Le pont du Larivot réouvre après quatre mois de galère

Collectivités territoriales | 18.03.10
Partager sur :
Le pont du Larivot réouvre après quatre mois de galère - Batiweb
Le pont du Larivot, un ouvrage de 1.225 mètres situé sur la route nationale reliant Cayenne à Kourou en Guyane a été réouvert mardi matin, après presque quatre mois de fermeture et de galère pour les usagers, contraints d'emprunter une route départementale à travers la forêt, rallongeant leurs parcours de 40 km.
Le pont du Larivot était fermé depuis le 25 novembre car la DDE avaient constaté un affaissement de 21 centimètres du pilier n°13 dont l'un des six pieux était cassé. La fermeture de ce pont de 1.225 mètres reliant Cayenne à Kourou (Guyane) a contraint les usagers à un détour de 40 km par une route départementale et provoqué des bouchons quotidiens.

En effet, "cette petite route, qui traverse la forêt n'est pas prévue du tout pour ce trafic. De plus, il faut passer par cinq ponts à une voie de circulation et donc à passage alterné, dont un ne supporte pas de charges (importantes), ce qui interdit tout franchissement aux bus et gros camions", expliquait sur son blog  un habitant de Saint Laurent du Maroni. D'autres préféraient emprunter le bus gratuit ou traverser la rivière de Cayenne à bord de la navette fluviale, également gratuite pendant les travaux, entre la pointe Liberté et le canal Laussat.

20.000€ de prime par jour d'avance

"La réparation a été relativement simple. Le pont se situe dans un estuaire. Le dispositif a consisté à mettre, de chaque côté de la pile, deux tabourets qui sont en fait des quadripodes (tubes d'acier remplis de béton)", a expliqué le directeur de la DDE, Luc Federman. "L'entreprise a ensuite mis en place des poutres, sous la pile, et reposant sur les quadripodes. Puis des vérins qui, actionnés, ont permis de soulager la pile. L'ouvrage a repris environ 50% de sa charge", a-t-il ajouté.

Le coût des réparations est estimé à "6,6 millions d'euros", a-t-il encore indiqué: "5,8 millions pour le marché, 400.000 pour faire venir rapidement l'un des deux quadripodes dans un avion Antonov et une prime de 20.000 euros par jour d'avance accordé à l'entreprise en cas de réouverture du pont avant le calendrier contractuel du marché". Ce contrat prévoyait initialement une réouverture le 3 avril, selon la préfecture.

Laurent Perrin avec AFP

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Caterpillar annonce son retrait du site de Rantigny en 2015 - Batiweb

Caterpillar annonce son retrait du site de Rantigny en 2015

Le constructeur américain d'engins mécaniques Caterpillar vient d'annoncer son retrait d'ici août 2015 du site de Rantigny dans l'Oise. Le groupe subit depuis 2008 des pertes importantes sur son activité des engins de construction de route. L'usine, qui emploie actuellement 244 personnes, attend un repreneur pour sa troisième ligne de production. Un plan de départs volontaires est prévu.
A Paris,  le Pont d’Iéna retrouve son équilibre - Batiweb

A Paris, le Pont d’Iéna retrouve son équilibre

Le Pont d’Iéna est l’un des ponts les plus emblématiques de la capitale française. Inscrit à l’inventaire des monuments historiques en 1975, il relie le Trocadéro à la Tour Eiffel. Mais si le pont ne perd pas de son charme, il s’est fortement dégradé au fil du temps. En effet, les piles du pont présentent un affaissement de plusieurs centimètres. Spie Fondations a d'ores et déjà entamé une intervention sur et dans l’eau, afin de sauver ce pont mythique de l’enlisement.