Orpi et l'Etat signent un deuxième « Green Deal » Eco-construction | 10.09.19

Partager sur :
En 2017, Orpi, le Plan Bâtiment Durable et le Ministère du Logement signaient le premier « Green Deal » français pour favoriser la rénovation énergétique des logements. Pour aller encore plus loin, Orpi annonce la signature d’une deuxième convention qui vise notamment à mieux former les agents immobiliers sur les questions de réduction des dépenses énergétiques. L’initiative compte encore une fois sur le soutien du Gouvernement mais également de l’Ademe.

C’est en présence de Julien Denormandie, ministre de la Ville et du Logement, et d’Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, que le réseau Orpi, le Plan Bâtiment Durable et l’Ademe ont signé un « Green Deal 2 ».

 

Si le premier, conclu en 2017, avait pour objectif de favoriser la rénovation énergétique lors des transactions immobilières, cette deuxième convention « plus engagée » vise « à mieux former les agents immobiliers Orpi ». « Nous nous devons de maintenir un niveau d’exigence pour nos collaborateurs, afin de répondre au mieux aux attentes de nos clients, qui évoluent et s’approfondissent. Ce deuxième Green Deal est une étape supplémentaire vers un meilleur accompagnement », a souligné Christine Fumagalli, Présidente d’Orpi.

 

Sensibiliser, favoriser, encourager

 

Il s’agira ainsi de sensibiliser les agents immobiliers aux questions liées à la réduction des dépenses énergétiques afin qu’à leur tour, ils accompagnent et conseillent au mieux leurs clients et notamment les bailleurs privés. Via des ateliers destinés aux propriétaires bailleurs, ils pourront par exemple faire le point sur les aides financières disponibles.

 

« La simplification et l’accès aux aides de tous les Français est une priorité de mon action. L’engagement des acteurs de l’immobilier qui sont en contact direct avec les particuliers est indispensable à l’information de tous et à l’accès aux dispositifs. Ces engagements méritent d’être généralisés. C’est le sens du Green Deal », a déclaré Julien Denormandie.  

 

Le Green Deal 2 encourage également les partenariats locaux entre les groupements d’Orpi, le réseau de conseillers FAIRE et le Réseau Bâtiment Durable ; la volonté d’Orpi étant d’amorcer une synergie entre tous les acteurs de la chaine et d’aider ses clients à rencontrer les bons spécialistes afin qu’ils engagent des travaux.

 

« En collaborant avec Orpi, nous comptons sur la proximité des agents sur le terrain pour nous aider à faire ce travail d’évangélisation sur la rénovation énergétique et ses bénéfices », a insisté Philippe Pelletier, Président du Plan Bâtiment Durable.

 

Pour Arnaud Leroy, Président de l’Ademe : « La rénovation énergétique des logements est une condition essentielle pour atteindre l’objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050. C’est grâce à l’engagement de l’ensemble des acteurs mobilisés sous la bannière de la campagne FAIRE, que nous relèverons ce défi pour les années à venir ».

 

R.C
Photo de une : Compte Twitter ©Orpi_France

 

 

 

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Rénovation : Nexity et le Plan Bâtiment Durable signent un « Green Deal »

Rénovation : Nexity et le Plan Bâtiment Durable signent un « Green Deal »

Nexity et le Plan Bâtiment Durable ont annoncé avoir signé un « Green Deal ». L’objectif, accélérer la rénovation énergétique des copropriétés. A travers ce contrat, la société immobilière s’engage notamment à mettre en place un guide à destination de ses clients pour les aider à identifier les travaux efficaces. Des formations seront également imparties à l’ensemble des gestionnaires de copropriété du Groupe.
Coénove propose des pistes pour renforcer l’attractivité de la rénovation énergétique

Coénove propose des pistes pour renforcer l’attractivité de la rénovation énergétique

Alors que le Plan Bâtiment Durable et l’Ademe lançaient, le 12 janvier dernier, une concertation autour de la création d’une marque commune de la rénovation énergétique, Coénove propose ce jour des pistes pour convaincre le consommateur de se lancer dans des travaux. L’association estime en effet qu’il est indispensable de sortir « du tropisme » strictement énergétique. Comment communiquer efficacement sur les avantages de la rénovation ? Eléments de réponse.
Lancement d’une campagne pour FAIRE de la rénovation, une priorité pour tous

Lancement d’une campagne pour FAIRE de la rénovation, une priorité pour tous

Dans le cadre du plan de rénovation, le Gouvernement et l’Ademe lancent FAIRE, une grande campagne de mobilisation en faveur de la rénovation énergétique des bâtiments. Alors qu'en France, le marché de la rénovation progresse timidement, cette nouvelle initiative parviendra-t-elle à booster l'activité ? Pour rappel, le bâtiment est à l'origine de 27% des émissions de gaz à effet de serre, et représente à lui seul 45% de l'énergie finale consommée.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter