Les projets français, grands gagnants de la finale internationale des Green Solutions Awards 2018 Eco-construction | 07.12.18

Partager sur :
En septembre dernier, nous vous annoncions les 13 lauréats français récompensés et qualifiés pour la finale internationale des Green Solutions Awards 2018. Les gagnants ont enfin été dévoilés le jeudi 6 décembre à Katowice, en Pologne, dans le cadre de la COP24. Et on peut dire que les projets français ont eu du succès !
Les 13 projets français retenus en septembre pour la finale internationale des Green Solutions Awards 2018 ont enfin eu leur résultat. Et ce ne sont pas moins de 8 équipes françaises qui ont été distinguées, dont 4 qui ont obtenu le premier prix ! Le réseau Construction21, à l’origine du concours dont est partenaire Batiweb Group, a en effet annoncé le 6 décembre les grands vainqueurs devant 200 professionnels du secteur venus du monde entier.

A l’issue des qualifications nationales, 52 finalistes avaient été retenus sur 143 candidats issus de 16 pays différents. 31 experts répartis en 5 jurys ont ensuite évalué individuellement les projets avant de débattre.

Construction21 rapporte que les jurés ont cette année remarqué l’attention portée au « besoin de résilience », ainsi qu’« au bien-être et à la santé des utilisateurs voire à la participation des futurs occupants dès la conception du projet, ainsi que l’utilisation de plus en plus fréquente de matériaux biosourcés ».

En plus d’un prix, les équipes gagnantes gagnent une belle visibilité puisque Construction21 « actionne un vaste plan de communication web sur l’ensemble de ses plateformes et sur les réseaux sociaux, relayés par plus de 90 partenaires média ». L’édition 2018 bat tous les records avec déjà 3,6 millions de vues à la mi-novembre !

8 projets français « distingués », dont 4 lauréats

Huit projets français ont été « distingués », dont la moitié a reçu le grand prix. 

Dans la catégorie « Grand prix Rénovation durable », l’éco-rénovation du siège de KTR France à Dardilly s’est vue récompensée. Ce qui a été remarqué : une rénovation à énergie positive tous usages, avec un stockage d’énergie thermique solaire et électrique, un bilan carbone réduit grâce à des matériaux biosourcés (chanvre et liège) et recyclés, et une production photovoltaïque qui permet d’absorber plus de CO2 que le bâtiment n’en émet.

Le lauréat « Bâtiment Energie & Climats tempérés » est la Maison de l’Île-de-France à Paris, qui peut se vanter d’être « zéro énergie, zéro carbone et zéro déchet nucléaire », et propose une stratégie 100% solaire, avec des panneaux photovoltaïques en toiture, et 150 000 litres d’eau chauffée par ces équipements, qui alimentent l’ensemble du bâtiment en eau chaude et en chauffage.

La Médiathèque du sud sauvage, à Saint-Joseph, sur l’île de la Réunion, a remporté le prix « Bâtiment Energie & Climats chauds ». Cet édifice sans climatisation a trouvé des alternatives grâce à une protection renforcée et une sur-isolation, des façades en bois légères, une ventilation naturelle avec des cheminées dépressionnaires en appoint, ainsi que la mise en place de toitures végétalisées et d’espaces verts extérieurs pour créer des îlots de fraîcheur. Le bâtiment récupère également les eaux de pluie pour les sanitaires.

Enfin, le logement collectif « La Ruche » à Bègles est le lauréat du « Bâtiment bas carbone ». Ce bâtiment, pour lequel la filière biosourcée a été préférée, génère un impact environnemental moindre que celui d’un logement RT2012. Grâce à son impact bas carbone et son niveau d’efficacité énergétique, La Ruche atteint le standard Effinergie+ et répond aux critères du label expérimental français E+C-.

Parmi les autres projets français « distingués » :
- La station de recharge hydrogène de Vannes, dans la catégorie « Grand prix Infrastructure Durable » ;
- L’immeuble Deltagreen à Saint-Herblain, dans la catégorie « Grand prix Construction Durable » ;
- L’Eco-quartier cœur de ville « La Possession » sur l’île de la Réunion, dans la catégorie « Prix du public Quartiers » ;
- Le technopole de Grenoble, dans la catégorie pour « Prix Smart Building »

C.L
Photo de Une : ©KTR France/DR
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les candidatures pour les Green Solutions Awards 2019 sont ouvertes !

Les candidatures pour les Green Solutions Awards 2019 sont ouvertes !

La 7e édition des Green Solutions Awards est lancée ! Les candidats ont jusqu’au 10 juin pour soumettre leurs meilleurs projets à ce concours international qui est « la réalisation concrète de tous les discours sur la transition écologique », selon Construction21, son organisateur. L’objectif : dénicher des initiatives inspirantes et capables de lutter contre le changement climatique. Les lauréats recevront des récompenses et une belle campagne de communication sur les réseaux sociaux.
Trophées ESTP Au Féminin : les lauréat.e.s dévoilés

Trophées ESTP Au Féminin : les lauréat.e.s dévoilés

La remise des Trophées ESTP Au Féminin s’est déroulée ce lundi 18 mars dans l’auditorium de la SMA dans le 15e arrondissement de Paris. Après délibérations, six prix ont été remis : 5 à des femmes et 1 à un homme. L’objectif de ce concours : mettre en valeur et récompenser d’ancien.ne.s étudiant.e.s de l’Ecole Spéciale des Travaux Publics (ESTP) pour leur parcours professionnel, et encourager la mixité.
« Désordres dans le bâtiment », thème de la 14e édition du concours photo AQC

« Désordres dans le bâtiment », thème de la 14e édition du concours photo AQC

L’Agence qualité construction (AQC) lance la 14e édition de son concours photo, qui devra illustrer les « désordres dans le bâtiment ». Un thème tristement d’actualité après la catastrophe de Marseille, mais utile dans un contexte de prise de conscience des dégradations du bâti et de la nécessité d’entretien. La date de clôture est fixée au 31 mars 2019, alors à vos appareils photos !
CEMEX récompensé pour sa gestion éco-responsable

CEMEX récompensé pour sa gestion éco-responsable

CEMEX France obtient deux prix au concours 2010 développement durable de l’Union Nationale des Producteurs de Granulats (UNPG), qui récompense les entreprises mettant en œuvre des actions concrètes de développement durable sur les sites d’extraction de granulats (réaménagements, partenariats remarquables, biodiversité, concertation...).

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter