Les infinies possibilités de la construction à ossature bois BATIMAT 2015 | 05.11.13

Partager sur :
Mur-rideau à ossature bois, panneau d'isolation de façade, habitat individuel groupé, préfabrication pour des chantiers aux nuisances limitées, systèmes constructifs modulaires... la construction bois offre une infinité de possibilités au monde du Bâtiment, en neuf comme en rénovation. C'est ce que prouvent les lauréats d'un appel à projet lancé par les Yvelines, à découvrir sur Batimat.
Le Conseil général des Yvelines, a lancé en juillet dernier un appel à projets baptisé “Le bois : avenir de la construction et de la réhabilitation des bâtiments” doté d’un fonds de 1,5 M€. Mené en partenariat avec le CNDB, le FCBA, Francilbois et Ports de Paris, il récompense les solutions innovantes, économiquement accessibles et utilisables en construction ou réhabilitation bois.

Stratégique pour le territoire, la filière bois est soutenue à travers différents projets, comme le développement de l’Axe Seine et du territoire Seine Aval ; la "Fabrique 21", parc d’activités dédié à l’éco-construction ; le programme national "Habiter Mieux", pour la performance énergétique des logements anciens ; et le Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse qui a inscrit dans sa charte 2011-2013 la valorisation directe du matériau bois.

Découvrez les six lauréats de l'appel à projet

Projet « 3 et plus » - Brezillon

Brezillon (groupe Bouygues Construction) est mandataire du groupement qui réalise la mise en place du mur manteau sur le bâtiment de l'Union des Syndicats des Grandes Terres (USGT) à Marly le Roi, la plus grande copropriété de France. Ce mur manteau à ossature bois doit apporter à ce bâtiment de la fin des années 50 le confort thermique actuel, le rendant éligible à la labellisation BBC rénovation.

ATIC Architectes a respecté la trame originelle du créateur Marcel Lods et s'inscrit dans la continuité en rénovant le bâtiment par un système élaboré d'éléments de façade préfabriquée. Le complexe intègre un isolant de 160 mm d'épaisseur, associé à des châssis intégrés et au traitement des ponts thermiques, principal facteur de déperdition du site. Ces éléments techniques permettent d'atteindre un confort été comme hiver.

Conscients de l'impact de cette intervention importante en milieu occupé, Brezillon et Ossabois ont mis au point un process qui préserve totalement l'usager avec des façades qui intègrent les fenêtres et toutes les finitions. En une journée, l'ensemble des panneaux d'un logement sont montés. Pour les résidents les nuisances des travaux sont donc particulièrement indolores et 95% des opérations sont réalisés en dehors de leur habitat.

Projet « Effi-Case 78 » - Bessière

Le projet contient deux volets. Il vise d’une part à développer un panneau d’isolation de façade de type cassette comprenant une ossature, un isolant thermique et acoustique et une finition de type bardage, et d’autre part, un outil progiciel multicritère dédié à la maîtrise d'ouvrage.

Il s'agira d’un outil d'aide à la décision permettant de positionner les meilleures solutions techniques à base de bois pour la rénovation par l'extérieur des bâtiments existants. Une fois couplées, ces deux solutions techniques innovantes permettront une rénovation adaptée au besoin des bâtiments et des clients et une optimisation des matériaux (type, quantité, coût, reproductibilité).

Le projet est proposé par Bessière, entreprise de menuiserie industrielle. Cette entreprise œuvre dans la découpe et la transformation de panneaux de façade, fabrication de menuiseries industrielles et de mobilier, de traitement acoustique des salles pour des collectivités.

Projet « R’Patiohouse » - Logica Bois

Le projet R’Patiohouse est un concept d’habitat individuel groupé et modulable, thermiquement innovant et économe. Le regroupement de maisons individuelles induit une économie de foncier, de réseaux, de coût de construction et permet une isolation réciproque entre les différents modules de maison, organisé autour d’un atrium sous verrière dont le rôle est d’accumuler l’énergie et d’éclairer l’habitation. Une ventilation naturelle est assurée par la différence de température entre les zones différemment exposées au soleil et par l’effet « cheminée » induit par l’atrium.

Le projet R’Patiohouse est proposé par Logica Bois, entreprise de construction spécialisée dans la réalisation de bâtiments en ossature bois et isolés avec des matériaux naturels (liège, cellulose, chanvre...). Le siège social de l’entreprise est situé à Conflans-Sainte-Honorine. Pour ce projet, Logica Bois s’est associée à Safia Benayad-Cherif, architecte DPLG, sur une idée de Dan Malamuceanu, architecte.

Projet « Mix3B » - Bouygues Bâtiment IDF Habitat Social

Le projet propose de concevoir des Façades Rideaux dont l’innovation tient dans un procédé de mixité bois-béton avec une industrialisation très poussée des éléments de façade, et l’utilisation de produits innovants (Panobloc), ainsi que leur incorporation à l’avancement du cycle gros-œuvre béton. Cela permet d’augmenter les performances : qualité (étanchéité, produit fini en atelier, isolation), de réduire le délai (clos-couvert plus rapide), et les coûts (production en atelier).

Le projet vise à comparer sur un bâtiment virtuel, le bilan en coût de construction, en coût global et une analyse du cycle de vie d’une solution mixte bois/béton, par rapport à une construction entièrement en béton. Il prend comme référence, BY-Pass, un concept de bâtiment passif conçu par Habitat Social avec la collaboration de l’agence V.E.I. Une mise en œuvre expérimentale sur un chantier pilote sera réalisée.

Le projet Mix3B est porté par Bouygues Batiment IDF - Habitat Social, filiale de Bouygues Construction SA, spécialisée depuis 1952, dans la construction de logement à caractère social aussi bien en location qu’en accession. Ce projet est réalisé en partenariat avec le BET Y.M. Ligot et la société Ecologgia/ Techniwood.

Projet « 4D-Système » - Yves-Marie Ligot / Jacotey-Voyatzis

Le projet 4D-Système (Maison modulaire évolutive sur mesure) est un système constructif modulaire 4D (trois dimensions spatiales et une dimension temporelle) à structure bois, flexible et évolutif, entièrement préfabriqué en atelier à partir d’un nombre réduit de composants modulaires standardisés. Ce système autorise les transformations du bâtiment dans le temps, s’adaptant notamment aux évolutions des besoins de la famille.

Il permet également des configurations illimitées à partir de ces composants interchangeables. Le marché visé est celui de la construction neuve et de l’extension avec des performances thermiques RT2012, parasismiques et acoustiques.

Le projet est porté conjointement depuis 2007 par le bureau d’études techniques Yves-Marie Ligot, spécialisé dans la construction bois, implanté à Houilles et le cabinet d’architectes Jacotey-Voyatzis, en collaboration avec Pouget Consultants. La création d’une société de type architecteur, associant les deux porteurs est envisagée pour l’exploitation de ce système.

Projet « Trappes-Réno » - Logirep

L’objet du projet Trappes-Reno est de réhabiliter un ensemble immobilier de 85 logements à Trappes afin de réduire les consommations énergétiques en mettant en place une isolation par l’extérieur grâce à des modules préfabriqués à structure bois. Ces modules permettent une pose très rapide et donc une réduction des coûts de chantier et des nuisances aux habitants qui n’ont pas besoin d’être relogés.

La réhabilitation doit permettre d’atteindre des performances thermiques inférieures à 50 kWh/m2/an. Le projet a pour objectif de démontrer la faisabilité technique et économique de la solution, et de transférer les connaissances aux entreprises locales par le biais d’un chantier école.

Le projet Trappes-Reno est porté par Logirep, Entreprise Sociale pour l’Habitat, qui construit et gère près de 35 000 logements sociaux en Ile-de- France, dont environ 4 400 dans les Yvelines. Depuis 2005, l’entreprise a réalisé plusieurs projets expérimentaux en matière de rénovation énergétique.

Stand des Yvelines sur Batimat Hall 5A - M130

L.P

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Passer de classe E à B grâce à l'ITE - Batiweb

Passer de classe E à B grâce à l'ITE

Près de 36000 m2 de façades répartis sur un ensemble de bâtiments d'habitation collectifs dont 3 tours de 15 étages représentant au total 360 logements : le chantier d'ITE mené par Agen Habitat sur le site de Montanou vise à passer de la classe E à B, avec l'obtention du Label BBC Effinergie Rénovation et une nouvelle façade gagnée au passage.
Rénovation en site occupé : l’hôpital de La Porte Verte de Versailles, un chantier chronométré - Batiweb

Rénovation en site occupé : l’hôpital de La Porte Verte de Versailles, un chantier chronométré

La rénovation des menuiseries de l’hôpital de La Porte Verte à Versailles, a été mené en site occupé grâce à un partenariat entre Sapa (groupe Hydro), Aluval et DLM Architectes. Un chantier chronométré pour ne pas mobiliser plus de 8 chambres par jour et ne perturber ni les patients, ni le personnel soignant, ni la vie de l’établissement de santé.
Première collaboration réussie entre le groupe Lorillard et Alpac - Batiweb

Première collaboration réussie entre le groupe Lorillard et Alpac

Lorillard Façade et Lorénove Grands Comptes annoncent avoir collaboré pour la toute première fois avec l'entreprise Alpac, spécialisée dans les systèmes de pré-cadres thermo-isolants, pour un chantier de rénovation situé à Saint-Maur-des-Fossés (94). Pour ce dernier, les pré-cadres Presystem, conçus entièrement en polystyrène, ont été posés en une seule fois, permettant de limiter la création de ponts thermiques. Pour Lorillard, ce chantier réussi illustre « une parfaite liaison entre façade et menuiserie ».

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter