Bornes de recharge électrique : la filière annonce la création de l’AFOR

Développement durable | 02.11.21
Partager sur :
Bornes de recharge électrique : la filière annonce la création de l’AFOR - Batiweb
L’Association française des opérateurs de recharge pour véhicules électriques (AFOR) a été créée en octobre 2021 par Bornes Recharge Service, Bornes Solutions, Park’n Plug, Waat, Zephyre et Zeplug, six acteurs majeurs de la filière de recharge pour les véhicules électriques en France. Leur objectif ? « Promouvoir et développer la filière en réponse à une demande de plus en plus forte et à l’urgence climatique ».

Face à l’urgence climatique, les ventes de véhicules électriques continuent de progresser en France. Une tendance qui n’est pas près de s’inverser puisque la Commission européenne envisage d’interdire la vente de véhicules thermiques à compter de 2035. Mais l'un des principaux freins à l’essor de la voiture électrique est l’accès aux bornes de recharge, malgré les initiatives publiques et privées pour renforcer le maillage sur l’ensemble du territoire

Accélérer l’installation des infrastructures de recharge


Ainsi, l’association française des opérateurs de recharge pour véhicules électriques (AFOR) est née en octobre dernier, d’une volonté des principaux acteurs de la filière dans le but notamment de s’adresser d’une « seule voix aux institutions pour défendre leurs intérêts et maintenir une libre concurrence ».  Pascal Toggenburger, président de Park’n Plug et président de l’AFOR a déclaré : « Le véhicule électrique s’impose comme une solution plébiscitée pour lutter contre la pollution, mais son adoption n’a de sens que si elle s’accompagne d’une accélération des installations d’infrastructures de recharge. »

L'association a défini d'autres enjeux, comme promouvoir l’activité d’opérateurs de recharge ; diffuser aux adhérents une information continue sur l'environnement normatif, technologique ou économique ; mais également contribuer au développement de l’activité d’opérateur de recharge, et du véhicule électrique en général. Par ailleurs, l’AFOR aura pour mission de contribuer à faire émerger une filière de formation aux différents métiers liés aux opérateurs de recharge. 

« La recharge des véhicules électriques se fait majoritairement à domicile, et le meilleur garant d’un bon service pour le client particulier est une concurrence saine et équitable entre opérateurs privés et publics », a souligné Jérôme Princet, directeur général de Bornes Solutions et vice-président de l’AFOR. 

Le bureau de l’association se compose également d’un trésorier, Frédéric Renaudeau (Zeplug) ainsi que d’un secrétaire Patrick Kic (Waat). 

 

Marie Gérald 

Photo de Une : AFOR

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Le premier PPP autoroutier de France sera gratuit pour les usagers - Batiweb

Le premier PPP autoroutier de France sera gratuit pour les usagers

Le contrat de partenariat public privé (PPP) pour l’achèvement du contournement routier de Tarbes a été attribué par le Conseil général des Hautes-Pyrénées au groupement d’entreprises Malet (groupe Spie batignolles) - CDC Infrastructure (groupe Caisse des Dépôts) - NGE - Demathieu & Bard. Gratuite pour les usagers, cette rocade sera financée par le département.
Pour un diagnostic régional sur l’état des infrastructures - Batiweb

Pour un diagnostic régional sur l’état des infrastructures

L’Observatoire Régional sur la Qualité de Service des Infrastructures (Orquasi) a vu le jour en juillet 2013. Jean-Louis Chauzy, son président, par ailleurs à la tête du Conseil économique, social, et environnemental régional de Midi-Pyrénées, a souhaité exprimer les raisons de son engagement au sein d’Orquasi et exposer les fondements de ce nouvel observatoire.