QAI : « Il faut prendre cette habitude de maintenance » (AF Ventilation)

Développement durable | 01.07.22
Partager sur :
QAI : « Il faut prendre cette habitude de maintenance » (AF Ventilation) - Batiweb
Début 2021, naissait l’Association Française de Ventilation (AF Ventilation), dont l'objectif est de réunir les diverses professions concernées par la ventilation. Lors d’un Rendez-vous du Mondial du Bâtiment ce vendredi 1er juillet, deux de ses représentants défendaient l’urgence de miser sur la maintenance pour mieux gérer la qualité de l’air intérieur (QAI), en particulier dans le logement. Retour avec Nicolas Blondet, membre et responsable prescription VMI de l’association.

L’Association française de la ventilation est née début 2021, alors en pleine crise Covid-19. A-t-il fallu attendre une pandémie pour réunir les professionnels concernés par la QAI ? 

 

Nicolas Blondet : Il y avait déjà une prise de conscience, parce que dans tous les cas, dans la ventilation, on a eu beaucoup de retours avec la connaissance de la non-conformité du fonctionnement de la ventilation. On est en gros à plus de 50 % de non-conformité, moyennant les logements individuels et collectifs.

La RT 2012 est passée dessus et on a enfermé un peu plus les logements, on a travaillé énormément sur la ventilation pour réduire sa consommation. Mais à un moment donné, on a commencé à perdre un petit peu la notion de la santé et du nécessaire renouvellement d'air de qualité.

Pascal Housset [vice-président de l’UMGCCP-FFB, NDLR.] et Jean-Luc Fugit [député à l’origine d’une proposition de loi contre la pollution de l'air, NDLR.], étaient présents dans les locaux de Batiradio, pour l’émission Radio Immo. C’est ce jour-là, le 18 septembre 2018, avant la pandémie, qu'a émergé l’envie dire que cette ventilation, on n’en parle pas assez. Dans le milieu de bâtiment, on la traitait à la fin de la construction. C’est un élément qui a l’air d’être là et qu’on ne voit pas trop. C’est exactement comme l’entretien qu’on ne fait pas chez nous chaque année, parce qu’on n’y pense pas. 

L'AF Ventilation réunit une pluralité d’organisations (CAPEB, FEDENE, FNAS, SNEFCCA, SYNASAV, UMGCCP-FFB, UNICLIMA). L’entente entre ces différents professionnels a-t-elle été immédiate sur le traitement de la QAI

 

N.B : Tout le monde a à cœur de bien faire pour la ventilation, parce qu’on est quand même des entreprises, qui sont majoritairement dans la ventilation. Automatiquement le sujet était déjà pris en compte, et de le mettre en lumière et de la faire avancer, c’était une vraie nécessité.

Nécessité traduite par différentes actions, dont celle de former et valoriser la profession des artisans-installateurs…

 

N.B : Valoriser ces différentes professions, et puis remettre un petit peu en perspective le bien-faire pour la ventilation. Quelques fois, on est un peu entre diverses professions qui peuvent la poser. On entend parler des chauffagistes, des plombiers, des électriciens ou même des menuisiers, qui peuvent poser de la ventilation dans la maison individuelle.

Dans les autres bâtiments on a affaire à des entreprises beaucoup plus conséquentes. Dans le cas de la maison individuelle, on est sur quelque chose de plus flottant. 

Cette formation est nécessaire parce qu’on entre dans un enjeu de pluralité de systèmes qui ont tous un univers commun, qui est de réduire les gaz à effet de serre et de réduire la consommation énergétique. Et c’est tout ce travail de tous ces systèmes, des couplages qui vont nous permettre de requalifier cela. 

Dans l’émission de Batiradio, vous évoquiez l’urgence de mieux sensibiliser les professionnels comme les particuliers à la maintenance. Pourquoi cette dimension est si importante ?

 

N.B : Elle est importante parce qu’on ne va pas pouvoir, du jour au lendemain, tout changer partout. Donc déjà il faut s’assurer que ce que l’on a en usage fonctionne bien. Et pour bien le faire fonctionner, il faut prendre cette habitude de maintenance. Et cette maintenance va passer par des systèmes qui vont être préservants. Il y a des systèmes de filtres, et bien cette maintenance passe par le changement des filtres.

Quelles actions menez-vous sur le sujet ? 

 

N.B : Les actions concrètes c’est de parler avec tous ceux qui sont autour de nous, pour mettre en perspective le bon schéma de la circulation de l’air dans le bâtiment. 

On le voit plus dans le domaine de la rénovation. Souvent, les menuiseries sont changées, mais on oublie de demander les ouvertures sur les menuiseries, pour laisser passer l’air. Donc ça passe par la formation, mais également aussi des chartes et une bonne qualification des personnes qui vont dimensionner la ventilation, qui peuvent être les installateurs, qui peuvent être aussi les bureaux d’études. On ne pourra pas faire l’installation sans avoir un schéma de principe clair.

 

Propos recueillis par Virginie Kroun

Photo de Une : LinkedIn - Nicolas Blondet

Virginie.kroun
La sélection de la semaine
Préparation des supports : Monobrosse "Quattro Boost" - Batiweb

La monobrosse est spécialement recommandée pour des travaux conséquents en matière de préparation...


Pergola Arlequin - Batiweb

Autre innovation née de l'entreprise SOLISYSTEME, la pergola ARLEQUIN réinvente le concept de couverture...


Porte étanche Acquastop Integra Swing - Batiweb

La Porte étanche Acquastop Integra Swing est légère et étanche dès la fermeture...

Dossiers partenaires
Powerdeck+, un isolant thermique performant pour les toits-terrasses - Batiweb

Fabriqué à Bourges, au cœur de la France, Powerdeck+ est le panneau thermique support d’étanchéité qui combine légèreté …


Presto Linea : 7 nouvelles finitions pour vos designs d’intérieur - Batiweb

Ce robinet de lavabo à déclenchement automatique tout intégré est l'un de nos produits phare de cette année. Son design …


Poignée de fenêtre SecuForte®, un nouveau geste pour plus de sécurité ! - Batiweb

Avec la poignée de fenêtre de sécurité SecuForte®, HOPPE propose une solution qui vient contrer les nouvelles métho…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb