Fermer

Travaux publics : la FNTP appelle à la reprise de la commande publique

La Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) a publié jeudi 17 février son bilan de l'année 2021 et ses prévisions pour 2022. L'année écoulée enregistre ainsi -3,8 % par rapport à 2019, et la fédération s'inquiète désormais de la baisse des investissements publics, des pénuries et de l'inflation.
Publié le 18 février 2022

Partager : 

Travaux publics : la FNTP appelle à la reprise de la commande publique - Batiweb

Après avoir partagé le 21 janvier dernier les résultats d'une étude menée avec Carbone 4 sur la transition écologique – proposant notamment deux scénarios prospectifs à l'horizon 2030 – la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) publiait ce jeudi 17 février son bilan de l'année 2021.

 

-3,8 % d'activité entre 2019 et 2021

 

Après un « arrêt historique » en 2020, l'activité des travaux publics a connu un effet de rattrapage en 2021, qui s'est notamment constaté sur le premier semestre, avant un ralentissement au second semestre. Bilan, l'année 2021 enregistre +10 % par rapport à 2020, mais toujours -3,8 % par rapport à 2019, année d'avant-crise.

 

La FNTP s'inquiète d'un ralentissement de l'activité au deuxième semestre 2021, avec -10 % par rapport au premier. Plus largement, la fédération constate une baisse de la commande publique, avec notamment -20 % de marchés conclus par rapport au deuxième semestre 2019.

 

La fédération appelle ainsi à une reprise des investissements publics de la part des collectivités territoriales. Dans ses 9 propositions en vue de l'élection présidentielle, la FNTP demande notamment de faire de la commande publique un levier pour accélérer la transition écologique.

 

« Avec leur niveau de trésorerie historiquement élevé et en s’appuyant sur les effets du plan de relance, les collectivités territoriales doivent maintenant assurer la reprise des investissements publics dès cette année, tant pour soutenir la reprise économique du secteur sur l’ensemble du territoire, que pour répondre aux enjeux de transition vers des infrastructures décarbonées », souligne Bruno Cavagné, président de la FNTP.

 

La fédération table sur +1,5 % d'activité en volume pour 2022

 

Pour 2022, l'organisation prévoit désormais une progression d'1,5 % de l'activité en volume, mais se méfie de l'inflation. Elle souligne que les entreprises de travaux publics rencontrent actuellement toujours des problèmes d'approvisionnement et subissent les fortes hausses de prix des matériaux.

 

Autre frein potentiel : les difficultés de recrutement, alors que 44 % des entreprises de TP sont confrontées à manque de production à cause d'une pénurie de main d'oeuvre, aussi bien dans l'emploi salarié que dans l'intérim.

 

La fédération donne désormais rendez-vous le jeudi 24 février pour le Forum « Investir la transition écologique », lors duquel elle présentera son plan d'investissement dans les infrastructures visant la décarbonation et l'adaptation du pays au changement climatique.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Par Claire Lemonnier

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.