Fermer

Trophées Coach Copro : 3 rénovations énergétiques récompensées

Le 12 avril dernier, l’Agence Parisienne du Climat (APC) organisait le Forum Habiter Durable. À cette occasion, les trois lauréats des Trophées Coach Copro 2022 ont été dévoilés parmi 15 candidatures. Les projets ont notamment été évalués sur leur coût et leur réplicabilité.
Publié le 19 avril 2022

Partager : 

Trophées Coach Copro : 3 rénovations énergétiques récompensées - Batiweb

Lancés il y a 3 ans, les Trophées Coach Copro ont pour objectif de mettre en valeur des rénovations énergétiques de copropriétés exemplaires, mais aussi de rappeler les aides mobilisables, et de montrer le travail des professionnels du bâtiment.

Cette année, 15 copropriétés ont été retenues pour participer au concours : 10 à Paris et 5 au sein de la Métropole du Grand Paris. Ces projets, qui ont permis de réaliser en moyenne 50 % d’économies d’énergie, ont été évalués en fonction de plusieurs critères comme la reproductibilité, le coût, ou encore l’aspect patrimonial. Le jury, composé de spécialistes de la rénovation, était présidé par Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable. À l’issue de l’étude des dossiers, trois réalisations ont été récompensées.

 

Des projets remarquables

 

Le Grand Prix du Jury a été attribué à la « résidence des Marguerites », un immeuble datant de 1980. Le bâtiment a notamment été rénové thermiquement par l’extérieur grâce à 16 centimètres de laine de roche. La toiture a également été rénovée avec du polyuréthane, et les menuiseries en PVC ont été changées. Autres travaux engagés : l’amélioration du chauffage collectif, la réfection de la ventilation et de l’électricité. Tous ces rénovations ont ainsi permis de diviser par deux les consommations énergétiques, et de faire passer l’immeuble d’une étiquette D à B.

La résidence des Marguerites, lauréate du Grand Prix du Jury

Le deuxième prix a quant à lui été remis à un immeuble datant de 1971 et situé à proximité des voies ferrées de Montparnasse. Le bâtiment n’avait jusqu’ici jamais été rénové, mis à part la toiture en raison de problèmes d’étanchéité. Le changement du système de chauffage a notamment permis 63 % de gains énergétiques, et d’atteindre le niveau Bâtiment Basse Consommation (BBC). Le projet a été également récompensé pour son coût – parmi les plus faibles du panel – avec 16 800 € par logement.

Le deuxième prix

Le résidence « Moulins-Gémeaux », constituée de 3 bâtiments pour un total de 137 logements, a pour sa part remporté le troisième prix. Le jury a notamment salué le travail du syndic bénévole – assez rare pour une copropriété de cette taille. La bonne organisation de ce syndic a en effet permis de collecter 1 million d’euros. Par ailleurs, sur les 3,3 millions d’euros qu’ont coûté les travaux, 70 % ont été financés par des aides publiques. Les travaux ont concerné l’isolation des toitures et des façades par l’extérieur, le changement des menuiseries, ou encore l’amélioration du chauffage et de la ventilation. À noter que le syndic a également mis en place un contrat de performance énergétique, permettant de suivre l’évolution du comportement énergétique des bâtiments.

Le troisième prix

Alors que la Métropole du Grand Paris compte atteindre un parc résidentiel bas carbone d’ici 2050 et que la ville de Paris ambitionne de rénover 1 million de logements, l’Agence Parisienne du Climat contribue à répondre à ces objectifs, en accompagnant les copropriétés dans leur projet de rénovation énergétique.

 

Des aides pour financer les rénovations énergétiques de copropriétés

 

Pour financer ce type de rénovations énergétiques, l’Agence Parisienne du Climat souligne que de nombreux aides existent et sont mobilisables. Parmi elles : une subvention forfaitaire de 5 000 € pour la réalisation d’un Diagnostic Technique Global (DTG), permettant de mieux gérer l’immeuble et identifier les travaux de rénovation énergétique à prévoir. Mais aussi une aide pour faire appel à un architecte ou un bureau d’études afin de définir un programme de travaux, avec les plans et documents techniques de l’immeuble.

Pour les propriétaires les plus modestes, « MaPrimeRénov’ Copropriété » permet également de financer une part des travaux concernant la rénovation énergétique.

Ces aides collectives et individuelles permettent ainsi de couvrir jusqu’à 70 % du coût total des travaux.

Enfin, l’agence rappelle avoir créé la plateforme « Coach Copro », pour accompagner les copropriétaires grâce à des conseillers dédiés, avec un accompagnement gratuit et neutre.

 

Claire Lemonnier
Photo de une : Sébastien Borda

Par Claire Lemonnier

Sur le même sujet

Rénovez, valorisez, économisez

Conseils, primes, accompagnement : Hellio aide ses entreprises de travaux partenaires à bénéficier des financements et à constituer leurs dossiers. Développez et valorisez votre activité avec Hellio. Moins...

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.