Le nouveau pont de Marc Mimram inauguré à Nantes Collectivités territoriales | 03.09.10

Partager sur :
Enjambant la Loire au niveau du bras de Pirmil, le nouvel ouvrage d'art signé Marc Mimram est inauguré ce vendredi. Son tablier de 300 mètres de long et 17 de large reposant sur cinq piles en béton a été construit par une filiale de Bouygues Construction.
Baptisé du nom du premier président de la République du Sénégal, le pont Léopold-Sédar-Senghor est inauguré ce vendredi. Il relie l'Ile de Nantes au nord et la commune de Saint-Sebastien-sur-Loire (44) au sud. Conçu par l'architecte Marc Mimram et son équipe, cet ouvrage d'art accueille deux voies automobiles, deux pistes cyclables et des promenades piétonnes. Il repose sur cinq piles en béton qui soutiennent un tablier de 300 mètres de long et 17 m de large.


Lancés en 2009, les travaux auront duré deux ans. Ils ont été réalisés par Quille, une filiale de Bouygues Construction et Zwahlen&Mayr, une société suisse spécialisée dans la construction métallique. Coût de l'opération : 25,45 millions d'euros dont 20 apportés par la communauté urbaine Nantes Métropole. Sur son site, l'ingénieur civil suisse précise que ce "pont biais" de 2.450 tonnes est constitué d'une "section transversale de quatre caissons, de hauteur variable et à âmes gauches et inclinées". L'ouvrage a été "monté à la grue depuis une estacade provisoire", ajoute-t-il encore.

Le pont Leopold-Sédar-Senghor vient s'ajouter aux 14 ponts qui permettent déjà de franchir la Loire ou l'un de ses bras à Nantes. Avec le pont Eric Tabarly prévu pour le printemps 2011, il constitue le premier élément d'un nouvel axe de franchissement des bras de Loire (bras de la Madeleine au nord et bras de Pirmil au sud) qui encerclent l'Ile de Nantes.

Laurent Perrin (avec AFP)
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Nantes inaugure une maison construite par un robot-imprimante 3D - Batiweb

Nantes inaugure une maison construite par un robot-imprimante 3D

Le 21 mars dernier, une maison d’habitat social construite par un robot-imprimante 3D a été inaugurée à Nantes. Baptisé « Yhnova », ce logement de 95 m2 comprend cinq pièces et fait la part belle à la domotique. Lancé en septembre dernier dans le cadre du programme « démonstrateur smart city », le chantier n’aura duré que six mois. Les premiers locataires sont attendus pour le mois de juin. Tous les détails.
Les bétons bas carbone, préoccupation majeure des majors du BTP - Batiweb

Les bétons bas carbone, préoccupation majeure des majors du BTP

Au Centre d’études et de recherches de l’industrie du béton (Cerib), Philippe Francisco, adjoint au directeur Matériaux et Économie circulaire, est bien placé pour le savoir : les acteurs de la construction s’intéressent de plus en plus à l’économie circulaire et à leur impact carbone. Dans ce contexte, les études autour des bétons bas carbone se multiplient. Si cette tendance tend à s’accroître, le spécialiste rappelle que les initiatives ne doivent pas se limiter aux recherches autour des matériaux, mais s’inscrire dans une démarche globale, passant par les processus de fabrication, les efforts des usines, ou encore la limitation des transports. Entretien.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter