RT 2012 : ce qui va changer pour les professionnels du bâtiment

Développement durable | 01.01.13
Partager sur :
RT 2012 : ce qui va changer pour les professionnels du bâtiment - Batiweb
Et voilà, nous y sommes ! Depuis ce 1er janvier 2013, la RT 2012 est applicable également aux logements, et plus seulement aux bâtiments tertiaires. Concrètement, qu'est-ce qui va changer pour les professionnels du secteur ?
L’obligation de résultats en matière d’efficacité énergétique imposée par la RT 2012 qui portait sur les bâtiments tertiaires depuis le 1er janvier 2012, concerne désormais également les logements au 1er janvier 2013.

Petit rappel sur le site du gouvernement, "depuis la mise en place d’une réglementation thermique (1974), la consommation énergétique des constructions neuves a été divisée par 2. Le Grenelle Environnement prévoit de la diviser à nouveau par 3" grâce à la nouvelle réglementation thermique RT 2012.

Des bâtiments à énergie positive en 2020

Pour atteindre cet objectif, le plafond de 50kWhep/(m².an), valeur moyenne du label «bâtiments basse consommation» (BBC), devient la référence dans la construction neuve. Un bond en avant qui doit permettre de prendre le chemin des bâtiments à énergie positive en 2020.

Tout comme la RT 2005, la réglementation thermique 2012 exprime des exigences en énergie primaire, à ne pas confondre avec l’énergie finale. L’énergie finale (kWhEF) est la quantité d’énergie disponible pour l’utilisateur final. L’énergie primaire (kWhEP) est la consommation nécessaire à la production de cette énergie finale.

Par convention, du fait des pertes liées à la production, la transformation, le transport et le stockage :

1 kWhEF <-> 2,58 kWhEP
pour l’électricité
1 kWhEF <-> 1 kWhEP
pour les autres énergies
(gaz, réseaux de chaleur, bois, etc.)

Une réglementation d'objectifs... et de moyens

La réglementation thermique 2012 est avant tout une réglementation d’objectifs. Elle comporte trois exigences de résultats : besoin bioclimatique, consommation d’énergie primaire, confort d'été. Et quelques exigences de moyens, limitées au strict nécessaire, pour refléter la volonté affirmée de faire pénétrer significativement une pratique (test d’étanchéité à l’air…).

La RT 2012 exige la réalisation de deux documents à établir à deux moments clés du processus de construction : au dépôt de la demande de permis de construire et à l’achèvement des travaux de construction d’un bâtiment.

Deux attestations à établir avant et après chantier

Par l'attestation à établir au dépôt de la demande de permis de construire, le maître d’ouvrage atteste de la prise en compte de la RT 2012. Il permet ainsi de s’assurer de la prise en compte de la conception bioclimatique du bâtiment au plus tôt du projet grâce au coefficient Bbio, gage d’atteinte d’un niveau de performance énergétique élevé. Et prouve aussi que la réflexion sur les systèmes énergétiques a été engagée, en particulier le recours au énergies renouvelables, en indiquant des éléments de conclusion de l’étude de faisabilité des approvisionnements en énergie.

De plus, avec l'attestation à établir à l’achèvement des travaux, le maître d’ouvrage atteste de la prise en compte de la réglementation thermique 2012 par le maître d’œuvre, si celui-ci a reçu une mission de conception de l’opération et de l’exécution des travaux, ou sinon par le maître d’ouvrage lui-même. Le document doit être établi par l’un des quatre professionnels suivants : architecte, diagnostiqueur pour la maison, bureau de contrôle, organisme de certification si le bâtiment fait l’objet d’une certification. Il permettra de vérifier les trois exigences de résultats citées plus haut ; ainsi que la cohérence entre l’étude thermique qui a été conduite et le bâtiment construit sur certains points clés (production d’énergie, étanchéité à l’air du bâtiment, énergie renouvelable, isolation) par un contrôle visuel sur site ou de documents.


Aller plus loin

RT 2012 : obligatoire en 2011 pour le public, en 2013 pour les logements neufs
RT 2012 : la nouvelle réglementation au 28 octobre 2011
RT 2012 : faîtes jouer votre droit à la formation
RT 2012 : un choix limité entre les différentes énergies ?


Laurent Perrin

Redacteur
La sélection de la semaine
FF120-RF de Tenmat : le capot de protection des spots encastrés le moins cher du marché - Batiweb

Le capot de protection de spot encastré est désormais obligatoire pour l'isolation thermique, conformément...


Revêtement élastomère polyuréthane mono composant - EVERFAST® ÉLASTIPROOF TRAFIC - Batiweb

EVERFAST ÉLASTIPROOF TRAFIC est un revêtement élastomère auto polymérisable polyuréthane...


LUXORliving BI180 : Détecteur de mouvement intelligent et élégant pour la maison - Batiweb

Détecteur de mouvement mural pour gestion de l'éclairage intérieur. Installé à...

Dossiers partenaires
Testo fait évoluer la thermographie avec ses nouvelles caméras thermiques - Batiweb

Bénéficiant de plus de 60 ans d’expertise dans le domaine de la mesure, Testo est engagé depuis toujours dans l’innovat…


GENIE® lance le E-Drive sur toute sa gamme de ciseaux compacts GS™ - Batiweb

Le système de moteurs électriques asynchrones choisi par Genie permet de réduire considérablement les coûts de maintenan…


BLOCS-PORTES LARGEMENT VITRÉS : des performances techniques et esthétiques qui n'ont vraiment rien à cacher ! - Batiweb

Notre nouvelle gamme de Blocs-Portes Largement Vitrés s’intègre dans tous vos projets en neuf comme en rénovation. Quels…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb