Record de production d’électricité éolienne et solaire au 1er trimestre 2019 Eco-construction | 22.05.19

Partager sur :
Le bilan trimestriel de la production d’électricité renouvelable est positif ! Au premier trimestre 2019, 439 MW de nouvelles installations ont été raccordés aux réseaux d’électricité métropolitains. Une croissance largement portée par l’éolien et le solaire, à hauteur de 91%. La production d’électricité renouvelable, toutes sources confondues, atteint ainsi 51 610 MW au 31 mars 2019. Un chiffre qui a permis de couvrir 20,1% de la consommation électrique métropolitaine en ce premier trimestre.

La production d’énergie renouvelable, portée par l’éolien et le solaire photovoltaïque, a atteint son record au 1er trimestre 2019 avec 51 610 MW au 31 mars 2019, selon le bilan établi par RTE, le Syndicat des énergies renouvelables (SER), Enedis, l’Association des distributeurs d’électricité en France (ADEeF), et l’Agence Opérateurs de Réseaux d’Energie (ORE). Les énergies renouvelables – hydroélectricité, éolien, solaire photovoltaïque et bioénergies confondus – ont ainsi participé à hauteur de 20,1% à la couverture de la consommation d’électricité en France en ce premier trimestre 2019. Sur un an, cette électricité renouvelable a permis de couvrir 22% de la consommation en France métropolitaine.

Les filières éolienne et solaire contribuent à hauteur de 91% à la croissance des énergies renouvelables électriques sur le premier trimestre 2019. Un bilan positif qui peut encore être amélioré puisque ces deux sources concentrent à elles seules 46,6% des capacités de production d’énergies renouvelables. De son côté, l’hydraulique représente 49,5% de la capacité installée en France, mais reste stable en ce premier trimestre.
 

L’éolien se rapproche de l’objectif minimal fixé par la PPE à fin 2023


Dans le détail de cette production, l’énergie éolienne atteint 15 352 MW au 31 mars 2019, et affiche une croissance de 1 643 MW sur un an. Avec ce résultat, la France se rapproche doucement de l’objectif minimal fixé à 21 800 MW à fin 2023 par la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) – l’idéal étant toutefois d’atteindre 26 000 MW.

Avec 10,1 TWh sur le 1er trimestre 2019 - soit une hausse de 2,8% par rapport au 1er trimestre 2018 - la production éolienne atteint cependant un record. Le taux de couverture de la consommation par l’énergie éolienne s’établit ainsi à 6% sur les 12 derniers mois, et à plus de 10% sur le seul mois de mars.

Production d'électricité éolienne sur un an par régions. Source : Panorama de l'électricité renouvelable au 31 mars 2019

Record hivernal pour la production d’énergie solaire photovoltaïque

 


Du côté du solaire photovoltaïque, la production s’élève à 8 684 MW au 31 mars 2019, avec 781 MW supplémentaires raccordés en un an. Des résultats encore loin de l’objectif minimal de 18 200 MW d’ici fin 2023, mais la filière peut se féliciter d’avoir atteint une production de 2,3 TWh sur le premier trimestre 2019, soit +50,6% par rapport au premier trimestre 2018 ! Le solaire photovoltaïque bat ainsi son record hivernal.

Production d'électricité solaire sur un an par régions. Source : Panorama de l'électricité renouvelable au 31 mars 2019

Les bioénergies en hausse

 


La filière bioénergies représente quant à elle une puissance installée de 2 043 MW, dont 16 MW raccordés en ce premier trimestre 2019. Fait marquant : sa production renouvelable a atteint pour la première fois 2 TWh sur un trimestre, en hausse de 4,4% par rapport au premier trimestre 2018.

Le parc bioénergies. Source : Panorama de l'électricité renouvelable au 31 mars 2019

Ralentissement de l’hydraulique lié à une faible pluviométrie hivernale


Le parc hydroélectrique, qui représente une puissance installée de 25 532 MW, a vu 22 MW supplémentaires raccordés sur le 1er trimestre. Alors que l’année 2018 avait enregistré des niveaux élevés, la production hydraulique a toutefois baissé de -30,4% par rapport au 1er trimestre 2018 à cause d’une pluviométrie particulièrement faible cet hiver.

Bilan régional des énergies renouvelables. Source : Panorama de l'électricité renouvelable au 31 mars 2019


C.L

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

26% de la consommation électrique issue des EnR

26% de la consommation électrique issue des EnR

Bonne nouvelle du côté de l’électricité renouvelable ! En effet, au deuxième trimestre 2016, 26% de la consommation électrique nationale était issue des EnR. Ainsi, le parc de production d’électrique renouvelable voyait sa puissance atteindre les 44 750 MWA à fin juin 2016. Des chiffres prometteurs en vue de l’objectif 2018 fixé par la Programmation pluriannuelle des investissements (PPI).
Les raccordements pour l'éolien et le photovoltaïque reculent en France

Les raccordements pour l'éolien et le photovoltaïque reculent en France

Selon le dernier observatoire publié par le commissariat général au développement durable, le niveau de raccordement de l'éolien est en baisse de 30 % et le parc photovoltaïque de 45 %, en 2013. Cependant, la part de l'éolien et du photovoltaïque dans la consommation électrique nationale progresse légèrement, pour s'établir à 4 % en 2013.
Électricité : 20% de la consommation française produite grâce aux EnR

Électricité : 20% de la consommation française produite grâce aux EnR

En plein développement, les énergies renouvelables (EnR) ont permis de couvrir 20% de la consommation électrique française au cours du troisième trimestre 2016 et des douze derniers mois. Dans le même temps, le parc de production d’électricité renouvelable est, lui aussi, en plein développement, notamment grâce aux nouveaux raccordements éolien et solaire.
18% de la consommation électrique française issue des énergies renouvelables

18% de la consommation électrique française issue des énergies renouvelables

Nul doute que Ségolène Royal aura suivi la nouvelle avec attention, et que l’ex-ministre de l’Environnement sera ravie des résultats publiés ce 18 mai par le Syndicat des énergies renouvelables (SER). L’organisme indique en effet que l’électricité renouvelable représentait 18% de la consommation électrique française au premier trimestre 2017. Un chiffre qui devrait encore progresser au vu des nouveaux raccordements prévus cette année.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter