Le ministre de la Culture prend position contre le projet de tour sur la Maison du Peuple de Clichy Architecture | 23.09.19

Partager sur :
Au lendemain des Journées du Patrimoine, la polémique n’est pas passée inaperçue. Le projet d’une tour de 99 mètres au-dessus de l’historique Maison du Peuple de Clichy a fait face à une levée de boucliers parmi des associations et personnalités politiques. Franck Riester, actuel ministre de la Culture, a finalement réagit en défaveur de cette tour, estimant qu’elle « dénaturerait » le monument classé historique.

Créée en 1939 par les architectes Eugène Beaudoin, Marcel Lods et Jean Prouvé, la Maison du Peuple de Clichy est un bâtiment connu pour son mur-rideau innovant, le premier en France, sa modularité et son toit-ouvrant. Classé Monument historique en 1983, le bâtiment, qui fait office de marché, est ensuite peu entretenu. Il se dégrade progressivement et nécessite de coûteux travaux.

 

Une tour de 99 mètres au-dessus d’un monument classé historique ?

 

Dans ce contexte, un appel à projets avait été lancé par la Métropole du Grand Paris en 2017. Le projet retenu, imaginé par le promoteur Duval et le cabinet d’architectes Rudy Ricciotti, prévoit la construction d’une tour de 99 mètres, située au-dessus de la Maison du Peuple, qui accueillerait un hôtel 4 étoiles, un restaurant, et des appartements de luxe. Le conseil municipal de Clichy envisageait alors de le céder au groupe privé Duval, en le déclassant des biens du domaine public.

 

Mais c’était sans compter une polémique qui a pris de l'ampleur à la veille des Journées du Patrimoine. Des personnalités politiques, parmi lesquelles Jack Lang ou Françoise Nyssen, tous deux ex-ministres de la Culture, et des associations comme Sites et Monuments, ont ainsi réclamé à l’actuel ministre de la Culture de mettre un coup d’arrêt à ce projet.

 

« Cette tour de standing est un projet pharaonique, contraire politiquement à ce qu’a représenté ce bâtiment qui appartient aux habitants depuis toujours », s’est notamment insurgée Laurence Macé, responsable de l’Association Quartier Maison du Peuple de Clichy.

 

« C’est comme si les bâtiments du XXe siècle étaient une matière que l’on peut modifier à sa guise », a pour sa part regretté Julien Lacaze, vice-président de Sites et Monuments, rejoignant le point de vue point de Jack Lang, qui dénonce « un bétonnage généralisé » qui met en danger le patrimoine. « Les chantiers sont transférés à des investisseurs privés. Ils deviennent les maîtres, le mercantilisme s’introduit partout » a-t-il déploré auprès de l’AFP.

 

Franck Riester demande de réétudier le projet

 

Franck Riester, ministre de la Culture, a finalement réagit contre cette tour. « Dans l’état actuel du projet, l’Etat ne donnera pas son autorisation car cette tour, telle qu’elle est prévue, dénaturerait le bâtiment (…) L’idée est de trouver une restauration respectueuse de l’intérêt architectural majeur de la Maison du Peuple », a ainsi fait savoir un porte-parole du ministère ce vendredi 20 septembre.

 

Pour Rémi Muzeau, maire de Clichy, il n’y a cependant « ni véto, ni annulation du projet ». La délibération du conseil municipal serait simplement reportée à la demande du ministre, et devrait avoir lieu en novembre selon l’élu.

 

C.L. (avec AFP)

Photo de une : ©Duval / Rudy Ricciotti

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Appel à candidatures de la CDC pour la recherche en architecture et paysage

Appel à candidatures de la CDC pour la recherche en architecture et paysage

La Caisse des Dépôts (CDC) lance, pour la 4e année consécutive, son appel à candidatures « pour la recherche en architecture et paysage ». L’objectif : que des professionnels de l’architecture et du paysage réfléchissent à des travaux de recherche innovants qui prennent en compte les impératifs écologiques et sociaux. L’initiative est ouverte aux doctorants, enseignants-chercheurs et professionnels jusqu’au 24 mars 2019.
« La Marseillaise », bureaux vue sur mer

« La Marseillaise », bureaux vue sur mer

La tour de bureaux « La Marseillaise », commandée par Marc Pietri, président du groupe Constructa, et imaginée par l’architecte Jean Nouvel, a été inaugurée le 25 octobre dernier dans les Bouches-du-Rhône. Construite en quatre ans par des filiales de Vinci Construction, c’est Siniat et l’entreprise locale Art Déco qui se sont chargées des cloisons. La spécificité du bâtiment ? Il s’agit de la seule tour de bureaux disponible en location face à la mer. De quoi donner envie d’y travailler !
Le Grand Palais Ephémère sera conçu par l'architecte J-M Wilmotte

Le Grand Palais Ephémère sera conçu par l'architecte J-M Wilmotte

Le Grand Palais va bientôt se refaire une beauté. Plus de 100 ans après sa création, des travaux de rénovation vont être entrepris à partir de 2021 et jusqu’aux Jeux Olympiques de 2024. Pendant ce laps de temps, un Grand Palais éphémère sera installé sur le Champs-de-Mars pour continuer à recevoir des évènements. La conception du bâtiment de remplacement a été confiée à l’architecte Jean-Michel Wilmotte. Détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter