RGE : le cap des 5 000 entreprises qualifiées Eco Artisan franchi Eco-construction | 11.12.14

Partager sur :
Créée par la Capeb et gérée par Qualibat, la marque Eco Artisan qui identifie les entreprises artisanales engagées sur l'amélioration des performances énergétiques vient de franchir la barre des 5 000 entreprises qualifiées. Cette marque leur ouvre ainsi les portes de la mention RGE « Reconnu Garant de l'environnement », nécessaire pour faire bénéficier leurs clients des aides prévues pour des travaux énergétiques.

Avec 5 011 entreprises qualifiées Eco Artisan, la Capeb se place désormais en tête des onze signes de qualité RGE (pros de la Performance Energétique, Qualibat Mention Efficacité énergétique etc.).

Grâce à ce signe de qualification professionnelle de la Capeb - dont l'obtention est conditionné à la réussite d'un QCM puis par l'achat d'un dossier administratif de demande de qualification ECO Artisan - les entreprises titulaires peuvent proposer des travaux de rénovation ou d'amélioration énergétique, tout en faisant bénéficier leurs clients des aides prévues par le gouvernement.

« Depuis quatre ans, nous nous engageons pour inciter les artisans à se former pour pouvoir se positionner sur le marché prometteur de la rénovation énergétique. Notre politique est depuis l’origine d’être exigeants, en demandant aux ECO Artisans d’apporter des preuves de leur savoir-faire. En contrepartie, nous mettons tout en œuvre pour leur apporter un véritable service en leur donnant une visibilité forte et en les aidant à développer leurs compétences et leur action commerciale. Cette exigence réciproque et un engagement sans faille de nos artisans fait du réseau ECO Artisan® le premier de France. Nous en sommes particulièrement fiers. », a déclaré Patrick Liébus, Président de la Capeb dans un communiqué.

24 000 entreprises RGE

Concrètement, ce signe correspond à plusieurs engagements des entreprises. Elles doivent notamment proposer à leurs clients une évaluation thermique de leur logement, leur conseiller des techniques cohérentes améliorant l’efficacité énergétique de leur logement, leur proposer des solutions adaptées et efficaces dans son corps de métier (nouveaux matériaux, …) et vérifier la qualité de ses travaux tout au long du chantier et à son achèvement.

Mais le dispositif est encore décrié en raison de son coût, des délais et des modalités d'obtention des qualifications, et sur la qualité des entreprises certifiées RGE.

Selon Qualibat, ce sont pourtant 24 000 entreprises qui sont déjà reconnues RGE pour répondre au marché de la rénovation énergétique. Pour la seule marque Eco Artisan, 14 286 entreprises sont encore en cours de démarche.

C.T
© auremar (Fotolia)

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le réseau Eco Artisan compte 10 400 entreprises qualifiées RGE

Le réseau Eco Artisan compte 10 400 entreprises qualifiées RGE

La marque Eco Artisan de la Capeb connaît une forte progression depuis son lancement en décembre dernier. Elle compte désormais 10 400 entreprises qualifiées RGE (Reconnu garant de l'environnement), devenant leader des qualifications. Grâce à cette distinction, les professionnels peuvent faire bénéficier leur client d'aides de l'Etat pour leur travaux de rénovation énergétique.
CAP RENOV+, un simulateur de performance énergétique reconnu par la CAPEB

CAP RENOV+, un simulateur de performance énergétique reconnu par la CAPEB

Le simulateur de performance énergétique CAP RENOV+, développé par Pia Production et conçu en partenariat avec Point.P Matériaux de construction et Cedeo, est désormais reconnu par la CAPEB comme un outil de référence pour les professionnels. Le logiciel s’adresse à tous les artisans et son acquisition est obligatoire pour tous les professionnels souhaitant obtenir la qualification RGE Qualibat ECO Artisan®.
UFC-Que Choisir : Patrick Liébus, Président de la Capeb, monte au créneau

UFC-Que Choisir : Patrick Liébus, Président de la Capeb, monte au créneau

Après Dominique Tarrin, directeur général de Qualibat, c’est au tour de Patrick Liébus, Président de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) de revenir sur le rapport publié par l’UFC-Que Choisir au sujet des artisans de la rénovation énergétique labélisés RGE. Remettant en cause les analyses de l’association de consommateurs, il n’hésite pas à défendre à la fois la qualification RGE et les professionnels de la rénovation énergétique sans mâcher ses mots.
Rénovation énergétique : la DGCCRF dénonce (à son tour) des pratiques déloyales

Rénovation énergétique : la DGCCRF dénonce (à son tour) des pratiques déloyales

En 2015, la DGCCRF avait lancé une enquête sur les pratiques commerciales mises en oeuvre par 360 professionnels de la rénovation énergétique, un secteur particulièrement concerné par les plaintes de consommateurs. Vendredi 27 janvier, le service de répression des fraudes a révélé les résultats de son enquête : « pratiques déloyales », « méconnaissance de la réglementation »… les manquements sont nombreux. Détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter