Construction de logements : la SNCF s'engage à libérer du foncier ferroviaire

Immobilier | 31.05.21
Partager sur :
Construction de logements : la SNCF s'engage à libérer du foncier ferroviaire - Batiweb
Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement, et Jean-Pierre Farandou, président directeur général de la SNCF, ont signé vendredi une charte d'engagement visant à mobiliser le foncier ferroviaire sous-utilisé pour construire 15 000 à 20 000 nouveaux logements d'ici 2025, dont 35 % de logements sociaux.

Alors que le gouvernement affirme vouloir relancer la construction de logements tout en limitant l'artificialisation des sols, la ministre déléguée au Logement Emmanuelle Wargon annonce avoir signé une charte avec le groupe SNCF visant à mobiliser le foncier ferroviaire sous-utilisé pour construire de nouveaux logements, notamment en zones tendues.

 

Dans un communiqué, le ministère de la Transition écologique souligne que la mobilisation de foncier public a déjà permis la construction de 56 000 logements depuis 2014, dont 22 000 construits sur du foncier ferroviaire libéré.

 

« A travers cette charte, nous réaffirmons notre volonté de construire plus de logements, avec des objectifs ambitieux que nous atteindrons grâce à l’aide de notre partenaire SNCF Immobilier. L’Etat sera pleinement mobilisé à ses côtés pour poursuivre les efforts déjà engagés depuis plusieurs années », a déclaré Emmanuelle Wargon.

 

Cette charte d'engagement pourra être « déclinée au niveau régional dans le cadre des missions confiées aux préfets de région pour accompagner les efforts de relance de la construction durable », précise également le communiqué.

 

Plus d'un tiers de logements sociaux

 

« La signature de cette charte s’inscrit pleinement dans la démarche sociale et sociétale du groupe SNCF. Grâce à cette mobilisation autour des fonciers ferroviaires disponibles (…) nous souhaitons participer à la relance de la construction du logement, notamment social, pour répondre aux besoins des Français et particulièrement des plus modestes », a de son côté réagi Jean-Pierre Farandou.

 

La SNCF s'était déjà engagée sur la période 2014-2018, et avait cédé 149 hectares, permettant la création de 16 500 logements, dont 38 % de logements sociaux.

 

Le groupe rappelle par ailleurs que sa filiale ICF Habitat ambitionne également de construire 18 000 logements sociaux dans les dix prochaines années.

 

Pour rappel, la ministre chargée du Logement a signé le 19 mars dernier un protocole d'engagement avec les principaux acteurs du logement social pour la construction de 250 000 nouveaux logements sociaux d'ici deux ans, dont 90 000 logements « très abordables » (PLAI).

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

La SNCF développe son activité immobilière - Batiweb

La SNCF développe son activité immobilière

La SNCF va créer une cinquième « ligne de métier » dédiée à l'Immobilier, dans le cadre de la réforme ferroviaire. En valorisant ses 20 000 hectares de foncier de logements et de bureaux dont il est propriétaire, le groupe espère limiter son endettement et financer de lourds investissements sur le réseau.
Un redémarrage progressif de la construction de logements attendu en 2015 (Crédit Foncier) - Batiweb

Un redémarrage progressif de la construction de logements attendu en 2015 (Crédit Foncier)

Grâce au maintien de taux bas, soutenant l'accession à la propriété, le Crédit Foncier estime que la construction de logements devrait connaître un « redémarrage progressif » cette année. Il table notamment sur une hausse de 8 % de logements neufs construits, à 320 00 unités. Sur le marché de l'immobilier ancien, le Crédit foncier table sur quelque 740 000 transactions cette année, soit une hausse de 5 % sur un an. Les prévisions du marché de l'immobilier en 2015.
L'Observatoire national du Cadre de Vie alerte sur les risques du ZAN - Batiweb

L'Observatoire national du Cadre de Vie alerte sur les risques du ZAN

Vendredi 9 juillet, l'Observatoire national du Cadre de Vie (ONCV) s'est réuni pour échanger sur le projet de loi Climat & Résilience, et plus précisément sur l'objectif Zéro Artificialisation Nette (ZAN) des sols, prévu d'ici 2050. Les membres de l'ONCV ont notamment exprimé leurs craintes en termes de rareté foncière, de frein à la construction, et au développement des territoires.
Réseau ferroviaire : certains chantiers de nouvelles gares différés de deux ans - Batiweb

Réseau ferroviaire : certains chantiers de nouvelles gares différés de deux ans

Le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies a annoncé que l'ensemble des moyens financiers disponibles seront dédiés à la maintenance du réseau ferroviaire, afin d'améliorer la qualité des transports au quotidien. Ce « choix » assumé du gouvernement diffère cependant de deux ans le lancement de nouveaux projets ferroviaires comme la construction de nouvelles gares. Détails.