Promotelec fait évoluer son label pour les habitats neufs Collectivités territoriales | 15.10.18

Partager sur :
Dans l’objectif d’être au plus proche des préoccupations de ses prescripteurs, l’association Promotelec met à jour son label « Habitat Neuf ». La nouvelle version intègre les évolutions réglementaires et techniques et permet une « territorialisation » du label. La ville de Paris en sera la première bénéficiaire, l’occasion de valoriser plus encore des projets « innovants et performants ».
Le label Promotelec « Habitat Neuf » permet à tous les maîtres d’ouvrage de certifier une construction de qualité au-delà des minimums réglementaires et de valoriser des engagements responsables.

Depuis son lancement, le référentiel n’a cessé d’évoluer pour être au plus proche des attentes des maîtres d’ouvrage, des collectivités, des pouvoirs publics et des occupants, et pour répondre aux mutations de l’habitat, des modes de vie et aux enjeux de société.

Pour aller encore plus loin, Promotelec annonce faire évoluer son label. « Chaque évolution est construite avec les acteurs du logement, les associations de consommateurs, et en concertation avec les pouvoirs publics ».

La nouvelle version du référentiel intègre la possibilité d’obtenir une « territorialisation » du label. Paris sera la première ville à en profiter. Promotelec explique que la ville « bénéficie d’un dispositif d’aide à la pierre dédié aux projets respectant un cahier des charges spécifiques. Ce dernier vise à promouvoir des bâtiments performants énergétiquement, mais également performants sur la qualité et la facilité d’usage ».

D’autres villes rejoindront bientôt l’initiative, « offrant une valorisation supplémentaire aux projets innovants et performants ».

Des mentions étoffées

La nouvelle version du référentiel fait également évoluer les mentions « Habitat Respectueux de l’Environnement » et « Habitat Adapté à Chacun » sur les thématiques de l’ergonomie et de l’acoustique, pour offrir aux usagers un grand confort d’usage.

Aussi, le référentiel intègre les étiquettes en lien avec la directive européenne « eco-design » qui a pour objectif de modifier progressivement les produits en fixant de nouveaux seuils de performance évolutifs. Elle vise également à faire disparaître un affichage des performances selon une étiquette normalisée, pour améliorer la compréhension mais également la comparaison entre les produits.

« Des nouveautés pour permettre aux habitants d’améliorer considérablement le confort chez eux, cheval de bataille de l’association qui incite à construire responsable pour un habitat plus sûr, plus sain, plus connecté, plus durable et plus adapté », conclut Promotelec.

R.C

Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Bâtiment connecté, où en est-on ?

Bâtiment connecté, où en est-on ?

A l’occasion du Salon de l’Immobilier d’entreprise (SIMI) 2017, la Charte « Bâtiments connectés, bâtiments solidaires et humains » a été lancée. L’initiative, qui compte aujourd’hui 127 signataires, a défini un cadre de référence qui s’est concrétisé par la publication de référentiels techniques mais également par la mise en place de deux labels dédiés « Ready to Services » et « NF Habitat HQE » mention « bâtiment connecté ». Un an après le lancement de la démarche, où en est-on ?
Performance environnementale du bâti : la base INIES de plus en plus utilisée

Performance environnementale du bâti : la base INIES de plus en plus utilisée

Le 3 juillet dernier, l’Alliance HQE-GBC a présenté le Baromètre INIES 2018. Très attendu par les professionnels du bâtiment, le rapport fait état d’une hausse de la fréquentation de la base INIES. Les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES) et les Profils Environnementaux Produits (PEP) sont en effet de plus en plus utilisés, une tendance qui se doit notamment à l’expérimentation E+C- et à la future réglementation environnementale des bâtiments neufs. Explications.
Rockplus, la nouvelle gamme d’isolants par Rockwool

Rockplus, la nouvelle gamme d’isolants par Rockwool

Rockwool a lancé, en novembre dernier, une nouvelle gamme d’isolants intitulée Rockplus, qui présente de nouvelles performances thermiques et acoustiques, ainsi qu’un meilleur confort de pose. L’occasion de faire le point sur le marché de la rénovation thermique et sur ces nouveaux produits innovants avec Matthieu Biens, directeur marketing et développement de Rockwool.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter