Bilan de la rencontre avec la ministre du Logement : la CAPEB et la FFB confiantes Législation et règlements | 24.04.14

Partager sur :
Cette semaine, la ministre du Logement Sylvia Pinel rencontrait les acteurs du bâtiment, en la personne de Didier Ridoret pour la Fédération française du bâtiment (FFB) et celle de Patrick Liébus pour la Confération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB). Les deux professionnels ont souligné l'engagement de la ministre pour faire avancer les sujets brûlants et poursuivre les objectifs engagés par leurs prédécesseurs et le gouvernement.

« Nous avons une ministre qui semble débuter sur le sujet mais qui, en réalité, a été bien sensibilisée sur nos préoccupations auparavant, à travers certaines collaborations et des rencontres sur le terrain », nous a confié Patrick Liébus, à l'issue de sa rencontre avec la ministre du Logement, Sylvia Pinel, ce mercredi 23 avril.

Le président de la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB) s'est dit satisfait d'avoir pu « balayer le champ des sujets brûlants de la construction et des logements » avec une ministre « qui cherche à comprendre le secteur ». Il a notamment rappelé la nécessité de s'intéresser à la fois au privé et au public, au neuf et à l'existant, au locatif comme à l'accession, à l'urbain comme au rural, tout en rappelant les bienfaits de la TVA réduite pour tous les travaux.

« Il nous faut des chefs de guerre »

« Je lui ai dit qu'il était nécessaire d'encourager et d'accompagner les gens par un système d'incitation et de bonification plutôt que d'obligation, sinon c'est contre-productif », a-t-il expliqué, souhaitant un PTZ plus ouvert pour le neuf, et un prêt à taux bas pour les travaux de rénovation énergétique d'urgence (toiture, chaudière etc.).

Concernant, l'objectif 500 000, le dossier Plan Bâtiment Durable ou encore l'éligibilité des CEE à l'éco-conditionnalité : « Arrêtons les tergiversations ! Les réunions, ça suffit. Il ne reste plus qu'à mettre les choses en place par des décrets. Nous voulons du concret pour être opérationnel, » a-t-il martelé. Nous avons un gouvernement de combat, il nous faut des chefs de guerre », a poursuivi Patrick Liébus, rappelant la nécessité d'un « travail de collaboration entre les deux ministères pour éviter les dysfonctionnements des années précédentes ».

FeeBat, une question de timing

En revanche, Patrick Liébus s'est dit « étonné » que le décret sur l'éco-conditionnalité ne soit pas encore passé, tout comme la signature du dispositif FeeBat qui tarde à venir « Mme Pinel m'a confirmé qu'elle et Mme Royal étaient d'accord pour poursuivre le dispositif, que ce n'était qu'une question de timing et qu'elles cherchaient actuellement une date. De notre côté, nous souhaiterions que la signature soit apposée avant la fin du mois d'avril afin d'éviter les problèmes de financement des entreprises », a souligné le président de la CAPEB.

Ce discours fait écho à la rencontre, la veille, entre Sylvia Pinel et Didier Ridoret, le président de la Fédération française du bâtiment. Mardi 23 avril, Sylvia Pinel avait affirmé qu'il ne s'agissait que d'une « question de calendrier » selon les dires de Didier Ridoret au sortir de leur entrevue, et que les choses allaient être débloquée très rapidement.

La simplification des normes, toujours d'actualité

Le président de la FFB avait également sonné l'alerte sur des sujets brûlants comme l'éco-conditionnalité, le logement ou encore l'objectif 500 000 « Le groupe de travail sur la simplification des normes est toujours d'actualité et la ministre a bien pris acte de ce qui a été fait. Nous avons également insisté sur l'urgence de relancer la primo-accession et de renouveler les aides. Nous attendons aussi qu'elle prenne position sur la fiscalité pour libérer le foncier », a-t-il complété. « Nous sommes face à une femme qui ne demande qu'à écouter et se mettre en ligne avec la seconde priorité du gouvernement, qui ne sera pas uniquement jugé sur l'emploi mais aussi sur le logement, » a estimé le président de la FFB.

Si la CAPEB a affirmé qu'il n'y avait «  pas de sujets de discorde pour l'instant », la FFB a rappelé pour sa part son désaccord vis à vis de la Garantie universelle des loyers ou encore de l'encadrement des loyers. Les professionnels sont cependant unanimes sur un point : il faut avancer.

Claire Thibault

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Nouveau gouvernement : les organisations inquiètes

Nouveau gouvernement : les organisations inquiètes

Si le nouveau gouvernement d’Emmanuel Macron fait bien évidemment parler de lui, peu de ministres font autant polémique que celui de la Cohésion des Territoires. Non pas à cause de son profil, mais de l’énoncé de son poste qui, pour la première fois depuis des décennies, ne compte pas le logement. Une nouvelle qui a fait grincer les dents des principales organisations du secteur de la construction.
Artisanat du bâtiment : après 4 ans de baisse, l'activité repart enfin

Artisanat du bâtiment : après 4 ans de baisse, l'activité repart enfin

L'activité de l'artisanat du bâtiment affiche une croissance de +1% au premier trimestre 2016, selon la note de conjoncture présentée ce jeudi par la Capeb. L'ensemble des secteurs d'activités, construction neuve, entretien-rénovation, volume de mise en chantier et vente de logements, progresse. Mais « rien n'est acquis », précise toutefois la Confédération de l'Artisanat et des Petites entreprises.
En 2014, l'artisanat du bâtiment anticipe un recul de 1,5 % à 2 % de son activité

En 2014, l'artisanat du bâtiment anticipe un recul de 1,5 % à 2 % de son activité

Si la baisse est moins brutale qu'en 2013, l'année 2014 enregistrerait néanmoins un recul de l'activité de l'artisanat du bâtiment estimé entre -1,5 % et - 2 %. A la fin août, on totalise ainsi seulement 303 000 logements neufs commencés, en cumul sur douze mois soit une baisse de 11,6 % sur un an. Point de conjoncture avec Patrick Liébus, président de la Capeb, Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter