« Plan économie circulaire » de Paris : une place centrale pour le BTP Collectivités territoriales | 04.07.17

Partager sur :
« Plan économie circulaire » de Paris : une place centrale pour le BTP
La Ville de Paris a présenté ce lundi 3 son « Plan économie circulaire », fraîchement adopté. Mis en place par les adjoints à la maire Antoinette Guhl et Mao Peninou, ce dernier s’organise autour de quinze actions concrètes qui s’étaleront sur les trois années à venir. Parmi les thématiques abordées, l’aménagement et la construction tiennent une place de choix, s’imposant comme une véritable priorité pour la municipalité.
Première ville de France à s’engager dans une telle démarche, Paris s’est récemment dotée d’un « Plan économie circulaire » courant jusqu’à 2020. Prenant la forme d’une feuille de route recensant quinze actions à réaliser, cette initiative a été élaborée par Antoinette Guhl et Mao Peninou, adjoints à la maire Anne Hidalgo.

« L’idée est d’inciter les Parisiens à ne plus jeter, à réparer ou donner une seconde vie aux objets, et les commerçants à recycler et fabriquer à Paris, pour transformer les déchets en ressources », explique Antoinette Guhl, chargée de l’économie sociale et solidaire, de l’innovation sociale et de l’économie circulaire au sein de la Ville.

Pour atteindre cet objectif ambitieux, cinq thématiques ont été dégagées, autour desquelles s’organisent les quinze actions à mener. Elles concernent notamment le renforcement de l’offre pour les Parisiens et l’administration en matière de réemploi, de réutilisation et de réparation, le soutien aux acteurs du territoire, et, surtout, l’aménagement et la construction.

Trois actions autour de la construction

Ce dernier sujet, tout particulièrement, fait l’objet de trois actions – preuve de son importance. La première concerne tout d’abord le développement de l’organisation territoriale pour le réemploi et la valorisation des matériaux du BTP, vus comme des freins potentiels à la réutilisation.

Pour y remédier, les auteurs de la feuille de route proposent d’organiser le réemploi des matériaux à plusieurs échelles : directement sur chantier, en transférant les surplus d’un chantier pour combler les besoins d’un autre, ou en regroupant les matériaux sur des plateformes de stockage. Une mise en œuvre qui nécessitera « un travail exploratoire sur un petit périmètre ».

Par ailleurs, Antoinette Guhl et Mao Peninou rappellent également la nécessité de diagnostiquer, trier et valoriser les ressources de chantier (la production de déchets issus du BTP étant estimée à 30 millions de tonnes en Île-de-France). Ainsi, « il s’agit d’impulser des projets expérimentaux sur des sites représentatifs de la diversité des modes constructifs et des bâtiments parisiens ».

Enfin, l’installation des bases de nouveaux modèles économiques relatifs à la construction durable est également envisagée. « L’objectif est de favoriser le réemploi de matériaux dans les opérations de construction de bâtiment », indiquent les auteurs de la feuille de route. Il convient, dans ce sens, d’identifier les freins potentiels (notamment au niveau réglementaire) avant de lancer des expérimentations visant à recueillir des retours d’expérience et mettre en place des outils adaptés.

Autant d’initiatives qui se mettent progressivement en place, comme le rappelle Antoinette Guhl : « la logique circulaire se diffuse dans chacun des chantiers ouverts par la ville […] Les Parisiens y sont très sensibles, et les initiatives se multiplient. »

« En promouvant une économie vertueuse mettant l’émulation et l’innovation en son centre, nous permettons aux Parisiens de profiter d’un cadre de vie meilleur, et nous dessinons également la ville du XXIè siècle, plus juste, plus inclusive et plus durable », conclut Anne Hidalgo, maire de Paris.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le projet Recybéton va sillonner la France pour promouvoir l’économie circulaire

Le projet Recybéton va sillonner la France pour promouvoir l’économie circulaire

En novembre 2018, le projet Recybéton livrait ses recommandations techniques sur l’utilisation de granulats recyclés dans la fabrication du béton. Pour aller encore plus loin et encourager les acteurs de la construction à s’inscrire dans une démarche d’économie circulaire, Recybéton annonce l’organisation d’un road-show. Première étape, le 9 avril à Bordeaux/Talence.
Le recyclage des déchets du BTP prend une nouvelle dimension avec l’application Vabene

Le recyclage des déchets du BTP prend une nouvelle dimension avec l’application Vabene

Chose promise, chose due ! Il y a peu, Suez avait révélé être particulièrement mobilisé sur le développement de l’application Vabene, censée faciliter la gestion des bennes sur les chantiers du BTP. Un projet qui s’est récemment concrétisé, avec le lancement officiel de ce nouvel outil le 1er juillet dernier. Pour Suez, c’est également l’occasion de poursuivre sa stratégie digitale en proposant une solution adaptée aux besoins des professionnels du secteur.
Cycle Up lance sa plateforme numérique dédiée au réemploi des matériaux du BTP

Cycle Up lance sa plateforme numérique dédiée au réemploi des matériaux du BTP

Il n'aura fallu que quelques mois à Icade et Egis pour donner une dimension plus concrète à Cycle Up, société que les deux entreprises ont co-créé. Cette nouvelle entité, consacrée au réemploi des matériaux de construction, a en effet annoncé ce 8 mars le lancement de sa plateforme numérique. Présentée comme une place de marché en ligne, elle permettra aux acteurs du bâtiment et de l'immobilier d'accéder plus facilement à des produits issus de la déconstruction et pouvant se voir offrir une seconde vie.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter