Travaux Publics : les grands projets évitent la chute

Vie des sociétés | 06.12.11
Partager sur :
Travaux Publics : les grands projets évitent la chute - Batiweb
La Fédération nationale des travaux publics (FNTP) indique que le secteur des travaux publics devrait connaître une baisse d'activité en 2012, malgré le démarrage de grands projets, après avoir enregistré une progression de 5,1% en 2011.

A l'occasion d'une conférence de presse, la FNTP a indiqué que le chiffre d'affaires du secteur des travaux publics devrait s'élever à 40,8 milliards d'euros en 2011, soit une hausse de 5,1% par rapport à 2010. Un légère baisse est prévu pour 2012 avec un chiffre d'affaires de 40,3 milliards d'euros. Toutefois l'activité aurait davantage chuté si plusieurs grands projets étalés sur de nombreuses années, notamment des lignes à grande vitesse (LGV), n'étaient pas programmées pour démarrer en 2012, a souligné la FNTP. Aussi, à fin octobre 2011, les carnets de commandes se sont remplis et s'élèvent à 5,8 mois d'activité contre 5,1 mois un an auparavant.

Trois grandes infrastructures soutiendront l'activité en 2012 : la seconde phase de la LGV Est, la LGV Sud-Europe Atlantique (Tours-Bordeaux), à partir du deuxième semestre, et la LGV Bretagne-Pays de Loire (Le Mans-Rennes) à la fin de l'année. En outre 73 projets de transports collectifs en site propre (métro, tramways, bus) seront en cours ou démarreront en 2012 pour un investissement de 1,3 milliard d'euros, a précisé la FNTP. Des investissements routiers sont également programmés, au travers de concessions autoroutières à des groupes privés, comme sur l'A63 -105 km de l'ex-RN 10 entre Salles (Gironde) et Saint-Geours-de-Maremne (Landes)-, l'A89 (dernière portion de 50 km entre Lyon et Bordeaux) et l'A36 (Belfort-Besançon).

Sur les neuf premiers mois de 2011, 3200 postes d'ouvriers permanents ont été supprimés. Depuis la crise de 2008, la profession des travaux publics a perdu 24 000 emplois, soit une baisse de 9% des effectifs. Les heures travaillées, en baisse au quatrième trimestre, n'augmenteront pour leur part que d'environ 3% en 2011, a souligné le président de la FNTP Patrick Bernasconi.

B.P

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Le secteur des travaux publics est « réellement » optimiste pour l’avenir - Batiweb

Le secteur des travaux publics est « réellement » optimiste pour l’avenir

Pour la première fois depuis 10 ans, les entrepreneurs des travaux publics voient l’avenir avec un « réel optimisme ». Pour 2017, la Fédération nationale des travaux publics estime la croissance d’activité à 2,5%, une tendance qui devrait se confirmer l’an prochain avec une hausse possible de 4% du chiffre d’affaires, grâce notamment aux chantiers du Grand Paris Express. De quoi aborder l’année 2018 avec sérénité.
Economie circulaire : mise en ligne d’un centre de ressources et d’information - Batiweb

Economie circulaire : mise en ligne d’un centre de ressources et d’information

La Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) et l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem) ont annoncé la mise en ligne d’un centre de ressources et d’information sur l’économie circulaire. Baptisé MaTerrio.construction, le site propose notamment des références techniques et réglementaires et un outil de géolocalisation des installations de traitement sur l’ensemble du territoire français.
Insertion : 22 réfugiés formés aux Travaux Publics  - Batiweb

Insertion : 22 réfugiés formés aux Travaux Publics

Bruno Cavagné, président de la FNTP, et Muriel Pénicaud, ministre du Travail ont signé, mardi 6 février, la convention cadre relative à l’insertion sociale et professionnelle des réfugiés dans le secteur des Travaux Publics en Ile-de-France. A cette occasion, les signataires se sont rendus sur le chantier du prolongement de la ligne 14 à Saint-Ouen et ont échangé avec les stagiaires qui ont bénéficié, depuis le 16 août dernier, du programme « Hébergement orientation parcours vers l’emploi ».