TeePy Job, le site pour recruter des seniors du bâtiment Vie des sociétés | 21.06.18

Partager sur :
TeePy Entrepreneur, le réseau social dédié aux artisans, commerçants et TPE, présente sa toute nouvelle plateforme TeePy Job. Ce site a pour but de faciliter la mise en relation des TPE et/ou des artisans commerçants avec des retraités actifs afin qu’ils effectuent des missions qui utilisent leur expertise professionnel et leur savoir-faire. Pour information, le nombre de retraités « cumulards » en France a augmenté de 58% depuis 2008.
Un an après le lancement de TeePy Entrepreneur, son fondateur, Jean Emmanuel Roux, a pensé une nouvelle offre destinée aux retraités.

Baptisée TeePy Job, la plateforme vient répondre à la pénurie de main d’œuvre. Un communiqué précise en effet que « 150 000 recrutements ont été abandonnés faute de candidat adéquat, soit 4,7% de l’ensemble des offres d’emploi restent vacantes ».

« Les jeunes retraités sont de plus en plus nombreux à être en pleine forme et à vouloir garder une activité ponctuelle pour maintenir un lien social et obtenir un complément de revenu (…). Il nous est apparu comme une évidence qu’un outil de mise en relation entre ces 2 demandes devait venir compléter l’offre de TeePy Entrepreneur », explique ainsi Jean Emmanuel Roux.

Des témoignages encourageants

La promotion de ce nouveau site a débuté en janvier 2018 et le succès a été total.

Pierre Carron, jeune retraité, ex directeur du marketing international chez Sanofi et bénévole de l’association OTECI, témoigne : « Je me suis inscris sur l’ensemble des services proposés par Teepy car je souhaite proposer les expertises d’OTECI à toutes les TPE, les artisans et les commerçants afin de les aider en termes de digital marketing, communication et business plan. Je mets mon savoir-faire à disposition des personnes ayant des besoins dans leur développement commercial mais qui n’ont pas les moyens ou les structures nécessaires pour atteindre leurs objectifs. »

Les réponses viennent aussi des entrepreneurs, la preuve avec Didier Moraud, artisan boucher : « TeePy Job est un moyen pour moi de faire appel à des retraités expérimentés, durant une période ponctuelle, pour bénéficier de leur aide et de leur savoir-faire. En plus, cela leur permet de garder une activité et de pouvoir leur donner un complément de revenu indispensable. Ce que j’ai apprécié chez Teepy Job, c’est sa simplicité d’utilisation et sa vision claire des profils recherchés. On sait où l’on va ! Cela me permet également de gagner du temps sur la recherche et de réduire les coûts car je n’ai pas besoin de faire appel à une agence d’intérim. »

Des fonctions innovantes

Les fonctionnalités du site permettent aux séniors de garder un lien social, de rechercher un complément de revenus. Pour les entreprises, c’est l’occasion d’affronter sereinement les pics d’activité, et d’effectuer des remplacements pendant les vacances ainsi que pendant les congés maladie et de maternité par exemple.

Le site est doté d’un système de match qui permet de faire le lien entre l’activité et la localisation de l’annonce afin d’aider aussi bien les candidats que l’entreprise à trouver ce qu’ils cherchent.

Quelques chiffres

Afin de clarifier la situation de la retraite, voici quelques chiffres. Tout d’abord il faut savoir que selon l’enquête Emploi 2016 de l’INSEE entre 2006 et 2016 le nombre d’actifs de 15 à 64 ans a augmenté de 1 million de personnes. Cette hausse est surtout due aux séniors dont le nombre a augmenté de 1,7 million pour les 50-64 ans.

Ensuite, selon les chiffres de l’étude de Bloomberg de 2017, la France fait partie des dix pays les plus en proie au vieillissement de la population. En effet, la France compte 16 millions de retraités ce qui représente environ 24% de la population française.

Pour finir, le nombre de retraités ayant cumulé retraite et emploi s’élève à 500 000 en France tous secteurs confondus avec une moyenne d’âge de 67 ans. Un chiffre qui a augmenté de 58% depuis 2008 (source CNAV et RSI). Concernant les artisans, commerçants cumulant retraite et emploi, ils sont passés de 60 000 en 2008 à 169 000 en 2017.

Quant aux pensions ? Ils perçoivent, selon l’Allocation Solidaire aux Personnes Agées, c’est-à-dire l’ASPA, 800 euros mensuels pour une personne seule et 1242 euros mensuels pour un couple.

Et leur pouvoir d’achat dans tout cela ? Il tend à baisser d’environ 8% par an à cause de la réforme des retraites prévue d’ici 2022 (chiffres AgeEconomie.com).

R.P

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le moral des TPE continue de plonger

Le moral des TPE continue de plonger

Le 66e Baromètre Fiducial des TPE, qui enquête sur le moral et la situation des TPE françaises, a livré ses résultats le jeudi 11 mai. Ces derniers, qui portent sur le 2ème trimestre 2017, livrent une image assez inquiétante du marché, dont tous les indicateurs sont en berne, avec un optimisme en baisse (-3%) et des destructions d’emplois qui reprennent (-0,5% de création de poste). Heureusement, le secteur du BTP tire son épingle du jeu…
Les artisans et commerçants bientôt privés d'indemnité de départ à la retraite

Les artisans et commerçants bientôt privés d'indemnité de départ à la retraite

Le 30 septembre, date à laquelle le projet de loi de finances pour 2015 était présenté au Conseil des ministres, les pouvoirs publics ont fait part de leur intention de supprimer le dispositif d’indemnité de départ à la retraite pour les indépendants aux revenus modestes et dont le fonds de commerce a perdu de sa valeur. Ce à compter de janvier 2015. Si Bercy justifie la disparition de cette aide par ses effets économiques non vertueux, les élus du RSI ne cachent pas leur indignation.
Soudeur : un métier qui recrute

Soudeur : un métier qui recrute

A l'occasion de la semaine de l'industrie jusqu'au 13 avril, WorldSkills France propose de redécouvrir le métier de soudeur. Ce métier, qui n'attire pas particulièrement les jeunes, est très recherché par trois gros secteurs d'activité : le nucléaire, la chaudronnerie et la pétrochimie. A la sortie de l'école, 90 % des jeunes soudeurs décrochent un emploi en moins de 3 mois.
Emploi : la reprise du BTP profite au travail intérimaire

Emploi : la reprise du BTP profite au travail intérimaire

Profitant d’une conjoncture particulièrement favorable, les professionnels du BTP semblent voir leurs carnets de commandes se remplir à toute vitesse, au point même de manquer parfois de main-d’œuvre ! De bon augure pour l’emploi intérimaire dans le secteur, qui a encore progressé de 10,1% au premier trimestre 2017, d’après les derniers chiffres communiqués par l’agence de recrutement Aquila RH. Le point sur la situation et les perspectives d’évolution.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter