Une centrale électrique de valorisation de déchets par gazéification

Développement durable | 03.12.10
Partager sur :
Une centrale électrique de valorisation de déchets par gazéification - Batiweb
La construction d'une centrale électrique à biomasse et déchets ménagers, située à Morcenx (Landes), a démarré le 1er décembre, a annoncé jeudi dans un communiqué Europlasma, groupe français spécialisé dans les technologies propres et la production d'énergie renouvelable.
Le groupe français Europlasma a démarré le 1er décembre la construction d'une centrale électrique qui utilisera la biomasse et les déchets ménagers. Située à Morcenx (Landes), la centrale produira jusqu'à 12 megawatts d'électricité, destinée à être revendue à EDF. Sa particularité : l'utilisation de torches à plasma (cf. notre photo) pour gazéifier des déchets ménagers ou de la biomasse, une spécialité du groupe.

"L’usine de Morcenx est la première centrale de valorisation énergétique de déchets industriels banals et de biomasse par gazéification, améliorée par la technologie plasma brevetée du groupe",
indique le communiqué. CHO Morcenx, l'une des quatre unités d'Europlasma, spécialisé dans la production d’électricité par gazéification des déchets, vendra l’électricité produite à EDF sous le régime de l’obligation d’achat pendant 20 ans. Des accords-cadres concernant les flux entrants de déchets ont par ailleurs été signés avec Sita et Veolia.

Partenaire financier


Pour réunir les 40 millions d'euros nécessaires au financement de la centrale, Europlasma a procédé cet été à des  augmentations de capital à hauteur de 6,3 millions d'euros, et a fait appel à un fonds d'investissement spécialisé dans les énergies renouvelables, qui a apporté 25 millions d'euros.

La mise en service est prévue pour 2012. Deux autres projets de capacité équivalente doivent suivre.

Laurent Perrin
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Innovations et économie d’énergie, priorités de Biesse - Batiweb

Innovations et économie d’énergie, priorités de Biesse

A l’occasion de la seconde édition de Technodomus, Salon de l’Industrie du Bois pour la Construction et le Meuble, le Groupe Biesse, un des leaders mondiaux de la production de machines et systèmes intégrés pour l’usinage du bois, du verre et de la pierre, a présenté ses nouvelles technologies, ainsi que les nouveautés de l’entreprise pour les trois prochaines années.