Val d’Oise : une maison individuelle déjà conforme au label E+C- Développement durable | 31.01.17

Partager sur :
Bien que le label E+C- (pour « Bâtiments à énergie positive et réduction carbone ») n’ait été lancé il n’y a que quelques mois, une maison exemplaire en adéquation avec cette certification vient d’être sortie de terre. À l’origine de cette réalisation, le constructeur Ecolocost a ainsi livré à Ermont (95) un bâtiment répondant parfaitement aux exigences de ce référentiel, alliant qualité de vie, coût abordable et matériaux durables.
En novembre dernier, les ministres de l’Environnement et du Logement Ségolène Royal et Emmanuelle Cosse annonçaient la création du nouveau label E+C-, censé encourager la construction de bâtiments répondant aux objectifs futurs de la réglementation environnementale.

Or donc, le bureau d’étude thermique Treenergy a publié le 24 janvier dernier un document attestant de la conformité d’une maison aux exigences de ce fameux label. Construit par Ecolocost à Ermont, dans le Val-d’Oise, le bâtiment répond parfaitement aux normes de la certification, atteignant le niveau Energie 3 Carbone 1.

Un logement « désirable », « abordable » et « durable »

Dans ce cadre, l’habitat répond parfaitement aux principes d’E+C- basés sur plusieurs critères. Le logement offre ainsi une qualité de vie optimale, « avec une maison 3 chambres fonctionnelle de 80 m2 qui respecte les fondamentaux d’un habitat de qualité à tout point de vue (air, bruit, confort) », comme l’indique Ecolocost.

Pour autant, la propriété se veut également abordable, avec un coût de construction de 1 600 euros HT/m2, ou 130 000 euros HT par bâtiment. « La maison a été conçue pour coûter 1/3 du revenu mensuel moyen d’une famille de primo-accédants en Île-de-France, sans aucune dépense d’énergie supplémentaire », explique Ecolocost.

Sur ce dernier point, le constructeur a par ailleurs mis un point d’honneur à utiliser des « matériaux haut de gamme entièrement recyclables » et des « équipements techniques de grande qualité », parmi lesquels des « panneaux photovoltaïques 100% Français qui produisent suffisamment d'électricité pour avoir un bilan annuel neutre en termes d'énergie ou financièrement ». Autant d'éléments qui pourraient permettre à la maison d'être certifiée par l'organisme Promotelec dans les semaines à venir.



F.C
Photo de Une : ©DR
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le premier bâtiment Bepos-effinergie 2017 déjà labellisé ! - Batiweb

Le premier bâtiment Bepos-effinergie 2017 déjà labellisé !

Lancé en mars dernier, le label Bepos-effinergie 2017 a d’ores et déjà été remis à un premier bâtiment : une maison individuelle réalisée par Ecolocost. En outre, cette dernière avait déjà été l’un des sept premiers projets récompensés du label E+C- par Emmanuelle Cosse en mars dernier. Autant de distinctions qui témoignent des éléments techniques de qualité déployés par le constructeur, de l’isolation au confort acoustique, en passant par les équipements.
Performance carbone : une filiale de Ciments Calcia obtient le Label Objectif CO2 - Batiweb

Performance carbone : une filiale de Ciments Calcia obtient le Label Objectif CO2

L’entreprise de transport Tratel, filiale de Ciments Calcia, a vu son engagement en faveur du développement durable récompensé, ayant obtenu le Label Objectif CO2, qui souligne les initiatives menées par l’entreprise dans un souci de réduction de son empreinte carbone. Bien décidé à aller encore plus loin dans la démarche, Tratel a signé début décembre la Charte de l’Ademe, s’engageant ainsi à réduire ses émissions carbone de 10% d’ici à 2019.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter