RT 2012 ou BBC en couverture : plus de collaboration et des soucis d’approvisionnement

Développement durable | 23.01.12
Partager sur :
RT 2012 ou BBC en couverture : plus de collaboration et des soucis d’approvisionnement - Batiweb
Tout ou presque a été dit sur les éléments techniques et réglementaires de la RT2012. Mais quelles en sont les conséquences concrètes pour les couvreurs sur les chantiers ? Batiweb a interrogé deux entrepreneurs spécialisés, qui comptent déjà quelques réalisations certifiées.

Batiweb : De quelle manière les nouvelles réglementations thermiques changent-elles l’organisation de vos chantiers ?

Jean-Luc Wiedemann, couvreur à Gries :
« Incontestablement, la principale nouveauté est l’obligation de travailler de concert avec les autres corps de métier. Chacun doit apprendre à respecter l’ouvrage de l’autre et tirer dans la même direction. Cela n’a l’air de rien, mais cela demande une certaine discipline et surtout du temps supplémentaire. J’estime que sur une maison individuelle, il faut ajouter 2 jours. »

Maurice Di Giusto, couvreur à Mulhouse :
« Effectivement, il faut compter environ 30% de temps en plus, et accepter des marges plus faibles. Mais c’est aussi parce que nous sommes au début d’une nouvelle ère et qu’il faut un peu de temps à tous les intervenants pour se caler. Le travail collaboratif fonctionne bien dès lors que l’objectif est commun. Nous arrivons même à travailler sereinement avec les architectes ! »

Des surprises ou des ennuis ?

Maurice Di Giusto:
« Beaucoup d’artisans s’inquiétaient des autocontrôles. Puis, ils ont vu que cela n’était pas si compliqué de les réussir, et qu’il s’agit d’un simple outil de vérification, pas de jugement. En revanche, il est encore difficile d’identifier et de trouver certains produits sur le marché, notamment du petit matériel : certaines vis, ou rubans adhésifs spécifiques par exemple. »

Jean-Luc Wiedemann :
« Il faut effectivement prévoir ses commandes à l’avance car les grossistes ne stockent pas encore assez ce genre de produits. Il est aussi parfois difficile d’accéder aux informations techniques permettant de vérifier la compatibilité des matériaux. Mais globalement, les chantiers se déroulent bien, nous vivons plus une continuité qu’une révolution. »

Quelles sont les réactions des maîtres d’ouvrages et des clients particuliers ?

Jean-Luc Wiedemann :
« Il ne sont pas toujours moteurs et se calent sur l’obligation minimale. C’est souvent à nous de proposer des solutions plus performantes dans nos devis. Mais une fois séduits, ils sont très présents et intéressés. Ils ont bien compris qu’ils doivent se former pour exploiter au mieux leur bâtiment. »

Maurice Di Giusto:
« Beaucoup de clients particuliers se sont en effet autoformés sur le web. Mais il ne faut pas s’en contenter et prendre le temps de leurs expliquer en détail comment fonctionne leur maison. Dans l’idéal, il faudrait leur remettre un livret personnalisé, contenant les modes d’emplois des équipements, les stratégies de réglages, et l’historique du bâtiment. En attendant, nous utilisons les manuels génériques de l’Ademe et de l’AQC. »

Olivier Barrellier

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

La norme BBC, désormais intégrée aux constructions modulaires - Batiweb

La norme BBC, désormais intégrée aux constructions modulaires

Le bois s’impose en élément constructif depuis plusieurs années. Avec lui, ce sont aussi différentes techniques qui ont émergé parmi lesquelles la construction modulaire. Celle-ci permet une parfaite adaptabilité à chaque projet et répond désormais aux obligations du BBC. Spécialisée dans ces réalisations, la société Constructions Ecosy Sud se dote d’une autre qualité, celle de compléter son offre de panneaux modulaires en les rendant déplaçables.
Monier démontre les performances de ses tuiles terre cuite sur deux chantiers d'envergure - Batiweb

Monier démontre les performances de ses tuiles terre cuite sur deux chantiers d'envergure

Ce sont deux projets exemplaires sur lesquels Monier a récemment eu l'occasion d'intervenir ! Le spécialiste de la toiture a en effet eu la chance de répondre à des problématiques totalement différentes sur deux maisons individuelles situées dans la région d'Annecy. Une manière supplémentaire de démontrer les nombreux domaines d'application de produits qui peuvent sembler anodins, mais qui apportent finalement une réelle plus-value aux bâtiments.
BBC et RT2012 : La Nouvelle baie coulissante haute performance - Batiweb

BBC et RT2012 : La Nouvelle baie coulissante haute performance

Avec un coefficient Uw de 1,4 ou 1,1 W/m2.K, K-LINE offre au coulissant aluminium une performance énergétique inégalée. En améliorant sa performance de 40 %, K-LINE replace la baie vitrée dans la course au BBC et à la RT 2012 et fait entrer la Baie Coulissante Alu dans la maison de demain.