La reprise des déchets de chantier triés sera gratuite en 2022 Eco-construction | 23.10.19

Partager sur :
Dans une interview du Parisien publiée lundi 21 octobre, Brune Poirson, secrétaire d’Etat à la Transition Ecologique en charge du projet de loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, a rappelé que la reprise des déchets de chantier triés serait bien gratuite à partir de 2022. Outre cette mesure, les points de collecte seront densifiés et le pouvoir de sanction renforcé pour les élus municipaux. L’objectif : lutter contre les décharges sauvages.

Annoncée le mois dernier, la reprise des déchets de chantier triés sera bien gratuite a confirmé Brune Poirson, secrétaire d’Etat auprès de la Ministre de la Transition Ecologique, dans une interview accordée au Parisien lundi 21 octobre.

 

Le secteur du bâtiment dans le viseur

 

« Une grande partie de ces dépôts sauvages provient de la construction, du bâtiment (plus de 46 millions de tonnes par an). Il faut impérativement améliorer la gestion des déchets de ce secteur », a estimé la secrétaire d’Etat à la Transition Ecologique.

 

« Je suis convaincue que l'essentiel des artisans est de bonne volonté. Mais quand on doit faire une heure de route ou plus à la fin d'une journée éreintante, et payer pour qu'on reprenne vos déchets, je conçois que la démarche n'est pas économiquement incitative », a-t-elle concédé, avant d’ajouter que le réseau de points de collecte serait dans un premier temps densifié. « Les déchetteries professionnelles ne sont pas assez nombreuses et pas équitablement réparties sur notre territoire », a-t-elle tranché.

 

Renforcer les sanctions

 

Brune Poirson a également appelé à renforcer l’usage de la vidéosurveillance et le pouvoir de sanction des élus municipaux, faisant notamment référence au décès du maire de Signes (Var), renversé en août dernier par les occupants d’une camionnette qui venaient de jeter des gravats au bord de la route.

 

Enfin, la secrétaire d’Etat a rappelé que le nettoyage des dépôts sauvages coûte chaque année entre 340 et 420 millions d’euros aux collectivités, donc aux contribuables.

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock


 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Projet de loi anti-gaspillage : « La REP pourrait coûter 2 milliards d’euros par an au bâtiment » alerte la FFB

Projet de loi anti-gaspillage : « La REP pourrait coûter 2 milliards d’euros par an au bâtiment » alerte la FFB

Alors que le projet de loi anti-gaspillage doit être examiné au Sénat, la Fédération Française du Bâtiment (FFB) a souhaité rappelé l’engagement, mais aussi les points de désaccords de la filière du bâtiment, parmi lesquels l’instauration d’un système de Responsabilité Elargie au Producteur (REP), qui risquerait de « coûter près de 2 milliards d’euros par an » au secteur. « Une facture qui impacterait de facto les coûts de la construction », ajoute la fédération dans un communiqué.
La FFB présente deux outils pour « mieux valoriser » les déchets de chantier

La FFB présente deux outils pour « mieux valoriser » les déchets de chantier

Alors que le Gouvernement a publié, le 23 avril dernier, sa feuille de route économie circulaire, la Fédération Française du Bâtiment (FFB) annonce le lancement de deux outils à destination des artisans et entrepreneurs. Soutenus par l’Ademe, ils visent à accompagner le secteur dans la valorisation des déchets de second œuvre issus de site de démolition/réhabilitation.
Déchets du bâtiment : le gouvernement annonce des mesures pour lutter contre les décharges sauvages

Déchets du bâtiment : le gouvernement annonce des mesures pour lutter contre les décharges sauvages

Brune Poirson, secrétaire d’Etat auprès de la Ministre de la Transition écologique, a réuni ce jeudi 5 septembre les représentants de la filière du bâtiment pour annoncer des mesures concernant la gestion des déchets et la lutte contre les décharges sauvages. Parmi les annonces : la reprise gratuite des déchets avant l’instauration d’une filière « pollueur-payeur » en 2022. Mais aussi la création de nouveaux points de collecte et d’un observatoire national de la gestion des déchets.
L’édition 2015 du concours national Batissiel est lancée !

L’édition 2015 du concours national Batissiel est lancée !

7 000 participants sont attendus pour cette 11e édition. Issu d’un partenariat entre le Ministère de l’Education nationale et le secteur de la construction, le concours Batissiel a pour objectif de faire connaitre aux élèves les métiers de la construction, ainsi que les filières de formation qui y préparent, au travers des enseignements technologiques. Il s'adresse aux classes de première, terminale STI2D et S-SI, aux collégiens de 5ème et de 3ème, ainsi qu’à quelques classes professionnelles.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter