Logement en Outre-Mer : le Gouvernement annonce plus de 200 millions d’euros par an Collectivités territoriales | 11.07.19

Partager sur :
Logement en Outre-Mer : le Gouvernement annonce plus de 200 millions d’euros par an Batiweb
Le Ministère de l’Outre-Mer et celui de la Cohésion des territoires annoncent la mise en place d’un plan triennal entre 2020 et 2022 pour accroître le nombre de logements sociaux et de réhabilitations en Outre-Mer. Il prévoit également une nouvelle aide à l’accession au logement. Le Gouvernement a promis plus de 200 millions d’euros par an pour le mettre en application.

Les ministères de l’Outre-Mer et de la Cohésion des territoires ont annoncé ce mercredi 10 juillet le lancement d’un plan triennal 2020-2021-2022 pour le logement en Outre-Mer, ayant pour objectif d’introduire une aide locale à l’accession à la propriété, et d’encourager la construction de logements sociaux.

 

Pour mettre ce plan à exécution, le gouvernement prévoit une enveloppe de plus 200 millions d’euros par an : « Le gouvernement se fixe pour objectif, sur le prochain triennal 2020-2021-2022, de revenir au dessus de 200 millions d'euros par an en exécution sur la Ligne budgétaire unique (LBU) consacrée au logement outre-mer », annonce ainsi un communiqué commun des ministères de l'Outre-mer et de la Cohésion des territoires.

 

A l’occasion d’une grande concertation sur le logement en Outre-Mer qui s’était tenue en début d’année, Annick Girardin, ministre des Outre-Mer, avait estimé que l’Etat n’avait pas été « à la hauteur des enjeux sur le sujet ». Le Gouvernement avait alors promis un nouveau programme sur plusieurs années.

 

Aide à l’accession, production de logements sociaux, et réhabilitations

 

Parmi les principaux axes annoncé ce mercredi : une « aide à l'accession logement et à la sortie de l'insalubrité outre-mer ». La suppression de l’APL-accession en 2018 avait en effet été vivement critiquée en Outre-Mer, et Julien Denormandie avait reconnu qu’elle n’avait pas eu « les mêmes impacts » sur ces territoires.

 

Autre axe : accroître la production de logements sociaux, dont les objectifs n’ont pas encore été chiffrés mais qui devraient être fixés par la suite.

 

Ce plan prévoit également la réhabilitation du parc vieillissant, notamment aux Antilles, avec l’aide de l’Anah et d’Action Logement, ainsi que la mise en place d’observatoires locaux du logement et de l’habitat dans chaque territoire.

 

C.L. (avec AFP)

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Un plan triennal à 600 millions d’euros pour le logement en Outre-Mer Batiweb

Un plan triennal à 600 millions d’euros pour le logement en Outre-Mer

Après le plan lancé en 2015 sous le quinquennat de François Hollande, le gouvernement lance aujourd’hui un nouveau plan pour le logement en Outre-Mer. Ce dernier ne fixe cette fois-ci pas d’objectif chiffré, si ce n’est une enveloppe de 200 millions d’euros par an jusqu’en 2022. La ministre des Outre-Mer et le ministre du Logement ont toutefois précisé qu’il s’adapterait davantage aux besoins de chaque département et aux spécificités locales.
Un groupe de réflexion pour la qualité des logements sociaux Batiweb

Un groupe de réflexion pour la qualité des logements sociaux

Dans le cadre de la loi portant sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (ELAN), les ministres du Logement, de la Culture, et de la Transition Ecologique ont annoncé ce mercredi 16 octobre le lancement d’un groupe de réflexion en faveur de la qualité d’usage et de la qualité architecturale des logements sociaux.
L’Anah dépasse ses objectifs de rénovations en 2019 Batiweb

L’Anah dépasse ses objectifs de rénovations en 2019

L’Agence nationale pour l’habitat (Anah) a annoncé, à l’occasion de son quatrième conseil d’administration de l’année, avoir dépassé son objectif de rénovations pour 2019. Forte de ce succès, l’agence envisage d’ores et déjà de rehausser encore davantage ses objectifs pour 2020, en visant 134 000 rénovations. Pour y parvenir, un budget de plus d’un milliard d’euros devrait lui être accordé. Il faut dire que l’organisme sera également chargé de mettre en œuvre la nouvelle prime qui remplacera le CITE.
60 millions d’euros supplémentaires alloués au plan « Logement d’abord » Batiweb

60 millions d’euros supplémentaires alloués au plan « Logement d’abord »

Depuis 2017, le plan quinquennal pour le « Logement d’Abord et la lutte contre le sans-abrisme » vise à aider les personnes sans-domicile fixe à trouver un logement, à les accompagner de façon adéquate pour leur réinsertion, et à produire des logements abordables. Pour mener à bien ce programme, le ministre du Logement a annoncé qu’une somme de 60 millions d’euros supplémentaires allait lui être allouée.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter