Ségolène Royal veut accélérer le déploiement du compteur intelligent Vie des sociétés | 21.05.14

Partager sur :
La ministre de l'Ecologie, du développement durable et de l'Energie, Ségolène Royal, souhaite accélérer le déploiement du compteur électrique intelligent Linky. D'ici 2020, ce compteur devrait être généralisé pour aider les occupants d'un logement à mieux contrôler sa consommation et ses dépenses énergétiques.

« Je souhaite accélérer l'objectif, il faut aller plus vite », a déclaré Ségolène Royal ce mardi 20 mai, en marge de l'inauguration à Paris d'un centre témoin sur les réseaux intelligents, présentant le nouveau compteur Linky, développé par ERDF. La ministre a cependant précisé qu'elle « ne veut pas [s']immiscer dans un appel d'offres ».

En 2013, ERDF a en effet lancé un appel d'offres dont le résultat est attendu pour cet été avec, à la clé, la livraison de trois millions de compteurs à installer d'ici 2016.

Des groupes comme Landis+Gyr (filiale de Toshiba), les sociétés françaises Itron ou Segemcom se sont déjà déclarés intéressés.

Un appareil très critiqué

Le compteur Linky a été plusieurs fois critiqué, notamment par les députés Jean-Jacques Guillet (UMP) et François de Rugy (EELV) dans leur rapport d'information sur l'évaluation de la politique énergétique et climatique française, rendu public la semaine dernière.

Censé aider les consommateurs à mieux suivre et donc contrôler leur consommation, ce compteur ne transmettra aux abonnés que les volumes globaux d'énergie consommés.

L'information sur le prix, elle, ne sera disponible que via un abonnement spécifique, regrettent les députés, relayant des réserves de l'Ademe et de l'association UFC-Que Choisir.

38 millions de boîtiers

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) avait confié à ERDF le soin de mettre en œuvre une expérimentation de ce compteur intelligent à grande échelle. 250 000 compteurs avaient ainsi été déployés de 2009 à 2011 en Indre-et-Loire et à Lyon.

Les pouvoirs publics avaient ensuite décidé le 28 septembre 2011 de généraliser le projet. En principe, la totalité des logements français, soit 35 millions de boîtiers, devaient être équipés d'un compteur intelligent en 2020, date initialement prévue au calendrier.

C.T (avec AFP)

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les compteurs communicants bénéficient à la transition énergétique et au consommateur (Ademe)

Les compteurs communicants bénéficient à la transition énergétique et au consommateur (Ademe)

Si le compteur Linky ne fait pas toujours l’unanimité, il semblerait qu’il présente de nombreux avantages tant pour la transition énergétique que pour le consommateur. C’est en tout cas ce qu’assure l’Ademe. Dans un billet publié le 15 juin dernier, l’Agence indique en effet que les compteurs communicants facilitent la gestion du réseau et l’intégration des énergies renouvelables, et apportent aussi plus de transparence pour les consommateurs.
Compteur Linky : l’UFC-Que Choisir saisit le Conseil d’État

Compteur Linky : l’UFC-Que Choisir saisit le Conseil d’État

En septembre dernier, l’UFC-Que Choisir dénonçait le report, à janvier 2019, de la mise en place gratuite d’afficheurs déportés pour les ménages précaires. Alors que la date butoir a expiré depuis près d’un mois, l’association a annoncé saisir le Conseil d’État pour sanctionner l’inaction du Gouvernement. Pour rappel, couplé à un compteur Linky, ce dispositif doit permettre aux occupants d’un logement d’avoir une information (en euro) sur leur niveau de consommation électrique en temps réel.
« Ready to Grids » : du Smart Building à la Smart City

« Ready to Grids » : du Smart Building à la Smart City

A l’occasion du SIMI organisé du 5 au 7 décembre 2018, la Smart Building Alliance et Certivéa, ont annoncé le déploiement de R2G (Ready to Grids), 1ère déclinaison du label R2S (Ready to Services) pour le volet énergétique des bâtiments. La démarche va venir valoriser les bâtiments flexibles, c’est-à-dire des bâtiments connectés et communicants capables d’échanger des informations avec les réseaux extérieurs. Pour en savoir plus, nous avons interrogé Patrick Nossent, président de Certivéa.
Coup d'envoi du déploiement du compteur Linky à Lyon

Coup d'envoi du déploiement du compteur Linky à Lyon

Le gestionnaire du réseau électrique de proximité ERDF a donné symboliquement à Lyon le coup d'envoi du déploiement à large échelle du compteur intelligent Linky. ERDF prévoit d'installer 35 millions de ces appareils dans toute la France d'ici 2021 pour un coût de l'ordre de 5 milliards d'euros.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter