Fermer

86 % des élus estiment qu'il existe une crise du logement en France (sondage)

La crise du logement en France : mythe ou réalité ? D'après les retours des élus, interrogés dans un récent sondage, il s'agirait malheureusement d'une réalité, notamment dans les communes de plus de 10 000 habitants et en Île-de-France. Pour y remédier, les élus sont favorables à la construction de logements sociaux, et à la simpification des démarches administratives.
Publié le 15 juillet 2021

Partager : 

86 % des élus estiment qu'il existe une crise du logement en France (sondage) - Batiweb

Alila, acteur du logement pour tous, a réalisé avec Elabe un sondage auprès d'élus pour connaître leur perception concernant la construction de logements dans leur commune.

 

L'enquête a été menée en mai 2021 auprès d'un échantillon représentatif de 251 élus de communes de plus de 3 500 habitants.

 

Les résultats de cette étude révèlent que les élus sont 86 % à estimer qu'il existe une crise du logement en France. Le pourcentage augmente même parmi les élus de communes de plus de 10 000 habitants (90 %) et en Île-de-France (90 %).

 

Une grande majorité (61 %) de maires considèrent que le logement fait d'ailleurs partie des enjeux majeurs de leur commune, derrière la santé, l'éducation et l'attractivité économique.

 

Le logement social, un levier pour remédier à la crise du logement

 

Pour répondre à cette crise du logement, les élus sont 59 % à compter sur la construction de logements, et notamment de logements sociaux.

 

D'ici la fin de leur mandat en 2026, 89 % des maires ont l'intention d'autoriser la construction de logements, et 79 % prévoient d'y autoriser la construction de logements sociaux.

 

« Longtemps présentés, dans le débat public, comme hostiles au logement social, les maires interrogés témoignent ici d’intentions claires : ils construiront des logements sociaux au cours de leur mandat. En bonne place parmi les enjeux prioritaires pour leur commune, le logement pèse en effet lourdement sur le pouvoir d’achat de leurs administrés », souligne Bernard Sananès, président d'Elabe.

 

Simplifier les démarches administratives

 

Parmi les freins à la construction, les élus déplorent notamment le manque de foncier disponible (36 %). Pour faciliter la construction de logements, 73 % réclament une simplification des démarches, et 65 % préconisent des dispositifs d'incitation financière pour les communes qui bâtissent.

 

« Si la décision de construire se heurte, selon les élus, au manque de foncier et de moyens disponibles, surtout en zone dense, des solutions existent : faire sauter le verrou de la complexité administrative et inciter financièrement les communes bâtisseuses », résume le président d'Elabe.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.