Un quart des défaillances d’entreprises concernent la construction

Vie des sociétés | 20.01.22
Partager sur :
Un quart des défaillances d’entreprises concernent la construction - Batiweb
De nombreuses entreprises du bâtiment en difficultés ? C’est l’un des constats d’une étude Altares menée sur les entreprises défaillantes en 2021. Bien qu’un recul de 12 % du phénomène soit observé dans l’année, un rebondissement des défauts a été constaté en fin d’année, marquée d’une appréhension pour 2022. Et d’autant plus dans la construction, qui représenterait un quart des défaillances, avec une hausse plus forte dans le bâtiment (+12,9 %) que dans les travaux publics (+9,1 %).

« Soutenues par une reprise vigoureuse et par un débranchement tardif et progressif des aides, les entreprises résistent encore à la crise sanitaire. Le maintien des facilités de paiement des charges sociales et fiscales et l’absence de recouvrement forcé ont, certes, permis d’épargner de nombreuses entreprises », a estimé Thierry Millon, directeur des études Altares, en présentant le bilan des défaillances d’entreprises en 2021.

Ainsi, l’étude compte, en 2021, 28 371 défaillances d’entreprises en France. Soit une baisse de -12 % par rapport à l'année 2020 - marquée par des mesures gouvernementales pour aider les entreprises à tenir face à la crise, notamment avec le Prêt Garanti par l’État (PGE) - et de -45 % par rapport à 2019. Un record d’après Altares, le niveau de défaillances n’ayant jamais été aussi bas depuis 1986. En outre, le nombre d’emplois menacés serait tombé à 95 000, contre 133 000 en 2020, et près de 174 000 en 2019.
 

Un recul des défaillances inégal d’une région à une autre
 

La tendance baissière se remarque sur d’autres indicateurs, notamment les procédures de sauvegarde (-12,5 % sur un an, et même -28 % sur le T4 2021), de redressement judiciaire (-19 % sur un an) ainsi que le taux de liquidations judiciaires (-9,4 %, toujours sur un an).

Seule ombre au tableau cependant : les liquidations judiciaires sont reparties à la hausse ces trois derniers mois 2021 (+2,8 %), tout comme les défaillances en décembre dernier (+9 %). « Malgré cette dégradation significative, le niveau de défaillances reste toujours inférieur de 36 % par rapport à décembre 2019 », rassure Altares, tout en appelant à la « vigilance ».

D’autant qu’on note une forte inégalité du taux de défaillances d’une région à une autre. Si l’Occitanie sont en forme, le recul est plus modéré en Bretagne et en Nouvelle Aquitaine.

Trois régions ont connu une baisse de défaillances avant d’assister à une envolée de ces dernières au dernier trimestre 2021 : les Pays de la Loire, le Centre-Val-de-Loire, ainsi que les Hauts-de-France. C’est dans les Hauts-de-France que l'écart est le plus fort, avec une « belle résistance sur l’année » (-16,2 % de défaillances), suivi d’un « retournement » de situation au T4 2021 (+22,9 %).
 

Les entreprises du bâtiment particulièrement concernées

 

Altares met ce retournement de situation sur le compte du « débranchement progressif des aides », des « difficultés d’approvisionnement en matières premières » et de « l’envolée des prix ». Autant de facteurs qui « fragilisent les trésoreries des entreprises », en particulier celles du bâtiment.

Il faut dire que le secteur de la construction semble peser sur la tendance haussière, Altares enregistrant 7 509 défaillances, soit une légère hausse (+0,4 %) sur 2021, et un quart du total observé en 2021 - portion stable comparé aux résultats d'Altares au second trimestre 2021. La progression de ces défauts serait selon l’étude poussée par celle des liquidations judiciaires directes (+4,2 %).

Dans le détail, cette « dégradation » est plus marquée au dernier trimestre de l’année (+8,4 %), en particulier dans le bâtiment (+12,9 %). Parmi les secteurs dans le rouge, on trouve celui de la maison individuelle (+10 %) et le gros œuvre (+1,1 %). Seules les entreprises du second œuvre (-5,5 %) et de la maçonnerie générale (-1,4 %) ont gardé la tête hors de l’eau.

Côté travaux publics, la tendance est aussi à la hausse, atteignant les +9,1 %, tirés vers le gouffre par les défauts des travaux de terrassement courants (+17 %).

Dans l’immobilier, c’est la dégringolade, avec +9 % d’agences immobilières et +56 % de promoteurs en défaillance. Augmentation sensible également dans les entreprises d’architecture qui, avec l’ingénierie, notent une hausse +10,2 % des défaillances.
 

Virginie Kroun
Photo de Une : Adobe Stock
 

Virginie.kroun
La sélection de la semaine
Finalcad, la plateforme collaborative de suivi de projet pour le bâtiment, le génie civil et l'énergie. - Batiweb

Finalcad est la plateforme collaborative conçue pour optimiser l'expérience des travailleurs sur le terrain...


MULTIDOC : l’ensemble de vos pièces écrites au même endroit ! - Batiweb

Multidoc est un logiciel intuitif, de gestion et d’édition d’affaires permettant de regrouper dans un...


MARGELLES EPAISSES SUR MESURE ROUVIERE - Batiweb

Rouvière fabrique sur mesure des margelles épaisses pour des aspects vieux bassin. L'épaisseur maximale...

Dossiers partenaires
Évolution des règlementations européennes ! Fin des lampes et tubes fluorescents en 2023. Soyez prêts ! - Batiweb

Les directives SLR et RoHS ont évolué. La fin des lampes et des tubes fluorescents a sonné pour 2023. LEDVANCE vous écla…


La Tribune des solutions avec BMI MONIER, tuiles et composants écoresponsables - Batiweb

Vendredi 6 mai, BMI Monier était l’invité de la Tribune des Solutions, émission lancée par Batiradio et Batiweb. L’occas…


La Tribune des solutions avec Atlantic France Pompes à Chaleur et Chaudières - Batiweb

Ce vendredi 1er avril, Batiweb et Batiradio co-lançaient l'émission La Tribune des solutions. Premiers invités : Laura G…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb