Travaux de rénovation et d’entretien : une étude identifie 4 profils de propriétaires Vie des sociétés | 15.07.19

Partager sur :
Le 20 juin dernier, le Club de l’Amélioration de l’Habitat a présenté son premier « Observatoire Habitants-Consommateurs de l’habitat privé ». Dans cette étude menée sur 3 ans, les enquêteurs ont cherché à comprendre les comportements des propriétaires pour aider les professionnels du bâtiment à mieux cerner leurs potentiels clients.

Le Club de l’Amélioration de l’Habitat, créé en 1992, a présenté le tout premier « Observatoire Habitants-Consommateurs de l’habitat privé ». L’objectif de son étude : mieux comprendre les comportements des propriétaires pour aider les professionnels du bâtiment à anticiper leurs besoins.

 

Réalisée d’octobre 2016 à juin 2019, l’enquête a été confiée à Ipsos ainsi qu’à des experts de l’Ademe, de l’Anah de Cerqual ou encore Qualitel. Ces derniers rappellent que le propriétaire a trois statuts concomitants : il est à la fois propriétaire-décideur, habitant-usager, et consommateur de produits et services.

 

Les enquêteurs ont dans un premier temps distingué 3 motifs de travaux : les travaux nécessaires (réparations etc.), les travaux d’embellissement pour se faire plaisir, et les travaux de fonds élaborés (projet de vie, accroître la valeur patrimoniale d’un bien etc.).

 

Les travaux engagés. Source : Observatoire Habitants-Consommateurs de l'habitat privé (2019)

 

Des profils psychologiques différents

 

A l’issue de son enquête, l’Observatoire a également identifié 4 profils ou « familles comportementales » :

 

- Les passifs qui vivent sur la base de ce qui a été fait ou installé chez eux et se fient surtout aux conseils de leurs proches ;

- Les mainteneurs qui veillent au bon fonctionnement et peuvent avoir des compétences techniques pour intervenir eux-mêmes ;

- Les embellisseurs qui aiment améliorer le confort de leur logement et le décorer. Ils font principalement appel à des installateurs spécialisés ;

- Les (re)constructeurs qui ont besoin de garanties budgétaires, d’assurances etc. Ces derniers font souvent appel à des professionnels du bâtiment qualifiés et recourent à solutions financières.

 

Dans l’ensemble, 44% des propriétaires ont recours à des professionnels du bâtiment, 39% réalisent leurs travaux eux-mêmes ou avec des proches, et 15% mixent les deux solutions.

 

Le recours aux professionnels pour la réalisation des travaux. Source : Observatoire Habitants-Consommateurs de l'habitat privé (2019)

Les critères de choix des professionnels. Source : Observatoire Habitants-Consommateurs de l'habitat privé (2019)

 

Les freins à l’entreprise de travaux

 

Pour les propriétaires qui ne font pas de travaux, plusieurs raisons sont ressorties, parmi lesquelles :

 

- Des craintes pour engager des travaux conséquents chez soi (contraintes, dégradation, insécurité, coûts non maîtrisés etc.) ;

- Un projet de vie suspendu (âge avancé) ou contrarié (aléas) ;

- Une moindre exigence pour son logement ;

- Des conditions jugées moins favorables (environnement urbain peu sûr, une valorisation patrimoniale dégradée du fait de l’emplacement).

 

Les freins et les principales craintes. Source : Observatoire Habitants-Consommateurs de l'habitat privé (2019)

 

En croisant les quatre familles comportementales et les trois situations de travaux, l’Observatoire propose ainsi une matrice qui détermine 12 opportunités d’actions, et autant de marchés, pour les professionnels du bâtiment :

 

La matrice permettant 12 opportunités d'action. Source : Observatoire Habitants-Consommateurs de l'habitat privé, 2019

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Des travaux de rénovation toujours aussi dynamiques chez les propriétaires Français

Des travaux de rénovation toujours aussi dynamiques chez les propriétaires Français

Houzz, publie son étude annuelle, qui s’avère être la plus complète en matière de rénovation, construction et décoration de la maison. Ce document, intitulé « Houzz et la Maison », se focalise sur les projets de rénovations entrepris en 2017 et indique des prévisions pour 2018. Les statistiques révèlent notamment les dépenses réalisées, celles envisagées, ainsi que les motivations liées aux projets entrepris. Les détails.
Travaux au sein du logement : les habitudes des Français décryptées

Travaux au sein du logement : les habitudes des Français décryptées

1 003 Français représentatifs de la population ont répondu à l’enquête menée par Franfinance, filiale de la Société Générale, et l’Institut CSA portant sur la réalisation de travaux. Cette étude inédite a finalement rendu ses résultats ce mardi 19 juin, avec plusieurs enseignements intéressants. Il apparaît notamment que le montant des travaux est plus souvent inférieur à 5 000 euros, et qu’ils concernent principalement les murs (peinture, papier peint, etc.). Tous les résultats.
Rénovation énergétique : l’UFC dénonce « les piètres performances des artisans »

Rénovation énergétique : l’UFC dénonce « les piètres performances des artisans »

Désillusion totale pour l’UFC-Que choisir ! Dans une étude publiée ce 7 décembre portant sur la rénovation énergétique, l’association de consommateurs s’est intéressée à la qualification des professionnels du secteur. Verdict : les résultats sont apparemment « désastreux », l’UFC pointant le manque de fiabilité des artisans, ainsi que les prix excessifs pratiqués sur le marché.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter