Plus d’HLM seront construits dans les zones sensibles

Collectivités territoriales | 26.02.10
Partager sur :
Plus d’HLM seront construits dans les zones sensibles - Batiweb
Sept grands groupes d'organismes HLM se sont engagés auprès du gouvernement à construire plus de logements sociaux, notamment dans les « zones très tendues » (IDF, PACA, Rhône-Alpes).

Le secrétaire d'Etat au Logement Benoist Apparu avait réclamé, le 17 septembre dernier lors du congrès HLM, un effort pour construire plus de logements sociaux en Ile-de-France et dans les régions côtières du sud. Lors d'une conférence presse suivant la signature des accords-cadres relatifs aux « engagements d'utilité sociale » de ces organismes, M. Apparu a estimé que « cette démarche conjointe, avec le monde HLM, nous donne la possibilité de répondre au mieux aux attentes des Français ».

« J'observe qu'une majorité des logements sociaux sont construits dans des zones ayant peu ou pas de besoins locatifs et une minorité seulement le sont dans des zones tendues. Cette situation est inacceptable », avait-il affirmé le 17 septembre dernier avant de plaider pour fortement réduire le nombre d'organismes HLM, au nombre de 800 actuellement, en renforçant les capacités financières des ESH (entreprises sociales pour l'habitat, ex-sociétés anonymes HLM). « Il faut inverser la tendance et aboutir, à terme, à 75% de logements sociaux construits dans les zones tendues », avait-t-il demandé.

Les engagements des 7 groupes, qui totalisent près de 20% de l'ensemble du parc locatif social, prévoient que ceux-ci réaliseront près de 130 000 logements sociaux sur la période 2011-2016, soit un accroissement du parc de l'ensemble de ces organismes de 3% par an et 2000 logements de plus que leur niveau de production en 2009. De plus 53% de cette production, au lieu de 47% actuellement, devra être réalisé dans les zones « très tendues » qui manquent de logements, avec un effort vers les ménages les plus modestes.

Enfin, conformément à la volonté du gouvernement, ces organismes s'engagent à « un objectif de vente de 1% » de leur parc, prioritairement aux locataires en place, soit 7000 par an à partir de 2016. Les 7 groupes signataires sont Arcade, Batigère, GCE Habitat (groupe BPCE), 3F, Logement Français, Polylogis et SNI (filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations).

B.P (source AFP)

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Construction : les mises en chantier reculent toujours - Batiweb

Construction : les mises en chantier reculent toujours

Selon les dernières statistiques publiées par le ministère du Logement ce mardi, les mises en chantiers reculent de 13,3 % par rapport à l'année dernière, pour s'établir à moins de 73 500 unités. Les permis de construire connaissent également le même sort, avec un repli de 1,1 % par rapport à la même période en 2013. Détails.