Ségolène Royal publie la liste de neuf offres CEE Eco-construction | 03.04.17

Partager sur :
Un mois après le lancement par Ségolène Royal d’une prime CEE (Coup de pouce Economie d’Energie), neuf entreprises ont signé la charte d’engagement pour être porteur de cette offre. Disponible jusqu’au 31 mars 2018 sous conditions de ressources, il s’agit d’une prime d’aide aux ménages afin de les aider à financer leurs travaux d’économie d’énergie.
La nouvelle est tombée ce vendredi 31 mars sur le site de ministère de l’environnement, de l’écologie et de la Mer.

Créées le 23 février 2017, les offres CEE ont pour but global d’accélérer la rénovation  et de lutter contre la précarité énergétique des français, en continuité avec les actions précédentes du gouvernement. Il s’agit de primes exceptionnelles aidant les ménages (sous conditions de ressources) à financer leurs travaux d’économie d’énergie. C'est-à-dire, ceux qui remplacent leurs matériaux anciens (chaudière, radiateur, isolation de toitures) par d’autres plus performants sur le plan énergétique et plus responsables de l’environnement.

Actuellement, 45% des ménages sont éligibles à cette prime, cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro ainsi que le crédit d’impôt pour la transition énergétique. Par contre, elle n’est pas cumulable avec d’autres offres CEE ou des aides de l’ADEME et de l’ANAH.

Or donc, le ministère de l’Environnement, de l’Écologie et de la Mer a annoncé le 31 mars dernier les 9 entreprises s’étant associées au CEE. Il s’agit d’Aidee, Combles Eco Energie, Economies d’énergie SAS, Green Project, Objectif Ecoenergie, Sonergia, Total Marketing France, Unergia et Vos travaux éco. D'autres groupes, comme EDG, Engie, Eni ou Antargaz prévoient également de rejoindre le dispositif.

Selon les estimations de la Fondation Abbé Pierre, la France compterait  7,4 millions d'épaves thermiques, logements dont l'étiquette énergétique est une note de "F" ou "G". 2,6 millions de ménages éprouveraient également des difficultés à régler leurs factures énergétiques

Plusieurs offres rendues publiques

Plusieurs de ces nouvelles CEE ont déjà été annoncées par communiqué, ainsi que les offres des entreprises partenaires. Le ministère de l'Environnement liste ainsi :
- 800 € pour le remplacement d’une chaudière individuelle par une chaudière neuve au gaz ou au fioul à haute performance énergétique (dont les signataires sont Aidee, Combles Eco Energie, Economies d’énergie SAS, Sonergia, Total Marketing France, Unergia, Vos travaux éco) ;
- 1300 € pour le remplacement d’une chaudière individuelle par une chaudière neuve au bois de classe 5 (Aidee, Economies d’énergie SAS, Objectif EcoEnergie, Sonergia, Total Marketing France, Unergia, Vos travaux éco) ;
- 100 € pour l’installation d’un programmateur centralisé pour radiateurs électriques (Combles Eco Energie, Green Project, Objectif EcoEnergie, Sonergia, Unergia, Vos travaux éco) ;
- 50 € pour l’installation d’un émetteur électrique à régulation électronique à fonctions avancées (Economies d’énergie SAS, Green Project, Objectif EcoEnergie, Sonergia, Unergia, Vos travaux éco) ;
- Primes pour l’isolation de combles ou toitures, à partir de 1 € pour les bâtiments les plus énergivores et les ménages les plus modestes (Aidee, Combles Eco Energie, Economies d’énergie SAS, Green Project, Objectif EcoEnergie, Sonergia, Total Marketing France, Unergia et Vos travaux éco).

Ce sont les entreprises signataires de la charte d’engagement qui verseront les primes aux ménages bénéficiant de l'offre. Jusqu’ici, selon le gouvernement, les CEE ont permis l’installation de 1 000 000 chaudières individuelles, l’isolation des combles, toitures et murs de 450 000 logements ainsi que l’équipement de 50 000 supplémentaires en chauffe-eau solaire en Outre-mer.

F.T
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

CEE : 900 millions d’euros en faveur des ménages précaires

CEE : 900 millions d’euros en faveur des ménages précaires

Un nouveau décret, signé le 31 décembre 2015 par Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, est venu renforcer le dispositif des Certificats d’économie d’énergie (CEE). Entrée en vigueur le 1er janvier, cette mesure découle de la loi sur la transition énergétique et oblige les fournisseurs d’énergie à financer jusqu’à 900 millions d’euros de travaux d’économies d’énergie en faveur des ménages en situation de précarité énergétique.
La chaudière à 1 € est une « promesse concrète » faite aux Français

La chaudière à 1 € est une « promesse concrète » faite aux Français

Lors d’une conférence de presse organisée ce jeudi au ministère de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy et Julien Denormandie, ont révélé les contours du dispositif de prime à la conversion des chaudières. L’initiative qui répond à un double enjeu, écologique et économique, doit permettre le remplacement de 600 000 équipements fonctionnant au fioul d’ici deux ans.
Chaudières à 1€ : la Capeb dénonce une offre « outrageusement commerciale »

Chaudières à 1€ : la Capeb dénonce une offre « outrageusement commerciale »

Dans un communiqué paru ce 1er février, la CAPEB annonce le lancement prochain d’une offre pour le remplacement des chaudières. Le syndicat professionnel regrette en effet ne pas avoir été consulté et associé au dispositif présenté par le Gouvernement. Face à l’inquiétude des artisans du bâtiment, la CAPEB a donc décidé d’agir. L’offre permettra aux entreprises de maintenir le lien avec leurs clients et de participer pleinement aux objectifs de rénovation énergétique.
Les CEE, un dispositif efficace pourtant menacé de disparition

Les CEE, un dispositif efficace pourtant menacé de disparition

Alors que la loi sur la transition énergétique est en débat à l'Assemblée nationale, le Groupement des professionnels du certificat d'économies d'énergie s'inquiète de la non publication du décret fixant les objectifs de la troisième période en matière d'économie d'énergie. Sans ce décret, c'est tout le financement des travaux de rénovation qui pourrait s'effondrer, alors même que le dispositif des CEE semble porter ses fruits.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter