à racheter, pour 70 millions d’euros, la société Distribution de Matériaux de Travaux Publics (DMTP), filiale de Saint-Gobain qui réalise 250 millions de chiffre d’affaires. Objectif : créer le leader de la distribution spécialisée dans les réseaux et les canalisations pour les travaux publics et le bâtiment. Ce rapprochement combinerait 438 points de vente (dont 416 en France), et 2 850 collaborateurs, pour un chiffre d’affaires de près de 850 millions d’euros. L’acquisition pourrait être finalisée au cours du quatrième trimestre 2019 ou du premier trimestre 2020.

 

Deux entreprises complémentaires qui créeraient un nouveau leader du BTP

 

« Ce projet repose sur la grande complémentarité de DMTP et de Frans Bonhomme », explique Pierre Fleck, Président du groupe Frans Bonhomme. En effet, si ce dernier est le spécialiste de l’AEP (adduction d’eau potable), des réseaux secs et des ateliers de produits sur-mesure, DMTP excelle pour sa part dans l’assainissement, la voirie et l’aménagement urbain de tous matériaux, parmi lesquels le béton, le grès et la pierre naturelle.

 

De plus, DMTP est très présent dans les zones urbaines, et notamment en Île-de-France, alors que les points de vente du groupe Frans Bonhomme sont davantage situés dans les zones rurales et les villes moyennes. Cette acquisition renforcerait donc le maillage territorial de Frans Bonhomme et ferait de lui le leader BtoB sur le marché BTP.

 

« Le potentiel de nos offres combinées est considérable. Nous espérons poursuivre notre chemin ensemble et construire une histoire commune sur nos expertises respectives et la compréhension des besoins de nos clients et fournisseurs », conclut Pierre Fleck.

 

Cette négociation intervient dans un contexte de cessions de filiales pour le groupe Saint-Gobain Distribution Bâtiment France, actuellement en pleine restructuration.

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

« Il est urgent de réinvestir nos réseaux d'eau ! », Bruno Cavagné, président de la FNTP

« Il est urgent de réinvestir nos réseaux d'eau ! », Bruno Cavagné, président de la FNTP

En avril dernier, le gouvernement lançait les « Assises de l’Eau ». Le but, mobiliser de nouvelles capacités financières et d’ingénierie technique pour répondre au besoin de renouvellement des réseaux d’eau et d’assainissement. Alors que les premiers travaux seront bientôt clôturés, Bruno Cavagné, président de la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) propose une analyse quant au « délabrement progressif » des canalisations en France. L’heure est à l’action !
Saint-Gobain : cession d’activités au Royaume-Uni et acquisition en Allemagne

Saint-Gobain : cession d’activités au Royaume-Uni et acquisition en Allemagne

Changement estival du côté de Saint-Gobain ! Le géant du BTP français a annoncé le 31 juillet avoir cédé ses activités d’installation verrière au Royaume-Uni, Glassolutions passant ainsi entre les mains d’une filiale de CoBe Capital. En parallèle, le groupe a fait son entrée sur le marché de l’isolation thermique à très haute température en s’offrant l’allemand HKO, spécialiste du secteur. Précisions.
Saint-Gobain cherche à vendre Lapeyre

Saint-Gobain cherche à vendre Lapeyre

Alors que le bruit courait depuis plusieurs semaines, le groupe Saint-Gobain a confirmé son intention de céder « tout ou partie » du périmètre de sa filiale Lapeyre à un ou plusieurs « partenaires ». L’enseigne spécialiste de l’aménagement de la maison pour les professionnels et les particuliers a perdu de l’argent ces dernières années, et Saint-Gobain semble renoncer à son plan de relance lancé en 2016.
Le Groupe Ramery vers une adaptation aux évolutions du marché

Le Groupe Ramery vers une adaptation aux évolutions du marché

Alors que Matthieu Ramery a pris la tête de l’entreprise familiale suite au décès de son père en mai dernier, le Groupe a récemment annoncé ses nouvelles priorités pour accroître son développement. Ainsi, soucieux de suivre les grandes tendances du secteur, le Groupe de BTP a choisi d’axer sa stratégie autour de deux piliers majeurs : les marchés de travaux privés et la promotion immobilière.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter