Fermer

Santé - Prévention dans le BTP : 3 nouvelles start-up intègrent l’accélérateur

Lors de la douzième session pour intégrer l'accélérateur « Santé - Prévention dans le BTP » qui s’est déroulé le 5 juillet dernier, trois des quatre start-up ayant présenté leurs solutions devant les membres du jury ont été retenues : APPI Technology, Come in VR, et Recap. Présentation.
Publié le 01 septembre 2021

Partager : 

Santé - Prévention dans le BTP : 3 nouvelles start-up intègrent l’accélérateur - Batiweb

Depuis mai 2018, l'accélérateur Santé-Prévention dans le BTP sélectionne des start-up proposant des technologies innovantes visant à faciliter l’organisation de chantiers, en répondant aux problématiques du secteur. Les start-up sont évaluées sur la base de cinq critères tels que le caractère innovant de la technologie, l'accessibilité du marché visé, ou encore la fiabilité du business model.

Cette douzième édition a ainsi permis à trois jeunes pousses ayant présenté leurs innovations de convaincre les membres du jury et les partenaires fondateurs (le CCCA-BTP, l’OPPBTP, Pro BTP, et la Fondation Exellence SMA).

Parmi ces trois start-up, on retrouve APPI Technology qui développe des équipements compatibles avec tout EPI, ainsi que des systèmes autonomes de communication conçus spécialement pour les équipes travaillant en milieux hostiles, bruyants ou confinés. « La solution Appi nous permet de rendre aux opérateurs l’usage de leur voix et de leurs mains, notamment lorsqu’ils se trouvent en situation de stress dans des endroits à fort enjeu de sécurité », témoigne François Laumann, de l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) et utilisateur de la solution Appi.

Come in VR, la seconde start-up sélectionnée, propose des solutions pédagogiques pour les organismes de formation ou les entreprises du BTP. Ce créateur de contenus de formations immersives en réalité virtuelle a pour objectif de favoriser la formation des équipes et de valoriser leurs compétences. Jean-François Chabaud, directeur de l’Ecole de la Construction des Infrastructures et Réseaux, déclare : « Nous utilisons le module de formation virtuelle de Come in VR dédié à l’élingage, une opération de levage très classique dans les travaux publics mais accidentogène lorsqu’elle est mal réalisée. Grâce à ce module, nous avons permis à l’ensemble de nos apprenants d’acquérir les bons gestes pour être plus aguerris sur toute la partie pratique concernant cette opération », explique-t-il.

Enfin, Recap développe une solution qui permet d’améliorer la sécurité des opérateurs sur le terrain, de responsabiliser les managers et de favoriser la justification du respect de l’obligation de sécurité tout en anticipant les risques de responsabilité. « L’application permet de prouver en direct, régulièrement et très facilement au donneur d’ordre d’un chantier que les engagements pris en termes de sécurisation du chantier et des salariés, dans le cadre du contrat, sont bien tenus au jour le jour », assure Arnaud Rimbert, avocat en droit du travail.

Ces trois start-up rejoignent ainsi les 46 autres déjà sélectionnées, et bénéficieront de l'expertise des quatre fondateurs pour faire monter en puissance la performance de leurs innovations en matière de santé et de prévention.

 

Marie Gérald 

Photo de Une : ©AdobeStock

 

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.