Fermer

Weber lance un incubateur pour accompagner les artisans novateurs

On le sait : à mesure que les sociétés et les technologies évoluent, les entreprises, pour rester compétitives, doivent se réinventer. Le bâtiment n’échappe pas à la règle, bien au contraire, puisque très souvent, il est au cœur des transitions engagées. Mais innover, n’est pas toujours facile, notamment pour les petites entreprises du secteur. Pour accompagner l’innovation, et soutenir les artisans créatifs, weber annonce le lancement d’un incubateur « propulseur d’idées ».
Publié le 26 janvier 2021

Partager : 

Weber lance un incubateur pour accompagner les artisans novateurs - Batiweb

En octobre dernier, weber France revenait sur sa politique de responsabilité sociale et environnementale, et notamment sur sa démarche visant à accompagner la filière du bâtiment dans sa transformation vers un fonctionnement plus durable.   

L’une des initiatives évoquées était la mise en place d’un incubateur pour permettre aux artisans du secteur de mener à bien leurs projets innovants. Le service, récemment lancé, a déjà bénéficié à un professionnel, à savoir Jean-Jacques Carbon, gérant de l’entreprise F2J Carrelage à Rennes (35). Son innovation ? Un dispositif « astucieux » permettant de déplacer des sceaux de colle à carrelage de 32 kg « sans efforts » et donc de réduire le risque de TMS.

©Weber France

« Un chariot qui permet de transporter les sceaux de colles en ras de sol avec un centre de gravité relativement. C’est un système qui est extrêmement léger, évolutif et qui facilite beaucoup la vie ! », explique l’entrepreneur. Son invention sera très prochainement disponible sous la marque Weber. La société précise que M. Carbon sera bien sûr « intéressé financièrement aux ventes de son outil ». 

Weber France accorde une grande importance à la sécurité et au confort de ses partenaires internes et externes. L’industriel travaille notamment au développement de produits plus « sains » : « anti-poussières, moins irritants, moins odorants, sans émissions de COV ou de substances polluantes, plus faciles à appliquer ou encore plus ergonomiques et légers à transporter afin de réduire la pénibilité sur chantier », détaille un communiqué. 

Un procédé simple

Comment intégrer l’incubateur ? L’artisan est invité à remplir un formulaire en ligne, et a posté un pitch décrivant l’unicité de son idée. Une confirmation de bonne réception du dossier lui est envoyée, puis il est recontacté, pour l’informer des suites données à son projet. 

S’adressant aux artisans, Laetitia Lemoigne, responsable de l’expérience client, déclare : « Vous avez l’ébauche d’un nouveau produit, service ou accessoire pour améliorer votre quotidien et révolutionner votre métier, weber incubateur vous apporte toute l’aide nécessaire pour passer de l’idée à la réalité ». 

Une fois le dossier reçu, weber réalise une étude approfondie. Si le produit était sélectionné, l’artisan est accompagné jusqu’au dépôt de brevet, voire même jusqu’au contrat de commercialisation.

Plus d’infos sur www.fr.weber/incubateur

Rose Colombel
Photo de une : ©Weber France

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.