Les étudiants en architecture construiront des villes en sable

Vie pratique | 17.05.10
Partager sur :
Les étudiants en architecture construiront des villes en sable - Batiweb
Organisé par les écoles d’architecture franciliennes et l’école des Art-Décoratifs, la 5e édition du Festival d’architecture Bellastock se tiendra du 21 au 24 mai sur le site de la carrière GSM de Carrières-sous-Poissy (78). Près de 1 000 étudiants devront construire une ville éphémère à partir d’un sac de sable.
En 2009 c'était des palettes de distribution. Cette année, pour sa 5ème édition, le Festival Bellastock, valorise les matériaux naturels et souhaite sensibiliser chacun à l’habitat de l’urgence. L’occasion d’expérimenter la construction d’un habitat temporaire à échelle 1. "Exercice essentiel dans la formation d’architecte, il est pourtant souvent absent de l’enseignement de l’architecture. Cet atelier de plein air est l’occasion pour ces étudiants (...) de mettre en place un travail de coopération et de partage de la culture architecturale", expliquent les organisateurs de l'évènement, qui invitent le public à découvrir la ville éphémère en construction le samedi 22 mai (de 14 h à 18 h 30).

Les sacs seront remplis en utilisant les ressources en sable issues de la carrière où le festival a lieu. Par ailleurs, la nourriture provient d’entreprises locales, les déchets sont triés, traités, voire recyclés dans les constructions. Et un maximum de matériaux légers et recyclables sont utilisés afin de ne laisser aucune trace de l’intervention une fois le site restitué. "Les carriers qui développent une politique de progrès environnemental ont été particulièrement sensibles à cet aspect du projet", expliquent les responsables de la carrière GSM de Carrières-sous-Poissy (78), partenaire de l'opération.

Le granulat (sable et gravier) est une matière première couramment utilisée dans la construction car il entre dans la composition du béton. Matériau d’avenir, le béton est 100 % recyclable et sa haute performance environnementale permet de satisfaire de nombreuses réglementations. L’inertie thermique qu’il engendre permet de réduire les dépenses de climatisation et de chauffage et il permet la réalisation de bâtiments transmissibles de génération en génération.

Laurent Perrin

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

La biodiversité ordinaire de retour dans les carrières - Batiweb

La biodiversité ordinaire de retour dans les carrières

Favoriser le développement de semences et d’espèces locales dans les carrières rendues à la nature, tel est l’objectif d’une convention signée récemment entre l’UNPG et la Fédération des Conservatoires botaniques nationaux. Parce que les variétés ordinaires ont aussi leur rôle à jouer dans la grande chaîne de la biodiversité locale.
Matériaux de construction : « Il y a le feu », alerte l'Unicem - Batiweb

Matériaux de construction : « Il y a le feu », alerte l'Unicem

A l'occasion de la présentation du « bilan 2014 et perspectives 2015 » de l'Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction, ce jeudi, la fédération a lancé un appel à l'Etat pour qu'il prenne des mesures d'urgence. L'Unicem s'attend cette année à une chute du marché des matériaux de construction de l'ordre de 5%, plombé par une dégradation « dramatique » de l'activité au second semestre.
La 7e édition du Trophée béton Écoles récompense ses lauréats - Batiweb

La 7e édition du Trophée béton Écoles récompense ses lauréats

La 7e édition du Trophée béton Écoles a désigné ses lauréats. Lors d’une cérémonie organisée jeudi 10 janvier 2019, à la Maison de l’architecture en Ile-de-France, le jury a primé 4 projets et attribué une mention spéciale parmi 10 nominés. Organisé depuis 2012, le concours a pour but de révéler les jeunes talents des écoles d’architecture française, de les parrainer et de leur offrir une visibilité.