L’île d’Ouessant alimentée à 70% en énergies renouvelables d’ici 2023 ? Eco-construction | 24.05.19

Partager sur :
Ouessant alimentée à 70% par de l’énergie hydrolienne, éolienne et photovoltaïque dès 2023 ? C’est le projet d’Akuo Energy et Sabella, qui ont signé un accord de partenariat ce mercredi 22 mai. Ils espèrent fournir de l’électricité propre aux 800 habitants de l’île et prouver l’efficacité d’un modèle énergétique hybride, mais aussi réaliser « une première internationale ».

Akuo Energy, producteur français d’énergies renouvelables, et Sabella, PME bretonne spécialisée dans l’hydrolien, ont signé ce mercredi 22 mai un accord de partenariat en vue d’alimenter à hauteur de 70% l’île d’Ouessant en énergies renouvelables d’ici 2023.
 

Prouver l’efficacité d’un modèle énergétique hybride


Cet accord s’inscrit dans le cadre du projet PHARES, qui prévoit une production d’électricité provenant de l’hydrolien, de l’éolien et du photovoltaïque. L’objectif : alimenter en électricité les 800 habitants de l’île grâce à ces énergies renouvelables, et prouver la pertinence d’un modèle énergétique hybride. « Ce sera une première nationale et même internationale », s'est félicité Nicolas Maccioni, l'un des directeurs d'Akuo Energy, peu avant la signature de l’accord.

L'énergie produite proviendra de deux hydroliennes de 12 mètres de diamètre, d'une puissance de 500 kW chacune, d'une éolienne de 900 kW, et d’un mix solaire photovoltaïque innovant qui fournira 500 kW. Le projet devrait également donner naissance à la première ferme commerciale hydrolienne française. La capacité de stockage sera quant à elle de 2 MWh.

 

Une vitrine à l’international


Combinées aux sources énergétiques existantes, les futures installations permettront ainsi de produire 70% des besoins énergétiques de l’île. Ce projet va « faire d'Ouessant un modèle énergétique au niveau mondial », s'est réjoui Steve Arcelin, directeur d'Akuo Energy.

« C’est une vitrine à l'international », a pour sa part estimé Jean-François Daviau, président de la PME bretonne Sabella. En 2015, l’entreprise spécialisée dans l’hydrolien avait déjà immergé une hydrolienne de 10 mètres de diamètre dans le puissant courant du Fromveur, au large d'Ouessant, afin de tester la technologie. Relevée en avril dernier en raison de dysfonctionnements, elle sera a nouveau immergée cet été.

D'un montant total de 25 millions d'euros, l’initiative bénéficie du soutien de la région Bretagne et du Programme d'investissements d'avenir de l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie).

C.L (avec AFP)

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Première mondiale : inauguration d’un parc hydrolien sur le Rhône

Première mondiale : inauguration d’un parc hydrolien sur le Rhône

La première ferme d’hydroliennes fluviales du monde sera inaugurée demain, vendredi 21 décembre 2018, à Caluire-et-Cuire. Un projet mené par les sociétés HydroQuest, Hydrowatt et Voies Navigables de France (VNF). L’occasion pour le Syndicat des énergies renouvelables (SER) de rappeler l’existence de la filière française de l’hydrolien et de souligner son potentiel sur le marché international.
EDF Renouvelables poursuit son développement aux Etats-Unis

EDF Renouvelables poursuit son développement aux Etats-Unis

EDF Renouvelables, filiale de l'électricien français dédiée aux énergies vertes, a annoncé mardi 12 mars la signature de contrats de vente d'électricité pour cinq centrales solaires en Floride, d'une capacité totale de 310 mégawatts (MW), ainsi que la mise en service du parc éolien de Stoneray (100 mégawatts) dans l’Etat du Minnesota. Ces projets s’inscrivent dans la stratégie du groupe de renforcer sa présence et développer les renouvelables aux Etats-Unis et dans le reste du monde.
A Grenoble, le projet ABC propose l’autoconsommation collective à ses futurs habitants

A Grenoble, le projet ABC propose l’autoconsommation collective à ses futurs habitants

C’est une première à Grenoble : mené par Bouygues Construction et Linkcity en partenariat avec Suez, Grenoble Habitat et Valode et Pistre architectes, le projet ABC comprendra 62 logements qui seront alimentés en énergie par 3 centrales photovoltaïques installées sur le toit des bâtiments. Ces dernières viennent tout juste d’être posées par GEG ENeR, qui propose une expérimentation d’autoconsommation collective aux futurs habitants.
Les coûts des énergies renouvelables passés au crible

Les coûts des énergies renouvelables passés au crible

Alors que la France est en pleine transition énergétique, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a récemment publié une étude analysant les « Coûts des énergies renouvelables » sur le territoire national en 2016. Bien que le rapport note une baisse des coûts de production d’électricité renouvelable, il rapporte également que des efforts doivent encore être fournis pour confirmer cette tendance.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter