Fermer

Recyclage : des vieux jeans transformés en isolants pour les bâtiments

Alors que les beaux jours approchent, les Français peuvent être amenés à faire un grand ménage de printemps. L'occasion de trier et se séparer de vieux vêtements. Castorama et Le Relais lancent donc une campagne de communication pour inciter les Français à déposer ces vêtements abîmés dans des bornes de collecte, pour qu'ils soient recyclés et transformés en isolants pour les bâtiments.
Publié le 17 mars 2021

Partager : 

Recyclage : des vieux jeans transformés en isolants pour les bâtiments - Batiweb

Depuis 2013, Castorama et Le Relais, qui emploie des personnes en réinsertion professionnelle, mènent un partenariat pour recycler de vieux vêtements en isolants.

 

En ce mois de mars, les deux partenaires ont décidé de lancer une campagne de communication intitulée « Ramène ton jean » déployée dans les points de vente Castorama et sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram, avec le hashtag #ramenetonjean).

 

Cette campagne de sensibilisation vise à inciter les Français à déposer leurs vieux vêtements et linge usé dans des bacs dédiés, plutôt que de les jeter. Castorama rappelle notamment que 49 de ses points de vente disposent de bornes de collecte. 

 

Une fois collectés, les vêtements troués ou abîmés et qui ne peuvent pas être donnés sont traités et recyclés pour être transformés en isolants pour les bâtiments. Effilochés, les vieux jeans, sont ensuite conditionnés en panneaux, rouleaux ou flocons pour isoler les combles perdus. D'où le slogan « Vos jeans usés sont plus utiles dans vos toits que dans vos placards ».

 

Une initiative écologique, sociale et solidaire

 

Dès 2019, la solution de Castorama et du Relais, commercialisée sous la marque « Métisse », a été récompensée aux BePositive Awards pour son recours à un produit naturel permettant de rendre l'isolant résistant au feu sans utiliser de traitements nocifs pour la santé tels que les sels de bore ou le sels d'ammonium. Eco-conçu, cet isolant bénéficie aussi du label « Produit Biosourcé Filière Française ».

 

Outre l'aspect écologique, cette initiative s'inscrit également dans l'économie sociale et solidaire puisque Le Relais emploie 148 personnes précaires et en situation de réinsertion professionnelle pour travailler à temps plein sur la collecte, le tri et la fabrication de cet isolant.

 

Il y a deux ans, 228 tonnes de vêtements ont été collectées dans les conteneurs placés dans les magasins Castorama. Cette année, les deux partenaires ambitionnent de parvenir à 240 tonnes collectées, pour dépasser les 60 000 m3 d'isolants fabriqués au sein des ateliers du Relais.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Castorama / Le Relais

 

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.