Nouveaux logements pour la ZAC Andromède à Toulouse

Architecture | 02.11.10
Partager sur :
Nouveaux logements pour la ZAC Andromède à Toulouse - Batiweb
Le cabinet d'architecture espagnol Mateo Arquitectura vient de remporter le concours pour l'aménagement de la ZAC Andromède de Toulouse. Au programme : la construction de quatre bâtiments de logements et l'aménagement paysager du site pour un budget de 12 millions d'euros.
Entre la Garonne et Aéroconstellation - le "plus grand site aéronautique européen", ce programme de logements s'incrit au sein de la ZAC Andromède, premier éco-quartier du Grand Toulouse, projet de 210 ha principalement dédié à l’habitat et aux bureaux, et lancé en 2001.

"Le premier plan se décompose en 3 volumes : 2 volumes d’angle maintiennent l’alignement et le volume central agit comme un filtre. Le second plan – un bardage bois - plus bas et architectoniquement plus délicat vient fermer doucement l’ensemble. Au centre, le jardin – avec une grande intensité arborée – rappelle l’extérieur non urbanisé des rives de la Garonne", explique Josep Lluís Mateo, du cabinet d'architecture espagnol Mateo Arquitectura.

Celui-ci ajoute : "Les 3 bâtiments sont revêtus d’éléments de terre cuite, héritée de l’histoire locale. Le bâtiment de l’avenue Andromède se compose de 80% d’éléments noirs et 20% d’éléments blancs pour rappeler l’asphalte urbain. Dans le plot central, la tendance s’inverse pour tendre vers le blanc et faire écho à la végétation du jardin".

Parterre végétal

Ouverts au sud, les logements profitent de terrasses et jardins pour une ouverture à la nature. L'aspect paysager a d'ailleurs été traité avec un grand soin : "La transition dans l’espace public se fait progressivement depuis un sol minéral qui se transforme en parterre planté d’iris germanique, puis plus dense de Lonivera nitida. Plus on avance dans le jardin, plus la végétation se fait dense", ajoute M. Mateo. De plus, des allées permettent de profiter du jardin grâce à des cheminements en bois, tels "des passerelles légères flottant sur un parterre végétal".

Maître d'oeuvre : Josep Lluís Mateo
Maître d’ouvrage : KAUFMAN & BROAD
Compétition 2010
Budget : 10.300.000 euros (Construction)
12 millions d’euros (exterieur)
Superficie à construire: 8230 m2 SHON

Laurent Perrin

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Wienerberger Brick Award 2020 : les candidatures sont ouvertes ! - Batiweb

Wienerberger Brick Award 2020 : les candidatures sont ouvertes !

Organisés tous les deux ans, les Wienerberger Brick Award, récompensent depuis 2004 des réalisations modernes et innovantes avec des matériaux en terre cuite. Fort d’une mobilisation sans précédent en 2018, Wienerberger a annoncé l’ouverture des candidatures de l’édition 2020. Les participants ont jusqu’au 9 avril pour déposer leurs dossiers. Les projets seront examinés par un Jury expert qui révélera, à partir du mois de novembre 2019, les 50 finalistes. Le palmarès sera lui dévoilé au printemps 2020.
Un ouvrage pour se plonger dans l'urbanisme et l'architecture de Montpellier (diaporama) - Batiweb

Un ouvrage pour se plonger dans l'urbanisme et l'architecture de Montpellier (diaporama)

Dernière publication des Editions Parenthèses, "Montpellier, la ville inventée" explore les grands projets urbains de cette ville. Inscrit dans le programme POPSU, il est signé par des spécialistes, chercheurs et urbanistes. Paru dans la collection « la ville en train de se faire », l'ouvrage porte un regard sur trois disciplines — architecture, géographie, science politique — afin de mieux lire la ville : ses formes urbaines, ses modes de gouvernance et l’aménagement de ses espaces.